Grand Paris, Arc-Express, Orbival… on s’y perd !

Grand Paris, Arc-Express et Orbival sont 3 projets au départ différents qui viennent désormais de se regrouper tout en restant indépendants… Pas simple de s’y retrouver dans tout cela, d’autant que chaque projet a un maitre d’œuvre différent, un financement différent, des objectifs différents et surtout, des gares différentes !

Pour essayer de faire simple un petit résumé rapide : Le Grand Paris, porté par l’Etat, se finance avec des « Super-Gares » et la loi a donné un droit de préemption à la Société du Grand Paris sur un rayon de 400 m autour des gares. Le projet Arc-Express, porté par la Région Ile de France, est financé sans avoir besoin de créer des « Super-Gares » et il propose à l’étude 2 tracés qui traversent Saint-Maur. Un des tracés est également commun avec le tracé du Grand Paris, c’est celui d’Orbival (porté par le Conseil Général du Val de Marne), qui passe dans la gare de Saint-Maur Créteil existante, sur lequel les élus de Saint-Maur qui siègent à Orbival sont d’accord et un qui ajoute des gares dans Saint-Maur dans le quartier de la Pie/Adamville et de Champignol. Tous les tracés proposés sont prévus pour l’instant en souterrain suite aux études de faisabilité faites.

Plus de détails :

Grand Paris : Projet porté par l’Etat (donc le gouvernement, donc soutenu par l’UMP)

But : Relier les zones du grand paris entre-elles

Quel métro ? : 65 km/h de vitesse commerciale en moyenne. 100 km/h au moins de vitesse de pointe

Financement : Une partie par l’Etat et une grande partie par les recettes foncières de la construction des gares sur le trajet.

Coût estimé entre 21,4 et 23,5 milliards d’euros, Dans le cadre du projet de budget pour 2011, le gouvernement proposera de céder à la future Société du Grand Paris, chargée notamment de réaliser la double boucle, 4 milliards d’euros de créances constituées sur l’industrie automobile (l’Etat a aidé les entreprises automobile qui ont maintenant presque fini de rembourser cette aide). D’ici là, dès mars 2011, la Société du Grand Paris bénéficiera du produit généré par ces créances, soit 260 millions d’euros par an. Ces sommes permettront de lancer très tôt les appels d’offres indispensables pour la réalisation des études, puis les travaux du réseau (de transports) du Grand Paris. Le reste de l’investissement (soit 17,4 milliards d’euros sur 21,4 milliards) sera couvert par des emprunts d’une durée totale de l’ordre de 40 ans. Pour rembourser ces emprunts, le gouvernement compte sur la valorisation foncière permise par le nouveau réseau de transports, les recettes commerciales générées par les gares et le droit de péage payé par le futur exploitant du réseau. De nouvelles taxes sont également à l’étude : modernisation de la taxe sur les bureaux, qui pourrait rapporter environ 200 millions d’euros par an selon Gilles Carrez, création d’une taxe spéciale d’équipement Grand Paris, calibrée à 100 millions d’euros annuels. La troisième piste serait l’imposition forfaitaire des entreprises de transport (Ifer), qui rapporterait de l’ordre de 60 millions d’euros annuels.

Délais : mise en service des premiers tronçons 2018, mise en service finale 2023

Type de gare : Gare incluse dans un aménagement urbain de plus grande échelle (voir financement du projet).

Trajet passe par Saint-Maur ? : Oui à Saint-Maur Créteil mais pas de gare affichée pour le moment sur les plans, cependant le RER A serait la seule branche de RER croisée et non raccordée de toute l’Ile de France donc forte pression pour qu’un raccordement soit fait.

Arc Express : Projet porté par la Région Ile de France et le Conseil Général du Val de Marne

But : permettre des trajets transversaux au sein de la banlieue

Quel métro ? : vitesse commerciale de 40 km/h – contre 25 km/h pour le métro classique. 1 km à 1,5 km de distance entre chaque station.

Coût : 100 millions d’euros par kilomètre (d’où la recherche d’un tracé direct), sans compter la réalisation des gares, les aménagements complémentaires, ni les acquisitions foncières. Le projet Nord + Sud pourrait donc coûter au total 8 à 10 milliards d’euros.

Financement : Les études sur le projet Arc Express sont inscrites au Contrat de projets Etat-région (CPER) Ile-de-France 2007-2013 à hauteur de 25,5 millions d’euros. Les participations de la région et de l’État s’élèvent respectivement à 18 et 7,5 millions d’euros. Concernant la réalisation concrète du projet, une somme de 3,5 milliards d’euros a été inscrite au Plan de mobilisation pour les transports en Île-de-France et permettra de financer l’intégralité de l’Arc Sud et le début des travaux de l’Arc Nord.

Délais : mise en service totale de l’arc sud 2017

Type de gare : pas de « Super-gare » systématique, sauf projet particulier sur la commune conjoint (exemple Champigny et Créteil, voir en fin d’article).

Trajet passe par Saint-Maur ? : Oui à la gare RER de Saint-Maur Créteil pour un des tracés (celui commun à Orbival) et à la Gare RER de Saint-Maur-Champigny dans un autre tracé qui en plus ajoute une gare dans La Pie-Adamville et une gare à Champignol.

Orbival : Projet porté par le conseil général du Val de Marne

But : permettre des trajets transversaux au sein du Val de Marne

Quel métro ? : vitesse commerciale de 40 km/h – contre 25 km/h pour le métro classique. 1 km à 1,5 km de distance entre chaque station.

Coût : 100 millions d’euros par kilomètre, sans compter la réalisation des gares, les aménagements complémentaires, ni les acquisitions foncières. Le projet Arc Express Nord + Sud pourrait donc coûter au total 8 à 10 milliards d’euros.

Financement : Les études sur le projet Arc Express sont inscrites au Contrat de projets Etat-région (CPER) Ile-de-France 2007-2013 à hauteur de 25,5 millions d’euros. Les participations de la région et de l’État s’élèvent respectivement à 18 et 7,5 millions d’euros. Concernant la réalisation concrète du projet, une somme de 3,5 milliards d’euros a été inscrite au Plan de mobilisation pour les transports en Île-de-France et permettra de financer l’intégralité de l’Arc Sud et le début des travaux de l’Arc Nord.

Délais : mise en service totale de l’arc sud 2017

Type de gare : pas de « Super-gare » systématique, sauf projet particulier sur la commune conjoint (exemple Champigny et Créteil, voir en fin d’article).

Trajet passe par Saint-Maur ? : Oui à la gare de Saint-Maur Créteil.

Les différents tracés :

Grand Paris :

Arc Express :

Orbival :

Pour en savoir plus sur les futures gares annoncées de Créteil et Champigny :

Sur Créteil :

La création d’une station à Créteil du transport Grand Paris ou d’Arc-Express dans le quartier de l’Echat permettra le développement d’un grand projet de ville d’intérêt
métropolitain. Les fortes potentialités foncières étudiées dans un rayon maximum de 900 m font apparaître une capacité constructible de l’ordre de 500 000 m² développables dans un contexte urbain existant des années 70, acceptant des densifications.

Sur Champigny :

La future gare de Champigny-Centre Située sur la nationale 4, elle accompagnera un réaménagement en boulevard urbain, confortera le maillage avec les lignes de bus et jouera un rôle majeur pour le développement du centre-ville, tout en renforçant la diversité des transports intermodaux (circulations douces, pistes cyclables).
En lien avec le boulevard de Stalingrad (RD 45, RD 7), elle permettra des projets de densification en activités économiques, en logements, en équipements scolaires de l’ancienne gare du Plant et du Champ de l’Alouette (près 12 hectares).

Mon avis sur ces différents projets :

Personnellement je suis comme tout habitant du Val de Marne conscient du besoin d’un réseau transversal qui permette d’éviter le Passage par Paris qui fait perdre un temps fou et surcharge inutilement le RER A. Je suis d’ailleurs demandeur d’une amélioration de ce RER A tant sur le plan des rames qui sont vieillissantes, que sur le respect des temps de trajets et également de la nuisance sonore pour ceux qui vivent proches des voies majoritairement aérienne sur notre commune.

Pour ce qui est des projets présentés, je pense que le moins adapté reste celui du grand Paris qui a un vrai problème de financement, qui impose aux communes un urbanisme qu’elles ne souhaitent pas et donc est à éviter. D’autant que pour aider complètement le « Grand Paris » c’est à dire ce vaste secteur qui entoure Paris, il faudrait mieux un tracé plus éloigné pour permettre un vrai désenclavement des zones lointaines comme celles du plateau Briard.

Reste donc les tracés proposés par Arc-Express qui pour un des deux se confond avec le tracé Orbival, souhaité et voulu par tous les élus et pour l’autre ajoute des gares supplémentaires dans notre ville. Je pense que ce n’est pas simple d’ajouter des gares car notre urbanisme est tel que nous n’avons aucune réserve foncière de grande taille pour implanter une gare de grande taille ni même une petite sans passer par des expropriations qui ne sont jamais une bonne solution.

Le tracé qui me semble le plus adapté est donc celui d’Orbival (tracé « proche » dans le projet Arc-express). Mais attention, ce tracé doit se faire en connexion avec notre maillage actuel, c’est à dire au sein de la gare de Saint-Maur Créteil actuelle. Je pense que le fait qu’un des réseaux soit aérien et un souterrain va nous aider et devrait permettre une connexion simple sans avoir à agrandir la gare autrement que permettre l’accès à un ascenseur qui mènera à chacun des réseaux.

De toute façon, il est impensable qu’un projet de plusieurs milliards ne se raccorde pas sur une ligne de RER qui concerne près de 400 000 personnes, donc, même si nous ne voulons pas de raccordement, nous pouvons y être contraints par la force par le Préfet. On a déjà vu combien on a du mal à s’opposer aux projets plus forts que nous… Nous avons soutenu Orbival, comme toutes les communes du Val de Marne, je vois mal comment on pourrait ne pas soutenir une connexion selon le tracé qu’on a nous-même accepté. Tout est donc réuni pour aujourd’hui soutenir le projet Orbival (tracé court du projet Arc-express) et rappeler que ce que nous refuserons totalement c’est une gare densifiée du type Grand Paris et c’est sur ce point que nous devons avoir rapidement des engagements fermes de l’Etat et de la société du Grand Paris.  Les délais sont courts pour la mise en service attendue en 2017 et Saint-Maur est sur le trajet, donc un refus de notre part pourrait retarder sérieusement le projet. Nous avons donc, je pense, la force nécessaire pour entamer dès à présent une vraie négociation qui nous apportera les garanties voulues. Je pense juste que pour cette négociation nous avons tout intérêt à avoir rapidement l’aide des autres communes voisines et pas de rechercher un ènième conflit avec elles car elles risquent d’appuyer une sanction de Saint-Maur par un projet d’Intéret Général plus fort que nous et donc une grosse gare au lieu d’une simple connexion qui sera presque totalement souterraine.

Présentation du tracé Arc-express


Arc Express, les différents tracés expliqués
envoyé par stmaur-grandparis. – Regardez les dernières vidéos d’actu.

08 comments on “Grand Paris, Arc-Express, Orbival… on s’y perd !

  • jfvc , Direct link to comment

    eh ben voilà une position claire et courageuse ! Reste à savoir si localement elle sera majoritaire et là le doute m’habite !

  • PetitParis sur l'avenir , Direct link to comment

    Sur cette video que curieusement vous ne mettez pas en avant on voit ce que c’est de tout mélanger entre les arcs express et le grand paris ! On voit combien elle ne comprend RIEN a ce qu’elle dit, à croire qu’elle a des phrases sur sa feuilles et qu’elle doit les réciter. Tout ça pour finir par énerver le président de la commission d’enquète ! Je ne pensais pas qu’on puisse tomber aussi bas.
    Pourquoi vous ne l’avez pas cité, ce n’est pas elle qui doit être la candidate sur la prochaine cantonale pour votre équipe ? Vous avez honte ?
    http://www.dailymotion.com/video/xfghcu_stephanie-chupin-s-oppose-a-toute-connexion-a-saint-maur_news

  • jfvc , Direct link to comment

    Mme Chupin qui n’est pas élue se dit être « la voix de St Maur »????N’est-ce pas un abus de pouvoir ou ai-je loupé une élection?…..vous comprendrez dans ces conditions que la réunion du 4 novembre ne me concerne pas, je suis déjà représenté par des personnes que je n’ai pas mandaté…..

  • heureuxasaintmaurtresinquiet , Direct link to comment

    Vous avez raison, on s’y perd dans la présentation du projet mais également dans la position de nos élus de la majorité. Ces derniers notamment le maire, ses 2 premiers adjoints, sa DIRCAB, mme CHUPIN (qui n’est pas élue, je le rappelle), son adjointe au maire, mme JUAN sont toutes et tous inféodés à MME PECRESSE. Mmes CHUPIN et JUAN figuraient en bonne place sur la liste de MME PECRESSE qui défend le GP. Notre maire quant à lui ne s’est pas opposé le 26 mai 2010 au texte de loi définitif sur le GP. En définitif, comme d’habitude, nos élus sont incohérents. Lors des réunions publics à saint-maur ou à Créteil (MME CHUPIN était en campagne), ils font semblants d’être en total désaccord alors qu’ils « roulent » pour le parti qui défend ce projet néfaste pour notre ville. Leur dépendance politique (à l’UMP) ne peut pas leur permettre de défendre nos intérêts, à nous Saint-mauriens.

  • Olivier , Direct link to comment

    Quelques questions pour essayer de clarifier les choses :

    Est il vrai que la société du grand Paris ne pourra densifier que dans un rayon de 400 mètres autour des NOUVELLES gares ? Dans ce cas St Maur Créteil étant une gare existante, y faire passer le grand Paris implique t’il vraiment de densifier autour ?

    En cas de fusion des projets grand Paris et Arc Express, est ce que le débat public ne sera pas à reprendre à zéro ? Ou bien y a t’il le risque de nous faire dire oui à Arc Express pour ensuite décider que le projet se fait dans le cadre du grand Paris et densifier autour des nouvelles gares sans véritable débat public ? Mais dans ce dernier cas, la procédure exigée par la loi est elle vraiment respectée ?

  • MoDem Saint-Maur , Direct link to comment

    Merci JFLH pour cet article. Il est nécessaire en effet de clarifier les différents projets et leurs conséquences, tant certains responsables élus de Saint-Maur entretiennent sciemment la confusion sur les projets pour faire peur aux saint-mauriens.

  • pink panthère , Direct link to comment

    De quel droit, et à quel titre Stéphanie Chupin se permet elle de parler au nom de tous les saint-mauriens d’une part, et d’autre part, quelle image d’incompétence et de confusion va t elle donner de notre équipe municipale? Mais d’où sort elle? Jolie, c’est sûr, impertinente oui, mais aussi et surtout incohérente, fermée, imbue et manifestement incapable de tenir un discours simple et clair ne serait ce que 5 minutes. Était-elle convaincue par ses propos? A en croire sa façon de parler, non. Décidément nous sommes tombés bien bas.
    JFLH battez vous pour récupérer toute votre légitimité. Vos propos sont clairs, je les suis parfaitement, mais surtout vous êtes un élus VOUS!!! Expliquez nous enfin où Plagnol veut en venir…. Nous ne comprenons rien à rien, et c’est encore notre avenir qui est en jeu… Chupin ne réussi à convaincre personne avec ses propos démagogues. JFLH de grâce continuez à mener de vrais débats!!!

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *