Henri Plagnol n’a plus de majorité !

Coup de théâtre hier soir au conseil municipal ! Lors du vote de la décision modificative du budget, Sylvain Berrios, deuxième maire-adjoint délégué à l’urbanisme, conseiller général de La Varenne et pourtant soutien historique du Maire, a appelé la majorité à voter contre cette modification budgétaire proposée par le maire et son adjoint aux finances. Henri Plagnol,constatant qu’un pilier de la majorité, manifestement suivi par une grande partie des conseillers du groupe majoritaire, ne le suivaient pas, a préféré retirer la délibération juste avant le vote. Idem pour la délibération suivante qui devait augmenter les impôts des commerçants et entreprises de la ville. Henri Plagnol n’a plus de majorité.

Hier soir le conseil municipal avait plutôt bien commencé jusqu’à la délibération concernant la décision modificative du budget. Jacques Leroy, premier adjoint aux finances nous a fait une présentation pleine d’approximations et de généralités pour essayer de masquer la réalité de cette modification du budget. Des dépenses de fonctionnement qui explosent, des investissements qui diminuent malgré des recettes qui augmentent et une dette qui ne bouge pas. Ajoutez à cela une incapacité (volontaire?) à nous dire la vraie nature de ces dépenses nouvelles… notamment celles liées au concert Rock Sur Marne où tout le monde sait que les 50 000 euros de coût annoncés partout on été largement dépassés et justifient grandement l’augmentation du budget “communication” et “fêtes et cérémonies” qui devaient augmenter de plusieurs centaines de milliers d’euros au total, alors que le budget des écoles, des crèches, de la jeunesse diminuait d’autant ou presque… L’opposition de gauche comme de droite, Pascale Luciani et moi-même sommes intervenus pour dénoncer cette dérive et ce curieux flou autour de la vraie nature des dépenses. Mais nous n’avons pas été les seuls à contester très vivement ces mesures inacceptables : Sylvain Berrios est intervenu pour rappeler à son tour combien cette décision modificative du budget n’allait pas dans le bon sens pour notre commune, en expliquant pourquoi. Il a demandé solennellement à la majorité de voter contre cette délibération. Panique chez Henri Plagnol qui a compris à cet instant qu’il n’avait plus de majorité pour faire passer son texte.
Après une suspension de séance, au cours de laquelle il a tenté de dissuader sa majorité de s’opposer, il a décidé de retirer la délibération, prenant ainsi acte qu’il n’était plus en mesure de faire voter son texte.
Pour la délibération suivante qui prévoyait une hausse de 23 % de la Cotisation Foncière des Entreprises (voir mon article sur ce sujet), là encore les différents opposants ont rappelé le caractère contre-productif d’une telle mesure pour l’économie locale . Sylvain Berrios est également intervenu dans le même sens demandant le retrait de cette délibération. Henri Plagnol, incapable d’opposer la moindre résistance aux demandes de Sylvain Berrios s’est exécuté et a retiré également cette délibération.
Les autres points à l’ordre du jour étant d’ordre plus techniques et découlant de décisions précédentes, le conseil a pu se poursuivre normalement. 
Aujourd’hui, Henri Plagnol n’a donc plus de majorité pour voter les délibérations qu’il souhaite et il en est parfaitement conscient sinon il n’aurait pas retiré deux délibérations aussi importantes.
Les dépenses supplémentaires prévues dans la modification budgétaire (gonflement des frais de communication, centaines de milliers d’euros de “prestations extérieures” et “autres prestations extérieures”) ne peuvent plus être engagées et ne peuvent être mises en paiement si elles l’avaient été. Seul le budget initial peut être exécuté en attendant un nouveau vote du conseil municipal.
Henri Plagnol a désormais les mains nues ! Devant un tel échec de gestion à la fois de la commune et de sa majorité, Henri Plagnol doit prendre ses responsabilités et se démettre de ses fonctions.

69 comments on “Henri Plagnol n’a plus de majorité !

  • Adamvillois , Direct link to comment

    il est toujours difficile de reconnaitre que l’on s’est trompé. Habitant st Maur depuis 36 ans, je connais bien les différents protagonistes et je pense qu’un ticket Nicolas- Sylvain serait une bonne chose souhaitée par une grande majorité de nos concitoyens.

    apres tout il y a 2 mandats, l’un de maire l’autre de député….
    et si les socialistes tiennent leurs engagements de campagne il y aurait bien une séparation donc soyons en avance….

    une idée que je livre à nos gouvernants municipaux pour combler le retard par rapport à la loi gayssot:
    annexons le territoire du port de bonneuil, et construisons des immeubles sociaux de qualité.

  • Le changement c'est maintenant , Direct link to comment

    Je propose que l’on annexe aussi Champigny et Creteil…

  • Delphine , Direct link to comment

    Dallaaaaas, ton univers impitoyabbbble. JR est dans la panade.

  • la pie qui chante , Direct link to comment

    Quelle difference entre Berrios plagnol et Leroy.

    Le sylvain a été le pathé marconi ( la voie de son maitre) pendant des années Plagnol le traitre trahi a son tour par encore plus fourbe que lui.

    Riri le degourdi était bien mal entouré . Qui se ressemble s assemble.

    une bien belle equipe!

  • NiNi , Direct link to comment

    Décidemment, ce n’est pas beau la politique… on change de parti en cours de route, on se fait virer, on abandonne le navire.., on le quitte avec fracas… puis on revient, le baiser de la mort…

    Bref… nous avons, à ce jour, quelques candidats déjà en lice pour la prochaine municipale ;

    Nous avons le sortant, Henri Plagnol, dont le bilan est pour le moins décevant et insignifiant,
    Nous avons Jacques Leroy… c’est qui déjà ?
    Nous avons Sylvain Berrios qui se pose en sauveur et qui a perçu une opportunité de “tuer le père”, comme un certain Henri Plagnol il y a quelques années…
    Nous avons Nicolas Clodong, “l’héritier” de Thonus… celui qui a engagé la ville sur des dettes colossales…

    A gauche, au centre, il n’y a personne…

    A part JFVC, je ne vois vraiment personne pour sauver St maur…

  • la pie qui chante , Direct link to comment

    Quand meme, le deputé godillot qui prend un coup de pompe par son 1er cire botte.

    Voyons mais pourquoi ce coup de theatre?

    Ne doit on pas revoter pour les députés?
    Quel est le metier de sylvain berrios depuis la perte des elections par N Sarkosy?

    Quand je dis metier, quel est aujourd hui son employeur hormis la ville de St maur comme élu?

    Ce ne sont que des questions.

    Jacques leroy lui est assureur
    HP cumulard.

    Mr Le hellocco,
    c est aussi une question pouvez vous avec le conseil municipal faire partir Henri plagnol?

    Il a oté les delegations de Mr le Hellocco, de Mme Luciani de Mr Berrios y en a qui vont etre débordé.
    Mme Chupin est elle encore fidèle?
    Sinon elle risque de perdre son logement non?

    La démocratie façon HP
    Et dire qu il critiquait JLB pour ses méthodes……

    Maintenant la fine equipe ne pourra plus dire qu elle ne savait pas.

  • jfvc , Direct link to comment

    La vérité serait peut être qu’une majorité de saintmauriens préfèrent peut être n’importe quoi à la démocratie ? MDR…

  • STMAUR , Direct link to comment

    C’est quand même amusant de voir les pro-clodo (oups il manque le “nd”) nous le présenter comme un sauveur alors que lui même et son équipe de bras cassés nous ont mis dans cette m**** !

  • Olivier , Direct link to comment

    jfvc vous dépassez les bornes. Les saintmauriens sont très attachés à la démocratie, ils votent massivement lors des élections locales, en fonction des informations dont ils disposent. Le respect de la démocratie passe par le respect des électeurs et de leurs choix. Bizarre conception de la démocratie que celle ou on traite de n’importe quoi les choix qui ne correspondent pas aux siens. De plus l’électeur, comme tout le monde a droit à l’erreur, surtout quand l’opposition ne joue pas son rôle et n’est même pas capable de donner une information crédible et convaincante.

  • la pie qui chante , Direct link to comment

    Cher Olivier

    Pourquoi tenter d avoir raison il suffit de laisser les autres avoir tort.

    L opposition peu credible “comme vous la jugée”, n a pas besoin de faire quoi que ce soit les denonciations d incompetance viennent de l ‘equipe en place.

    Regardez la Photo pendant l exposé de Mr Berrios Jacques leroy arrose déjà la victoire.

    Je suis navré que vous vous soyez trompé ou que vous ayez été trompé.
    Vous en rendre compte vous place déjà sur le chemin de la guerrison.

    Je vous souhaite Prompt rétablissement Olivier.

  • jfvc , Direct link to comment

    LES THES DANSANTS DU DIMANCHE SAINTMAURIEN ?
    On commence par la valse à 1000 temps….JF Le Helloco sort du rang,Riri lui retire sa délégation ,et pan ;Pascale Luciani-Boyer ose se présenter aux élections,Riri lui retire son mandat ,sans raison;Sylvain Berrios ose s’opposer lors du conseil municipal à son mentor,et Riri dit ce matin à Sylvain ,plus de mandat pour toi,tu as eu tort…..Allez ,autres élus majoritaires, ne vous bousculez pas,patientez jusqu’au prochain conseil,Riri peut attendre sans en avoir l’air!
    Dernière minute= une annonce ainsi rédigée circulerait sur le web= mairie de l’est parisien cherche à acquérir guillotine en état de marche.Faire offre au cabinet du maire………..OUPS !

  • sphinx , Direct link to comment

    @jflh : les cumuls de délégation donnent il un cumul des indemnités ? Parcequ’à ce rythme (si sylvain B se voit aussi retirer ses delégations) les rares restant d’ici les prochaines municipales vont crouler sous les délégations….

  • Le Curieux , Direct link to comment

    @ Olivier
    Je suis 100 % d’accord avec vous.
    En fait vous ne connaissez sans doute pas l’évangile selon jfvc :
    « Le Monde se divise en deux. Ceux qui pensent comme moi et les imbéciles »
    Où cela se complique c’est que les « pensées » de jfvc sont contradictoires !
    Exemple : Fustiger une usine polluante implantée sur la zone de BONNEUIL et voter (dixit) pour l’un des co-promoteurs de l’implantation de cette même usine en zone urbaine.
    Et ce n’est là qu’un exemple.
    C’est ainsi qu’il se fait virer, ou quitte avant qu’il ne soit trop tard, toutes les structures auxquelles il participe !

  • jfvc , Direct link to comment

    Je n’ai quitté que 2 structures:
    -le conseil de quartier d’Adamville dont tous les membres sont nommés par le maire….
    -le comité de quartier d’Adamville qui ne remplie plus son rôle de défense des habitants,trop soucieux de ne pas faire ombrage au maire….
    Et comme depuis longtemps je ne partage plus les options du maire,il m’a semblé plus logique de m’éloigner de ses serfs et autres admirateurs ….comme de plus en plus d’autres à ce jour,y compris parmi ses amis d’hier !
    Pour le reste ,Le Curieux qui aimez les citations:”la majorité est souvent aux imbéciles”Lao Tseu .
    Moi ,plus tolérant je dirai plutôt:”Continuer dans l’erreur de jugement ne favorise pas un meilleur QI”.
    Mais chacun fait ce qu’il veut……….MDR.

  • CHOUXFLEURIX , Direct link to comment

    Ce qui est important maintenant c’est ce qui va se passer
    car avec les délégations retirées à Berrios qui va gérer
    le délicat dossier de la Zac des facultés avec en ligne de mire la nouvelle loi DUFLOT ?

    D’autre part comment vont-être votées les dépenses en cours sans majorité municipale claire. Il serait intéressant
    que des gens comme Berrios Clodong et même Plagnol
    s’expriment sur ce point dans un médias car à ce jour je ne les ai pas encore entendus s’exprimer

  • Banana republic , Direct link to comment

    @ ChouxFleurix

    Rassurez-vous, le “délicat dossier ZAC des Facs” est bouclé et validé par le commissaire enquêteur. Même si le fond n’est pas bon (du tout), la forme qu’a pris la dernière enquête publique a été jugée comme bonne ; sachant que l’absence de participation a été justifiée par le fait que les saint mauriens ont été très largement rassasiés par la “concertation” qui aura duré près d’une décennie. Admirable.
    En termes de logements collectifs, je tiens à vous rassurer : on y fait déjà beaucoup mieux que ce que demande la loi Duflot. Les mauvaises langues appellent cela de la ghettoïsation… Riki-la-Banlieu (futur maire !) n’a décidément rien compris ; mais qu’importe, il n’est pas le seul.

    P.S : désormais on ne dit plus ZAC des Facs mais Cité Berrios.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *