Avec Sylvain Berrios nous disons NON à la réforme Peillon

Non au décret PeillonAujourd’hui la moitié des enseignants de la ville sont en grève contre la réforme Peillon des rythmes scolaires. En ce moment de nombreux conseils d’école refusent de choisir entre les 6 propositions de rythmes faites par le maire. Sylvain Berrios a demandé officiellement le 7 octobre dernier au maire de suspendre sans délai la procédure d’application de la réforme et de ne pas engager la ville à mettre en place la semaine de 4,5 jours à la rentrée prochaine.

Depuis le début nous nous sommes opposés à cette réforme non financée et surtout qui n’apporte aucun intéret pour les enfants, contrairement à ce que répète en boucle le ministre Peillon(voir l’article sur ce blog). Comme toutes les villes du département Saint-Maur a pris la décision de repousser à 2014 la réforme des rythmes scolaires. Et à cette époque, le ministre expliquait que ces décisions n’étaient pas de la contestation de la réforme mais juste d’application classique. C’est pourquoi nous avons demandé que le conseil municipal se prononce par un voeu clair contre ce décret le 28 février dernier. Le maire a refusé de proposer notre voeu au vote du conseil, alors même que dans les débats une large majorité se dessinait autour de cette envie d’envoyer un message clair au gouvernement. Il a préféré se contenter de nous expliquer, ce qui est logique vu le nombre de fois où il m’avait annoncé être partisan de l’école le mercredi, qu’il avait envie de faire une belle réforme en 2014, comme si c’était une belle opportunité pour la ville (voir compte rendu de ce conseil fait sur le blog à l’époque)

Nous avons dû quitter le conseil municipal pour faire entendre raison au maire et à son premier adjoint. Notre réaction a été efficace puisque Sylvain Berrios a pu présenter et mettre aux voix le voeu pour l’abrogation du décret Peillon lors du conseil municipal suivant (8 mars 2013). Voeu voté par tous les élus sauf les deux élus socialistes !

Ensuite, la mise en place de la réforme dans les villes ainsi que le résultat de la concertation menée sur la ville par Laurence Coulon (maire adjoint déléguée à l’Enseignement) et les services municipaux, ont fini de nous convaincre que vraiment les enfants de notre ville n’ont rien à y gagner. Pire, nous risquons même de mettre en danger les atouts importants de notre ville comme le Sport-école, le centre hippique municipal, les cours d’anglais en maternelle, etc. , sans compter le coût estimé à près d’un million d’euros par an de dépenses supplémentaires.

C’est pourquoi, le 7 octobre dernier, Sylvain Berrios et Laurence Coulon ont adressé un courrier au maire (voir lettre en bas de cet article) lui demandant de suspendre sans délai le processus d’application de la semaine des 4,5 jours tant que l’ensemble des conseils d’école ne se sera pas prononcé sur l’opportunité d’une telle réforme ET que l’Etat ne se sera pas engagé à prendre en charge l’intégralité des coûts liés à cette réforme et de façon pérenne.

pdrRythmesLa réponse a cette demande ne s’est pas faite attendre puisque le maire, dès le 11 octobre a annoncé qu’il serait “irresponsable” de prendre une telle décision… C’est ce qu’a encore une fois dit le maire lors de la dernière réunion publique en mairie le 15 octobre où Laurence Coulon n’a pas souhaité participer puisqu’elle défend l’arrêt de ce processus.

Et nous avions raison car les enseignants ont également fait une pétition pour demander l’arrêt de la mise en place des rythmes scolaires. Dans les conseils d’école, des parents d’élèves et des enseignants ont refusé de voter entre les solutions proposées de l’école le mercredi ou le samedi, la fin de l’école 45 minutes plus tôt tous les jours ou 1h30 plus tôt deux jours par semaine…

Il y a quelques semaines, Sylvain Berrios demandait, lors d’une réunion départementale, aux maires du département de se mobiliser nombreux pour appuyer le travail qu’il mène sans relâche à l’Assemblée avec ses collègues contre ce décret. Hier encore, à l’Assemblée Nationale, avec les autres élus UMP, il a demandé au ministre le retrait de ce décret.

Si la mobilisation est totale nous pourrons y arriver.

L’action aujourd’hui engagée par les enseignants est légitime. C’est un sacrifice qu’ils concèdent pour faire entendre leur voix, mais aussi celle des parents, et surtout de nos enfants. Merci aux services municipaux qui ont assuré le Service Minimum d’Accueil dans de nombreuses écoles et aux nombreux parents qui comprennent cette démarche et l’appuient.

En ce qui concerne Saint-Maur Notre Choix, notre position est claire, nous n’appliquerons pas le décret Peillon.

lettreHP

 

 

59 comments on “Avec Sylvain Berrios nous disons NON à la réforme Peillon

  • Julien , Direct link to comment

    Merci de faire écho à l’opposition des parents, de relayer les inquiétudes, les soucis, tout cela renforcés par les échos des villes ayant basculé…

    Il faut une réforme des programmes, de la formation des enseignants voire des congés mais pas la réforme Peillon qui désorganise, fait perdre des repères aux enfants (travail et loisirs dans le même lieu !) et contribue à désacraliser l’école…Et en plus n’est pas financé…

    Sylvain Berrios sait qu’il peut compter sur le soutien d’une majorité des parents qui n’oublieront pas qu’il a été dans les précurseurs de l’opposition à cette réforme !

  • Blaise , Direct link to comment

    Heu….
    http://94.citoyens.com/2013/deux-elus-du-94-rejoignent-le-collectif-des-55-maires-contre-la-reforme-des-rythmes-scolaires,13-11-2013.html
    “Didier Gonzales, maire UMP de Villeneuve-le-Roi, et Henri Plagnol, maire UDI de Saint-Maur-des-Fossés, ont rejoint le collectif des 55 maires qui refuseront d’appliquer la réforme des rythmes scolaires dans leur ville, à l’appel de Jean-Michel Fourgous, maire UMP d’Elancourt (Yvelines).”

    mais ça reste illégal dans le sens où ça ne respecte pas a loi. Un élu peut faire pression, mais doit respecter la loi (hélas dans ce cas).

  • Jean-François Le Helloco , Direct link to comment

    @ Blaise : Vous voulez dire que nous aurions enfin été entendus ? Voilà une bonne nouvelle ! Attendons de voir si nous aurons le vote en conseil municipal demandé.

  • astéroïde , Direct link to comment

    A quoi sert notre député, quels sont ses résultats contre la réforme des rythmes scolaires ?
    J’ai pas voté pour un député qui émet des voeux mais qui agit.
    Allons Jflh c’est bientôt noël, je fais le voeu que vous arrêtiez de raconter des sornettes, ahahahahaaaa…

  • astéroïde , Direct link to comment

    Seuls les bouffons croient que les voeux exprimés en conseil municipal ont un intérêt.
    Ouvrez les yeux et agissez bande d’élus inutiles. Jfvc lui, a déjà compris, lamentable…

  • Le Curieux , Direct link to comment

    @ asteroide

    On peut s’exclamer « LAMENTABLE » tous les matins, cela ne fait pas avancer les choses ni même le débat.
    En fait, depuis près de 2 ans, c’est ce BLOG qui est LAMENTABLE et c’est l’entière responsabilité de jflh aveuglé par sa haine et son amertume.

    Par ailleurs :

    1/ nous entrons dans la campagne des municipales où les tenants de chaque liste vont dénigrer les autres plutôt que d’apporter des solutions concrètes. Cela ne les empêchera d’ailleurs pas de fusionner des listes entre les deux tours transformant les adversaires d’aujourd’hui en « amis » de demain.

    2/ je ne vote plus à SAINT-MAUR – où je salue au passage mes nombreux amis – et n’ai donc pas l’intention d’interférer dans cette campagne qui ne me concerne plus directement

    J’ai donc décidé de vous faire mes adieux.

    Tout au plus, si jflh se risque encore (il s’est calmé depuis quelques temps), à écrire des âneries sur les « crédits toxiques » que la Ville a hérité de l’équipe précédente, mon alter ego « Santiago » donnera l’avis d’un Professionnel et recadrera les choses.

    ADIEU donc !

  • jfvc , Direct link to comment

    OUF…… ni fleurs, ni couronne !

    Plagnol candidat déclaré= déjà 4 candidats à droite !

    MDR.

  • lavarenien , Direct link to comment

    La droite parlementaire française, ou l’art d’agiter les bras pour faire du vent
    Heureusement que cette réforme existe, elle permet à bon nombre de psychologues, pédopsychiatres, politiciens, communicants de vivre sur le dos du contribuable.
    On ne parle plus de chômage et d’insécurité pendant que la courbe du chômage est inversement proportionnelle à la cote de popularité de notre présiflan.

    Il me semble que les 4.5 jours étaient en vigueur il n’y a pas si longtemps et que cela ne posait de problème à personne.
    Mais maintenant que les enseignants on pris l’habitude de 3 jours de congés par semaine en plus des 3 mois de vacances, ça chamboule leur organisation.
    Laissez moi rire…ou pleurer car une fois de plus ces nantis de l’éducation nationale nous pourrissent la vie.

  • Jean-François Le Helloco , Direct link to comment

    Depuis des années les parents de Saint-Maur et les enseignants ont cherché à passer des 4,5j aux 4j et y sont enfin parvenus, cette réforme est un retour en arrière sans intérêt pour personne et qui en plus coûte une fortune aux villes.
    Depuis des dizaines d’années des académies sont aux 4j et justement ce sont celles qui ont les meilleurs résultats.

  • lavarenien , Direct link to comment

    Bizarre
    Si avant les 4.5j coutaient et qu’aujourd’hui les 4j ne coutent rien ; ou est passé l’argent de la différence?

  • Jean-François Le Helloco , Direct link to comment

    Ce sont les 3 h d’activités à prendre en charge par la commune, cumulées avec la cantine du mercredi midi et le supplément d’enfants restant en centre de loisir le mercredi après-midi qui coûtent cher. Cela n’était pas présent quand il y avait classe le samedi matin.

  • Lavarenien , Direct link to comment

    Alors mettons la classe le samedi matin
    Mais ces nantis de l’EN ne pourront plus partir en WE
    Pour nous le peuple de toute façon partir est devenu inabordable

  • natacha , Direct link to comment

    Si les academies sont aux 4 J, ..la campagne de Monsieur Berrios quant à elle, d’après ce que j’ai vu, se fera en 4L…….:)

  • natacha , Direct link to comment

    ….c’est pour ça qu’on doit lui éviter d’ être élu parce qu’a force de faire des allers retours ST Maur – Assemblée Nationale, elle va pas tenir la pauve tuture…sans chauffage probablement …;)

  • Hope , Direct link to comment

    peillon ne fait que reprendre la proposition de luc chatel (UMP) qui était de 4,5 jours avec sport tout les apres midi pour suivre le model allemand.
    peillon reprends la même chose sauf que ce n’est plus que le sport mais sport et autres activités (solfège, astronomie, theatre, marionettes, jardinage, cuisine..) et 2 aprem par semaine.
    ces activités permettent d’apprendre autrement (astronomie, cuisine utilisent des math et la science physique) et s’ouvrir au sport (qu’on ne fait qu’à partir du college!) et découvrir des vocations (vous avez des equipes de badminton et d’escrime mais combien de gosses de primaire connaissent ou sont pret à ayer pour 1 an si ils ne savent pas si ca leur plaira) ou de futurs métiers !

    pour la cantine des centre aérés, y’a 10 ans ils en avaient donc pas compliqué à remettre en oeuvre et ce n’est pas dans la loi donc si les momes actuellement amenent leur gamelle bah continuez comme ca !

    de plus, mr le helloco, si vous avez été à l’ecole communale vous aviez cours 5 jours par semaine avec mercredi et samedi toute la journée et vous n’en estes pas mort ! le jeudi, pas de tv ni de consoles et vos parents ne vous laissaient surement pas vous lever à 11h et glander sur le canap’ toute la journée donc pourquoi les gosses de 2013 seraient traumatisés de se lever à la même heure le mercredi (demandaient à ceux qui vont au centre aéré si ca les a traumatisé à vie de se lever le mercredi matin !) et de moisn jouer à la console !
    et la plupart des commentateurs de ce blog ont été à l’école le samedi matin (sauf les sécheurs chroniques qui partaient le vendredi soir dans leur résidence secondaire) et n’en sont pas traumatisés non plus !

  • Hope , Direct link to comment

    les parents : veulent que les gosses s’adaptent à leurs horaires soit 7/19h tant pis pour la fatigue ! ne veulent pas qu’ils aprennent du sport, le sport c’est mal (hommage à jlb qui supprime et expulse son équipe de foot en plein championnat!) quand aux activités culturelles, si y’a pas de bourrrage de cranes devant des bouquins c’est nul (par contre si y’a atelier opéra ou jeux videos, là tout le monde est d’accord)

    ne pas bosser le samedi pour pouvoir aller dans la résidence secondaire et puis bientot supprimer aussi le vendredi aprem et le lundi matin pour ne pas supporter les embouteillages!

    les chronobiologistes qui étudient les besoins des enfants : l’attention est le matin donc l’ideal 4h de cours le matin, 2 l’aprem. la cantine à 11h30 un non sens les enfants étant habitués chez eux à manger à midi – midi 30 leur estomac ne réclame pas à 11h30 donc pas faims donc plateaux vides ! l’aprem peu ou pas de cours afin que les enfants se défoulent dans les activités, aprennent de nouvelles choses comme aux montessori et 10h d’école les fatigue.
    un gosse devant sa tv ou sa console n’a jamais de signe de fatigue donc on el laisse se coucher à minuit donc ce n’est pas les rythmes scolaires qui le fatigue mais l’accumulation du manque de sommeil. un enfant a un rythme de sommeil identique 7j/7 donc le mercredi se réveillera automatiquement à la même heure et quelque soit l’heure du coucher !

  • astéroïde , Direct link to comment

    Oui Natacha, moi aussi j’ai vu la 4L de Sylvain la brocante.
    !

  • natacha , Direct link to comment

    @asteroide : mdr….oui je ne suis pas certaine que cette volonté de se distinguer aura l’effet escompté….Au moins Monsieur Le Helloco se sera fait remarquer..que voulez vous c’est un sentimental… 🙂

  • NiNa , Direct link to comment

    Ca s’arrêtera quand… depuis mon cours moyen (ça s’appelait ainsi à l’époque), j’entends parler de réforme du système éducatif… Chaque ministre a sa solution.., chaque ministre a ses détracteurs !
    La France est devenue ingouvernable…

    Quelle est donc la couleur de votre bonnet JFLH ? Moi, c’est bleu Marine.

  • natacha , Direct link to comment

    Concernant l’école, ce serait tellement bien que les parents arrêtent de vouloir supprimer ou raccourcir les vacances de leurs enfants parce qu’ils ne savent pas quoi en faire ou comment les faire garder…… Ce serait tellement bien de rajouter des activités telles la musique, le sport, les arts etc…mais à la place on bourre les élèves de matières théoriques à n’en plus finir parce qu’en France on part du principe que si on arrive à finir le programme c’est que sans doute la matière était bcp trop facile…..En tous les cas les gamins écrivent et lisent de moins en moins bien et pourtant ils ont moins de vacances et les profs sont recrutés à bac +5…….quel progrès! 🙁

  • astéroïde , Direct link to comment

    Avec Sylvain la brocante nous disons non au cumul député et maire !

  • Scoop , Direct link to comment

    @NiNa, quand vous serez grand vous sortirez sans bonnet, la tête découverte, comme un homme, mais peut-être avez-vous un chapeau !
    @astéroïde, tout à fait d’accord, le cumul député et maire dans cette ville, revient, on l’a vu, à l’affilier à un parti.
    @jfvc, je trouve bien que monsieur Plagnol se présente. Une période électorale permet de remettre les compteurs à zéro, et à chacun, compte tenu de l’expérience qu’il a acquise, de dévoiler un projet pour cette ville qui en a tant besoin.
    Quand aux projets, ils tardent à venir. Hormis, il faut le reconnaître, le fait que monsieur Clodong semble avoir plus de souffle dans ce domaine, y réfléchir, et le manifester depuis plus longtemps, et n’être pas affilié à un parti.

  • Jean-François Le Helloco , Direct link to comment

    @Scoop: C’est vrai depuis quelques temps, Nicolas Clodong essaie de nous faire croire qu’il est loin des partis, ce qui lui permettrait d’être libre… En fait ne pas être relié à un parti c’est surtout être faible, surtout en prévision des prochaines intercommunalités à venir. On le voit déjà au conseil général où il est élu, quel est son poids ? Aucun… Et pour ce qui est de cette nouvelle virginité politique, j’aimerais qu’il puisse nous dire s’il a adhéré ou milité dans des partis et lesquels et de quand à quand et aussi nous expliquer pourquoi fin 2008, il était le responsable de “Debout la République” et cela lui a valu d’être sévèrement attaqué par l’Ancien Maire Jean-Louis Beaumont, comme l’évoquait le Parisien à l’époque…”Selon Jean-Louis Beaumont, « il n’est pas compatible, et même trompeur, de représenter deux partis à la fois ». De son côté, Nicolas Clodong estime ne pas « dénigrer » le travail auquel il a participé : « Je constate cependant que nous avons perdu et que c’est sans doute parce que nous n’avons pas répondu à toutes les attentes de la population. » Concernant son adhésion au parti Debout la République, il estime qu’elle « n’interfère pas » dans son engagement local. « Les Villages dans la ville ont toujours été un mouvement de rassemblement de personnes qui avaient des engagements nationaux très différents. Ça ne remet pas en cause leur engagement local », estime-t-il. Jean-Louis Beaumont ne parle pas d’« exclure » Nicolas Clodong, mais il espère que ce dernier « tirera lui-même les conséquences » de ses propos. L’intéressé, pour sa part, ne compte pas démissionner.”
    Donc sur les partis Nicolas Clodong a peu de mémoire, comme pour les emprunts, la dette, le fait qu’il voulait voir maire un certain Jean-Bernard Thonus après avoir travaillé avec lui pendant 13 ans… Etrange cette amnésie sélective…

  • Scoop , Direct link to comment

    @JFLH, tout d’abord, merci d’avoir répondu avec des arguments plutôt qu’avec des slogans. Je trouve cela élégant et je crois que beaucoup devraient s’en inspirer pour mener une campagne digne de ce nom.
    Je vous avoue que je suis inquiet à cause des porteurs de bonnets divers, (ou d’écharpes), les gens qui s’enrôlent sous une couleur, et cela ne manque pas de me faire bondir et rebondir lorsque l’ on découvre que l’enjeu est aujourd’hui la paix civile, et que cela ne supporte pas de soumettre sous une forme ou sous une autre une campagne locale aux enjeux d’une campagne de presse militante nationale menée par des partis de l’opposition sous quelque prétexte que ce soit. Cela ne peut que faire ressortir l’incompatibilité plusieurs fois démontrés à Saint-Maur dans le passé, qu’il y a à soumettre, même si c’est au départ de bonne foi, une ville à un grand parti national qui ne vise qu’à obtenir le pouvoir au niveau national.
    Ceci dit, je continue de soutenir mes amis tant que faire se peut, même si faire se peut de plus en plus peu… Tant je déplore que nombre d’entre eux jouent au yoyo concernant leur étiquette partisane, depuis que Sylvain, qui lui n’a pas dévié de son appartenance à l’UMP, a remporté l’élection législative. Il s’agit donc de NE PAS SE DISSIMULER LE FAIT que c’est l’UMP qui a remporté l’élection législative et qui brigue désormais la mairie. Soutenir des amis dans ces conditions devient de plus en plus difficile car cela ne résiste pas à la vérité enseignée à Saint-Maur par son histoire récente avec l’UMP.En d’autres termes, vous êtes en traind e vous tromper de campagne électorale.

  • Jean-François Le Helloco , Direct link to comment

    @ Scoop : J’avoue que j’ai du mal à comprendre comment des gens peuvent imaginer que c’est un parti qui gagne une élection et que c’est un parti qui veut ensuite une ville…
    Une élection municipale c’est avant tout des habitants d’une ville qui s’unissent autour d’un programme et d’un homme pour gérer une ville. Ensuite des partis accordent leur investiture à tel ou tel pour permettre une meilleure lisibilité politique du positionnement de cette liste.
    Dans le département tous les maires UMP soutiennent Sylvain Berrios. Vous savez que demain on aura une intercommunalité à monter avec nombreuses villes du département ? Il est tout de même plus simple de monter une intercommunalité avec des élus que l’on connait et qui sont de la même famille politique. Car au cas où vous l’auriez oublié : Grâce à la dette laissée par Nicolas Clodong et ses amis, qui en plus est toxique, grâce au retard d’investissement pendant des décennies qui fait qu’il pleut encore dans certaines écoles ou qu’il manque des équipements importants, Saint-Maur aura besoin d’aide et de soutiens pour intégrer une intercommunalité dans de bonnes conditions. En cela le fait d’avoir des maires d’une même famille politique est un vrai plus car elle rapproche des villes amies voisines. Je vous rappelle que Nicolas Clodong est opposé aux élus UMP du conseil général dont certains sont maires des villes avec qui nous pourrions nous allier demain… Pas très simple comme début de mariage non ?

    Pour l’aspect politique aussi c’est important puisque l’on est dans une opposition à la gauche, le score des listes UMP permettra de marquer l’opposition au gouvernement au moment de ces élections. La multiplication des listes évidemment est dangereuse dans cette approche car certains prennent le risque de mettre la gauche en avant. Nous ne sommes pas ici dans une élection législative où ne restent au second tour que les deux premiers… resteront au second tour tous ceux qui ont fait plus de 10 % des votants (et non des inscrits !!!), cela risque de rendre fort la gauche et là tout est possible. Jacques Leroy a demandé l’investiture UMP et ne l’a pas eu, il devrait, au regard des risques évoqués et de la nature du vote accepter le rejet de sa candidature et soutenir le candidat du parti dont il se revendique plutôt que de se promener partout avec son nom autour du cou de peur de se perdre.

    Quand on adhère à un parti, comme l’on fait dans leur vie tous les candidats que ce soit à gauche, à droite, au centre ou très à droite ou très à gauche, peut-on dire que d’un coup ils absorbent sans rien dire toutes les doctrines du parti ? Evidemment NON. On choisi un parti car il représente au mieux ses idées, pas qu’il les représente toute ou que l’on s’engage à perdre son libre arbitre. Et on change aussi de parti quand on ne s’y reconnait plus car il change de position ou de fonctionnement. C’est mon cas avec le parti-radical devenu UDI par un rassemblement circonstance et maintenant démarre une alliance avec le modem. Ce n’est pas ma vision de la politique. On doit travailler et s’unir sur la base d’idée et de projet commun, pas sur un calcul politicien ou d’opportunité cela ne fonctionne jamais. Dans chacun de ces partis il y a des gens que j’apprécie et certains que je considère comme des amis, je continuerai avec plaisir de les aider, ce n’est pas une question d’étiquette mais de personne. Car au coeur de la politique, là où vous voyez des partis, moi je regarde l’humain. Car c’est cela l’essentiel. Dans la liste conduite par Sylvain Berrios, il y a des gens qui sont à l’UMP, à l’UDI, des non inscrits… et tout ces gens cohabitent avant tout car ils ont un projet en commun. Dans notre campagne, ce n’est pas l’UMP qui vient faire campagne, ce sont des militants qui habitent Saint-Maur, aiment cette ville, la connaissent et souhaitent qu’elle se mette en mouvement dans le bon sens.

  • Scoop , Direct link to comment

    Cher JfLH, le modem n’existe plus depuis que son leader s’est vu contraint et forcer d’abdiquer de l’idée que le centre n’est pas le centre, mais que c’est la droite. Le curieux mélange centre-droit est inique, car cela donne des François Fillon, pour l’UMP, responsables politique français pourtant de très haut niveau. Quand on pense qu’à l’UDI, Hervé Morin, qui n’est pourtant pas non plus un imbécile réclame ouvertemant aujourd’hui le retrait du président de la république en annonçant que c’est “ce qu’il a de mieux à faire pour servir son pays,” on entend là simplement quelqu’un qui hurle avec les loups de l’extrême droite, car il s’agit-là d’une revendication qui relève du slogan malhonête plutôt que justement du souci de l’équilibre de son pays.
    Je me trouvais dans l’opposition de monsieur Sarkozy lorsqu’il était président. Une opposition argumentée. Mais tant qu’il était président, il était mon président. Et je ne lui interdis pas de revenir un jour en considérant que sa personne est nulle. Au contraire, s’il revenait, je crois qu’il aurait pu mûrir fort de l’expérience acquise. Et je ne lui ferai javais à l’avance un procès pour ce qu’il sera.
    Monsieur Clodong a certainement fait des erreurs, mais il a peut-être appris du passé d’autant mieux qu’il n’est plus lié à un parti, ou s’en est délié. Vos arguments par rapport au Conseils Général ne lui donnent pas seulement la responsabilité de vous suivre avec une écharpe autour du cou dans une campagne contre la réforme Peillon. Elles lui donnent la responsabilité de suivre les dossiers des personnes qui lui en font la demande au conseil Général pour défendre les intérêts bien compris du canton qu’il représente. C’est différent de la cuisine des partis !
    Ce que je dis ici, je le sais!
    Une fois, j’ai cherché à obtenir le soutien de monsieur Constant au Conseil Général sur un dossier qui concernait le Conseil Général, alors que monsieur Constant en était un élu. Je suis tombé sur quelq’un qui représentait la minorité UMP, et qui l’a complètement isolé à l’époque. Bref, quelqu’un qui a répondu n’importe quoi parce qu’il ne se trouvait pas dans ce parti.
    Je ne dis pas que monsieur Clodong ait raison, il ne m’appartien plus de dire qu’il a raison. Je dis seulement que dans l’état actuel des choses, il est mieux préparé à diriger la mairie dans l’intérêt direct des Saint-Mauriens. J’espère que vous le rattraperez en vous intéressant à ce qui intéresse la ville non pas contre quelqu’un qu’il soit Clodong ou le gouvernement, mais pour jmettre enfin votre projet sur la place publique , le justifier et le défendre.
    Par ailleurs, l’intercommunalité ne se défend pas mieux lorsqu’on est de la même famille politique, ça n’est pas vrai, sauf à chercher à cumuler les postes pour l’intérêt des membres de cette famille et non pour celui des habitants. Encore une fois, je le dis avec amitié, j’espère que vous allez vous réveiller, car les habitants, eux, vous entendent mais ne vous écouteront peut-être pas.

  • natacha , Direct link to comment

    Le plus désolant c’est que St Maur est une ville magnifique, un village auquel on tient…et nous allons assister à un vrai combat de coqs motivé par des ambitions personnelles et financières……Je n’ai même plus envie de me déplacer pour aller voter en mars prochain, c’est bien la premiere fois que ça m’arrive…Je crois que le discours politique ne passe plus…

  • Jean-François Le Helloco , Direct link to comment

    @ Scoop : Nous avons ouvert des ateliers pour préparer de manière complète ce projet pour demain. Et les Saint-Mauriens sont nombreux à répondre présent et chaque jour de nouveaux viennent s’ajouter à ces débats d’idées.
    Quand je lis que Nicolas Clodong a pu mûrir, je le souhaite pour lui, mais pour autant cela ne transparait pas dans ses documents qui ne font que se référer au passé en oubliant largement d’assumer ses erreurs. Quand il explique dans un de ses documents que tout va bien et qu’on peut reprendre les emprunts, je ne suis pas rassuré… De même quand je le vois faire alliance avec Henri Plagnol au dernier conseil municipal en oubliant l’intéret des Saint-Mauriens qui auraient pu voir leurs finances protégées et le document de campagne du candidat Plagnol remboursé. Ce soir là, il a montré combien il savait faire de la petite tambouille politicienne, celle dont nous ne voulons plus.
    Pour ce qui est de mr Constant et que vous évoquez je suis également inquiet car il est un très proche soutien de monsieur Clodong…
    Pour le reste, non, je ne suis pas d’accord avec vous, le fait d’être dans la même famille politique est un point essentiel, tout simplement car si les autres villes de droite ne veulent pas de nous, elles peuvent faire sans et c’est le Préfet qui tranchera au final. Alors que nous, nous avons besoin d’elles. Et oui, là il faudra un vrai soutien des maires voisins et une véritable envie de travailler ensemble pour sauver notre ville du choix du Préfet. Et là, clairement, Nicolas Clodong est de loin le plus mal placé.

  • jfvc , Direct link to comment

    cette loi sur l’intercommunalité est l’initiative de l’UMP et de Sarkosy ! C’est un héritage qu’il vous faut assumer…
    Par contre ,ce choix local d’arborer des écharpes distinctes ou le bleu est dominant crée un climat de discrimination insupportable qui dresse les uns contre les autres et déjà dont on voit de néfastes conséquences : lettres et messages d’insultes anonymes, pneus crevés , voiture rayée (la mienne ce week-end malgré que je ne m”implique pas pour un quelconque candidat)….vous même JFLH me désignant sur FB comme ayant pris parti ,ce qui est et a toujours été faux, m’avez placé comme cible en première ligne face à des voyous anonymes incontrolables ….tout celà contribue à un climat de violence que je n’accepte pas et qui est contraire à l’idée que je me faisais de la politique et de notre démocratie.
    Saint Maur dans l’opihion avait l’image d’une ville paisible ou le bon vivre était envié de beaucoup…Vous contribuez à la rendre celle d’une ville banale de banlieue ou la violence et l’insécurité deviendrait quotidienne….à jouer les apprentis-sorciers ! Et en celà , je ne vous félicite pas….

  • jfvc , Direct link to comment

    bien voir les conditions du vote et son résultat !

    silence bien pesant sur mon post de 19h45 d’hier…..

  • Hope , Direct link to comment

    le non cumul des mandats… encore une loi que berrios compte boycotter !

    il compte boycotter toutes les lois qui ne sont pas l’ump ? parcequ’à ce moment là autant faire comme plagnol et ne pas aller à l’assemblée !

  • Scoop , Direct link to comment

    @Hope, rien ne va plus, à vouloir trop embrasser à la fin il se plante. Ce n’est pas faute de l’avoir dit et redit. Mais apparamment la droite on-sait-tout et on continue de n’écouter personne, ce n’est pas nouveau au bled.
    @jfvc, Ils ont l’équipe, les écharpes, mais si ils ne gagnaient pas le match !?

  • astéroïde , Direct link to comment

    Avec Sylvain la brocante et Jflh, nous disons non aux engagements de campagne, non aux lois de la République, non aux adversaires…

  • astéroïde , Direct link to comment

    Dans le prochain épisode, notre Jflh va nous raconter une petite comptine, celle de Sylvain la brocante et les moulins à vent

  • Jean-François Le Helloco , Direct link to comment

    @ JFVC : sylvain Berrios n’a pas déposé d’amendement contre le non cumul des mandats, normal qu’il ne soit pas là pour défendre des amendements qui ne sont pas les siens.

  • Scoop , Direct link to comment

    Un petit mot pour ceux qui hurlent avec les loups, dénoncent les “crises d’autorité sans précédent”, et secouent le cocotier de toute leurs forces en espérant glaner des voix aux élections locales sans se soucier outre mesure des intérêts locaux… Un petit mot fourni aujourd’hui par Le Monde, et gracieusement, sans que cela signifie que je prenne parti pour l’un ou pour l’autre des candidats de le droite local à SM… Parce que j’ai l’impression que sur ce sujet de la réforme dite Peillon, ils se tiennent par la main pour se perdre :
    http://www.lemonde.fr/education/article/2013/11/20/rythmes-scolaires-plus-de-80-des-communes-satisfaites_3517015_1473685.html

  • jfvc , Direct link to comment

    merci Scoop de reprendre ma référence du monde….je me demande comme vous si au delà d’affrontements opportunistes , tous les intérêts des parents et enfants concernés localement sont bien pris en compte ? Moi j’ai de plus en plus de doutes à ce sujet.

  • Julien , Direct link to comment

    Ce qu’il faudrait prendre en compte c’est la taille des communes.

    Il me semble que la grande majorité des communes ayant basculé sont des petites communes rurales. Le volume de recrutements, l’impact financier, le nombre d’ateliers à mettre en place, l’impact sur l’offre culturelle et sportive (forcément moindre) est beaucoup moins importante.

    A part Paris ou les résultats sont catastrophiques en terme de sécurité et de bien-être des enfants, rares sont les communes de plus de 50 000 habitants à avoir basculer. Ce n’est pas innocent.

    Donc même si le moule est le même, force est de reconnaître que les incidences, les coûts, bref la gestion de la mise en oeuvre de la réforme et toutes les incidences qui en découlent sont sans commune mesure par exemple en zone urbaine…

    Non la réforme ne résout rien des maux de l’école : programme, formation, congés
    Oui beaucoup d’acteurs de l’éducation nationale veulent une réforme, mais une vraie, sur le fond pas un truc mal ficelé, à la charge des communes financièrement et donc source de discriminations supplémentaires et pas d’un truc qui ne prend pas en compte le travail accompli sur les communes depuis 20 ans pour proposer une offre de services la plus riche et complète possible aux enfants..

  • Scoop , Direct link to comment

    @Julien, vous avez tout à fait raison sur de nombreux points, mais une réforme de l’éducation nationale qui est actuellement le meilleur représentant d’une administration jacobine, une telle réforme se prépare, se met en chantier, et se joue sur du long terme. Dans le cadre de cette mise en chantier les intérêts des uns ne sont pas rigoureusement ajustés sur les intérêts des autres en matière de dépense, compte tenu du fait que la taille des communes variant, les modes de financements réels sont différents.
    Ce qui est pris en compte dans ce cadre-là c’est l’intérêt global des enfants et leur églité de traitement entre eux à moyen et long terme d’où qu’ils proviennent. C’est pourquoi je vous approuve, ce que je désapprouve vivement, c’est l’exploitation éhontée du moindre prétexte pur essayer d’enrayer la machine de l’état et annoncer ensuite “qu’il n’y a aps de pilote dans l’avion” sic le maire de provins dés le début de la législature, ou le début du discours de monsieur Copé (en exergue ici-même colonne de droite), ceci malgré le respect que j’ai pour lui en tant que l’une des personnalités de la droite, qui malgré tout, sait se tenir et montrer qu’il est l’un des rares à osséder le calibre d’une personne responsable.

  • Julien , Direct link to comment

    Il est clair qu’il n’est pas bon de politiser nos enfants, maintenant en sortant une réforme inique et bâclé à ce point, on pourrait considérer que le gouvernement à tirer le premier…

    Je n’irais pas jusqu’à dire provoquer bien que les derniers propos sur la base de tout va bien Mme la marquise me font poser question…

    Et puis il y a un problème de fond, il faut resacraliser l’école et les enseignants mais la politique de tout bord menée depuis 30 ans est basée sur la division pour mieux régner et les enseignants/fonctionnaires en ont pris pour leur grade assez souvent et même si certains ont le parfait profil de la caricature du fonctionnaire dans tous ses excès, la plus grande majorité aime son métier, s’y investit pleinement et ne compte pas ses heures…

    Mais le problème à court terme et d’actualité demeure cette réforme nulle et non avenue. Par exemple le budget consacré à la mise en oeuvre de cette réforme sur Saint-Maur (entre 600 000 et 1,5 millions d’euros, une bagatelle…), forcément manquera ailleurs : l’informatisation des classes, les travaux d’entretien ou que sais-je encore…

  • NiNa , Direct link to comment

    De plus en plus passionnant ce blog…
    Il y a peut-être des sujets aussi intéressants que la “semaine des 4 jeudis” !!!
    La ZAC des Facs ? Les rues défoncées ? Les feuilles qui ne sont plus ramassées, le quai de la Pie, le parvis de la Varenne, les odeurs de bitume, la circulation des poids-lourds, le stationnement en double-file, les vélos qui arrivent à contre-sens, de nuit sans éclairage…. ?????????

  • NiNa , Direct link to comment

    Vous êtes quand même conseiller municipal et maire adjoint Mr le Helloco…. même sans délégation…
    Si vous ne pouvez pas répondre, pourquoi ne démissionnez-vous pas ?

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *