Les avantages des 4,5 jours n’ont jamais été prouvés…

Une réforme des rythmes scolaires pour le bien des enfants, toutes les études sont unanimes… On lit ça partout, mais on ne voit jamais les études dont on parle et pour cause… aucune étude ne montre que 4,5 jours avec le mercredi matin serait mieux.

La semaine de 4 jours, que l’on semble désormais voir comme le pire des maux existait dans de nombreuses écoles de France, avant sa généralisation par Xavier Darcos en 2008. Et de nombreuses villes, dont Saint-Maur, ont réclamé sa mise en place. Seulement une poignée d’écoles a souhaité passer à l’école le mercredi matin en France, alors que depuis des années c’est possible. Pourquoi personne n’a voulu le faire, si c’est si bien ?

On semble avoir oublié que dans TOUTES les études, les enfants en semaine de 4 jours ont eu des résultats meilleurs que ceux en semaine de 4,5 jours. « Au CE2, les différences de performances sont supérieures de 3 points sur 100, en français et en mathématiques, en faveur des élèves scolarisés 4 jours par semaine. En 6e, on observe une différence de plus de 5 points sur 100, dans les deux disciplines, en faveur des élèves scolarisés 4 jours par semaine.  » (Rapport Inspection générale de l’Education Nationale – 2002)

La semaine de 4 jours a toujours été plébiscitée par les enseignants et les parents quand elle était en place : « D’une façon générale, enseignants et parents expriment leur préférence pour l’organisation de la semaine de 4 jours. Ce choix est particulièrement net lorsque cette organisation est déjà en place : dans ce cas, 77% des parents et 72% des enseignants indiquent leur satisfaction globale. » (Rapport Inspection générale de l’Education Nationale – 2002)

On nous dit que les enfants sont plus fatigués depuis la réforme DarcosQuelle est l’étude qui le prouve ? Aucune !

On nous dit que cette réforme a été néfaste aux élèvesQuelle est l’étude qui analyse les résultats avant et après réforme ? Aucune !

On nous dit que les chronobiologistes sont unanimes sur le besoin de faire travailler les enfants le mercredi… La chronobiologie est une science qui étudie les changements quantitatifs réguliers, et périodiques des processus biologiques au niveau de la cellule, du tissu, d’une structure, d’un organisme ou d’une population. Dans le rapport de l’Inspection Générale de 2002 il est titré  » L’approche chrono biologique et chrono psychologique : une position plutôt réservée sur la semaine de 4 jours, mais fondée sur des résultats de recherche peu assurés« . Oui des résultats peu assurés car ils reposent sur très peu d’études et souvent avec des résultats qui s’inversent selon les ages et selon les études ce qui fait qu’il n’y a aucune preuve formelle et claire que les élèves en semaine de 4 jours seraient moins attentifs que les autres, pire, encore une fois les élèves de semaine de 4 jours sont notés moins « vigilants » mais « plus performants aux tests psychotechniques »…

On nous dit que les médecins ont pris position en 2010 pour la semaine de 4,5 jours… Ce rapport n’est pas le résultat d’une analyse des résultats des élèves qui sont désormais à la semaine de 4 jours, pas plus qu’il n’est le résultat d’une étude chronobiologique sur un panel d’enfants qui sont désormais à la semaine de 4 jours. C’est juste une analyse bibliographique, et un « groupe de travail qui a procédé à des consultations de différents acteurs du système scolaire du Ministère de l’Education Nationale ainsi que de chercheurs spécialistes des rythmes biologiques et psychophysiologiques de l’enfant et de leurs rapports avec la santé de l’enfant. » Oui, vous avez bien lu, pas un enfant n’a été approché, juste des questions posées à des gens dont on connait déjà la position contre la semaine de 4 jours depuis des années. D’ailleurs, si on regarde la bibliographie qui est présentée à la fin du rapport, on peut noter que les études sur les rythmes des élèves sont très très anciennes ! Il n’y a donc aucun lien entre ce qui est étudié dans ce rapport et la nouvelle mise en place de la semaine de 4 jours en France.

Encore plus drôle, au moment où on parle de faire finir l’école plus tôt, dans ce rapport de l’Académie de médecine, qui fait la synthèse des études chronobiologiques il est écrit : « Les moments favorables d’apprentissage dans la journée ont été l’objet d’études concordantes : l’enfant arrive fatigué à l’école (8 h 30) quelle que soit la durée de son sommeil la nuit précédente, puis il va augmenter progressivement ses capacités d’attention et d’apprentissage dans la matinée avec un pic vers 10 – 11 h, celles-ci vont ensuite diminuer en début d’après-midi et être à nouveau performantes vers 15 – 16 h. » Juste quand on veut nous amener à cesser les cours, c’est le moment où les enfants sont les plus aptes à apprendre ! Belle idée ! Et on va remplacer ce temps par une matinée où il faudra plusieurs heures aux élèves pour se réveiller… Il est où l’intérêt pour l’élève ? En quoi je dois me sentir rassuré pour les résultats futurs ?

On nous dit, dans un guide spécialement fait pour les mairies, que des écoles expérimentent la réforme, et en sont ravies : Brest, Angers ou encore Nevers sont cités en exemple. Combien d’écoles concernées en tout dans ces villes ? Brest : 1 école élémentaire de 7 classes sur 71 groupes scolaire (classe commence à 9h le matin- aucune activité particulière mise en place) / Angers : 1 école élémentaire de 6 classes sur 63 écoles / Nevers : une école élémentaire de 6 classes sur 22 écoles. Voilà donc les références ! Sur 246 335 classes en France qui sont concernées par ce nouveau décret, on nous parle de l »expérimentation dans 19 classes ! Mais attention, juste le ressenti car il n’y a AUCUNE étude sérieuse mise en place permettant de trouver une différence « significative » des résultats des élèves. 

On nous dit que l’Etude PIRLS de 2011 montre une nette baisse… on oublie de préciser que les garçons ont progressé en lecture depuis la dernière étude et que le score moyen est passé de 521,5 à 520 en 5 ans (soit 1,5 points de baisse) alors qu’entre 2001 et 2006 il avait diminué de 4 points. Donc ça va plutôt mieux qu’avant. Et en tout cas, le rapport précise  » Du point de vue statistique, ces différences, à cinq ou dix ans, ne sont pas significatives, c’est-à-dire qu’il n’est pas possible d’affirmer qu’elles seraient dues à une légère érosion des résultats. »

La réforme des 4 jours n’a donc pas entrainé de catastrophe, bien au contraire !

On nous dit que l’Europe fait mieux que nous, car les élèves ont « moins d’heures de cours au global » réparties sur plus de jours, et avec des journées plus courtes. Donc pour travailler mieux, il faudrait juste travailler moins et plus souvent ? Et les programmes, ils sont les mêmes à l’étranger ? Et la formation des enseignants, elle est la même à l’étranger ? Et le recrutement et le suivi de carrière, il est le même à l’étranger ? Et la gestion des écoles elle est pareille à l’étranger ? Et la durée des vacances ? Pourquoi curieusement ces sujets ne sont pas abordés ? C’est là qu’est la vraie différence et là on fait semblant de ne pas voir, car il faudrait tout changer.

Depuis des années, on nous dit qu’il faudrait que l’école revienne le mercredi, en se basant sur des études anciennes, non reproduites depuis et sur le fait que les autres le font… A force l’idée fait son chemin, et maintenant on entend des gens dire que c’est mieux… Face à tout ce que j’ai pu lire et voir, j’aurais tendance à dire une chose : prouvez-le vraiment que c’est mieux. Faites des études sérieuses sur les écoles qui le mettent en place, expérimentez réellement, et montrez le bénéfice, car jusqu’à présent aucune formule à 4,5 jours n’a fait mieux que les 4 jours.

Notre ministre, qui n’a jamais été élu local, qui n’a jamais réussi à être réélu dans un seul de ses mandats, qui n’a jamais enseigné dans une école primaire, vient nous expliquer comment il faudrait faire… Et il le fait avec force, presque à dire que ceux qui sont contre sa réforme, n’aiment pas les enfants !

Ceux qui sont contre la réforme sont juste des gens qui, au contraire, connaissent l’école, pas dans les livres, car ils la vivent au quotidien, en tant qu’enseignants ou parents. Cette focalisation sur les rythmes scolaires est une erreur, ce décret doit être abrogé.

Oui je l’ai souvent dit, la réforme Darcos n’était pas bonne, car elle a enlevé des heures, sans revoir les programmes, ni à la baisse, ni en profondeur. Donc évidemment ça concentre le temps d’apprentissage. Là, il y a matière à travailler sans que ça coûte, comme va le faire la réforme Peillon, 1 milliard d’euros par an à l’Etat et aux collectivités. J’espère que les villes vont se mobiliser pour rejeter la réforme, et ne pas la mettre en place pour qu’enfin on s’attaque vraiment à une vraie refonte de l’Ecole. On peut rattraper notre retard scolaire, mais avec autre chose que ce qui est proposé.

06 comments on “Les avantages des 4,5 jours n’ont jamais été prouvés…

  • Sphinx , Direct link to comment

    @jflh : dans la réforme, dans le refondation de l’école il n’y a pas seulement la semaine du mercredi (oui car le bénéfice est en fait lorsque le samedi est travaillé comme mon étude au doigt mouillé le montre bien). Non, il y a également le fait que la maternelle n’est pas une garderie où on change les couches (tiens, c’est qui déjà qui disait cela ?…), que les enseignants doivent avoir une vraie formation (comment disait on déjà du temps de nos petits enfants : un iufm ?), que les classes ne soient pas à 30. Bref beaucoup de choses, mais « les gens » préfèrent se concentrer sur le petit élément qui va toucher à LEUR vie, le reste, ce qui ne concerne que les enfants, hé bien personne n’en parle !
    scandaleux, on aurait put espérer un meilleur niveau. dommage

  • Sandra , Direct link to comment

    Une étude objective pour comparer ce qui se passe dans les autres pays doit tenir compte de facteurs très nombreux: culture du pays, nombre d’habitants, prise en charge des enfants après le temps scolaire, programmes… Ainsi on s’aperçoit que le nombre d’enfants par classe en Finlande ou en Norvège, par exemple n’est pas le même, qu’en Allemagne on veut allonger la journée de classe car les enfants et les jeunes sont livrés à eux-mêmes et c’est pourquoi peu de femmes travaillent… On pourrait décliner les exemples à l’infini. Pourquoi s’appuyer sur des exemples qui n’en sont pas pour notre pays? Nous avons notre spécificité, alors cessons de vouloir faire comme …et commençons la démocratie participative afin de finaliser une réforme pour l’enfant, digne de ce nom!

  • Jean-François Le Helloco , Direct link to comment

    @ Sphinx, merci pour ces jolis souvenir d’une bataille difficile pour ne plus avoir école tous les samedis. A l’époque, malgré les textes nous n’avions pas le droit de choisir la semaine de 4 jours pure, nous avions normalement le choix entre école le mercredi ou ou le samedi ou un samedi sur deux. Au final nous avons eu un samedi sur 3, rythme que j’ai inventé et qui me semble un bon compromis. Mais à l’époque on s’occupait des relations parents-enseignants, accès des parents à l’école ce que le mercredi ne permettra pas et curieusement plus personne n’en parle. La réforme Darcos a répondu à une attente des parents en libérant le samedi mais n’a pas été plus loin et donc a manqué d’étoffer cela par une autre réforme. Celle de Peillon fait les mêmes erreurs dans l’autre sens… Faire et défaire, voilà à quoi jouent nos ministres malheureusement, tout cela pour éviter une confrontation syndicale et revoir l’école en profondeur.

  • Sphinx , Direct link to comment

    @jflh : tout à fait, c’est d’ailleurs pour cela que Jacques C s’est dépéché d’inscrire dans la constitution la suppression de la peine de mort… connaissant son successeur.

    Comme vous le dites : la réforme Darcos a répondu aux attentes des parents; mais et les enfants dans tout cela ?…

    Pour moi la seule chose à dire et à entendre est décrite ici :
    http://www.la-croix.com/Famille/Education/Rythmes-scolaires-l-Academie-de-medecine-defend-la-semaine-de-4-5-jours-_NG_-2013-03-06-918325

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *