Centres de loisirs cet été… une réforme brusque et inadaptée

l’accueil des centres de loisir cet été est un sujet qui agite beaucoup les parents en ce moment car la réforme mise en place ne prend pas en compte les contraintes des familles et n’apporte pas la souplesse pourtant annoncée en conseil municipal.

En effet, au dernier conseil municipal un nouveau règlement a été proposé au vote par la nouvelle maire-adjointe en charge du périscolaire, Patricia Denis-Ribeiro, qui bouleverse totalement les habitudes. La modification du règlement proposée au vote des élus n’avait pas pour point essentiel cette modification des inscriptions, bien au contraire puisqu’elle n’est que le dernier point évoqué dans la notice de présentation. Ce nouveau règlement avait pour but de regrouper les 6 règlements différents, permettre l’augmentation de la capacité d’accueil du centre de loisir du Pont de Créteil, permettre aux enfants qui vont rentrer en première année de maternelle d’aller dans le centre de loisir de leur secteur. Et quelques autres points, dont le dernier listé “la mise en place de pré inscriptions obligatoires et en journée complète aux accueils de loisirs pendant les vacances scolaires, avec ue facturation établie sur la base des journées réservées”.

C’est ce point qui fait désormais débat, puisque c’est le seul point qui constitue une baisse très nette de service pour les familles. Jusqu’à présent les parents pouvaient, une fois une inscription formelle standard réalisée pour les assurances et les documents de santé, déposer leur enfant quand ils le souhaitaient pour une demie-journée ou une journée, avec également la possibilité de reprendre son enfant le midi pour qu’il ne déjeune pas à la cantine. Ce service faisait l’unanimité chez les parents depuis de nombreuses années. C’est vrai qu’un tel système pouvait poser quelques problèmes d’organisation, notamment en lien avec les normes d’encadrement nécessaires, puisqu’il n’était pas possible de savoir exactement combien d’animateurs mettre dans les centres chaque jour. Mais cela a fonctionné tous les ans depuis des années sans problème. C’est pourquoi nous avons demandé lors du conseil municipal par la voix de Laurence Coulon et de Sylvain Berrios d’attendre avant de mettre en place une réforme. Attendre car voter un règlement mi-avril pour des inscriptions à officialiser avant fin mai était un délais très brutal, mais également car l’an prochain la réforme des rythmes scolaires aura des impacts sur le périscolaire et son fonctionnement donc il faudra refaire un règlement. On nous a promis de la souplesse et de pouvoir revoir l’an prochain la situation et donc, nous avons voté ce nouveau règlement pour ne pas pénaliser certaines familles qui seront bénéficiaires du nouveau règlement. Mais malheureusement la mise en place semble avoir été moins souple qu’annoncé.

Les parents ont vite réagit et même mis en place des pétitions. Ils sont tous conscients du besoin de rationaliser les services et chercher à faire des économies, mais il faut aussi conserver un minimum de souplesse pour permettre à ceux qui n’ont pas de moyen de garde, de manière exceptionnelle, de trouver une solution municipale. L’action des parents a permis un report de la date limite d’inscription de 15 jours et l’annonce officielle que tout cela n’est qu’expérimental (informations uniquements mises dans le magasine papier de la ville et non mises à jour sur le site internet). Ce report qui a expiré vendredi dernier ne suffit évidemment pas à résoudre le problème des parents qui peuvent avoir des besoins de garde ponctuels non prévus un mois à l’avance. C’est pourquoi l’action des parents continue.

Une pétition en ligne et sur papier (cliquez-ici) qui a recueilli déjà près de 400 signatures, dont la mienne et celle du député Sylvain Berrios, demande que soit mis en place dans 1 ou 2 centres sur les 18 qui seront ouverts, un système d’accueil d’urgence. Accueil limité à quelques jours par famille durant les vancances mais qui permettra vraiment d’assurer plus de souplesse au dispositif. La création de ces accueils demande une modification du règlement intérieur que nous avons voté (tout comme l’aurait demandé le report des délais d’inscription) et je ne pense pas que cela soit un problème de procéder à un tel vote car tout le monde comprend bien ces problématiques des familles. Hier soir avait lieu la commission “Enseignement” du conseil municipal. J’ai demandé à la maire-adjoint responsable de cette réforme si elle comptait revenir devant le conseil pour ces modifications, j’ai malheureusement eu une réponse directe de fin de non recevoir. Je trouve cela dommage et je demanderai à nouveau l’inscription de ce point au prochain conseil municipal. Puisqu’on parle désormais “d’expérimentation”, autant expérimenter avec la meilleure solution pour tous.

En attendant une modification du règlement, les lecteurs qui le souhaitent peuvent également remplir la pétition aussi sur ce lien (cliquez ici).

Permettre les entrées “non programmées” dans quelques centres uniquement est une bonne idée car elle permet de rester réellement dans une notion “d’urgence” et permet également de “rentabiliser” les animateurs car chaque animateur dédié à cette tâche pourrait accueillir 8 enfants (-6 ans) ou 12 enfants (+6 ans). En limitant dans le temps à quelques jours (5 jours par exemple), cela permet d’avoir la souplesse nécessaire tout en évitant les abus.

Evidemment ce ne sera malheureusement pas la souplesse connue par le passé. Il faudra faire le bilan total et chiffré après cet été pour voir à combien se montent réellement les économies et les impacts en terme de fréquentation des centres. Il est bon de chercher des économies, mais il faut toujours regarder en face quels sont les services offerts à la population. Une autre façon de faire, si le but est de regarder à faire des économies, aurait pu être de faire des tarifs différents selon que l’on est pré-inscrit ou non. Dans ce dossier je pense qu’un peu plus de dialogue et de souplesse pour une première année aurait permis d’éviter un stress inutile des familles. De même qu’une telle réforme s’anticipe et se prépare et se met en place sur des petites vacances pour commencer, pour justement pouvoir s’adapter à ces changements de fonctionnement.

 

LISTE DES ACCUEILS OUVERTS VACANCES D’ÉTÉ 2013

Du lundi 8 juillet au lundi 2 septembre 2013

Accueils maternels

SCHAKEN  ouvert uniquement  du 8 au 19 juillet

MARINVILLE ouvert uniquement du 8 juillet au 2 août et du 26 août au 2 septembre (Il accueillera les enfants de SCHAKEN du 22 juillet au 2 août et du 26 août au 2 septembre)

CHALETS ouvert tout l’été (Il accueillera les enfants de SCHAKEN et de MARINVILLE du 5 au 23 août)

La PIE ouvert tout l’été (Il accueillera les enfants de JULES FERRY du 29 juillet au 2 septembre)

Jules FERRY ouvert uniquement du 8 au 26 juillet

Edith CAVELL ouvert uniquement du 8 juillet au 2 août et du 26 août au 2 septembre

PARC EST sera ouvert tout l’été (accueillera les enfants d’EDITH CAVELL du 5 au 23 août et les enfants des TILLEULS du 22 juillet au 2 septembre)

TILLEULS  ouvert uniquement du 8 au 19 juillet

EDOUARD CAZAUX  ouvert uniquement du 8 au 26 juillet et du 26 août au 2 septembre

MÛRIERS ouvert tout l’été  (il accueillera les enfants de Edouard CAZAUX du 29 juillet au 23 août)

Accueils élémentaires

PARC EST ouvert tout l’été (Il accueillera les enfants de MICHELET (transféré aux MURIERS) du 29 juillet au 16 août  et les enfants d’EDITH CAVELL du 5 au 23 août)

MICHELET fermé tout l’été pour cause de travaux. (L’accueil de loisirs sera transféré aux MURIERS élémentaire)

MURIERS ouvert uniquement du 8 au 26 juillet et du 19 août au 2 septembre

EDITH CAVELL ouvert uniquement  du 8 juillet au 2 août et du 26 août au 2 septembre

CORNEILLES ouvert uniquement du 8 au 12 juillet et du 26 août au 2 septembre

LA PIE ouvert tout l’été (Il accueillera les enfants des CORNEILLES du 15 juillet au 23 août)

SAINT MAUR CRETEIL ouvert uniquement du 8 au 12 juillet

CHALETS ouvert tout l’été (Il accueillera les enfants de SAINT-MAUR CRETEIL du 15 juillet au 2 septembre)

PONT DE CRETEIL ouvert uniquement du 8 juillet au 2 août

 

 

05 comments on “Centres de loisirs cet été… une réforme brusque et inadaptée

  • Sphinx , Direct link to comment

    ce n’est pas du tout grâce aux parents que le dispositif est expérimental ou même qu’il est annoncé comme tel. Cela a été indiqué en plein conseil municipal, vous y étiez !

  • Sphinx , Direct link to comment

    le point ne fait pas “désormais” débat puisque débat il y a déjà eu … au conseil municipal et qui a engendré la précision sujet de mon précédent post

  • Jean-François Le Helloco , Direct link to comment

    @ Sphinx : le dossier fait désormais débat car le caractère souple et expérimental annoncé en conseil n’a pas été suivi d’effet. c’est l’action massive des parents qui a poussé le maire à faire quelques concessions sur la date d’inscription, sinon il aurait pu l’annoncer dans le journal de mai, pas de juin… C’est ainsi avec Henri Plagnol, on nous annonce des choses en conseil municipal qui ne sont pas toujours vraies. C’est donc bien utile que les parents se mobilisent pour s’assurer que les engagements seront suivis des faits.

  • Sphinx , Direct link to comment

    @jflh : massive ? vous voulez dire que le lobbying municipal fonctionne encore avec le maire qui fait du clientélisme. En effet il a prolongé AVANT la pétition. Tout comme il privilégie toujours les choix des mêmes parents.
    Mais il est vrai… que vous en êtes issu et avez eu la délégation correspondante. Le Système HenriP C’est également cela.

  • Le Curieux , Direct link to comment

    @ JFLH

    Nous faisons tous des fautes de frappe, d’orthographe etc….Je n’échappe bien entendu pas à la règle.

    Mais SVP, on dit « suivi d’effet » et non « suivi des faits ».

    Sans rancune j’espère !

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *