Les zones bleues : faire plus de places aux Saint-Mauriens

macaronResident-2Depuis le 1er septembre les nouvelles zones bleues sont effectives sur la ville. Il y avait déjà un stationnement payant dans certaines rues et le stationnement dans les parkings qui sont maintenus, il y a désormais 4 zones bleues autour des gares RER avec un nouveau système de stationnement « résident ».

Les premiers échos que j’entends sont qu’il est désormais plus facile de se garer ce qui était le but initial. Et encore, durant le mois de septembre la police municipale informe plus qu’elle ne verbalise. Une fois que chacun aura adopté les règles tout sera encore plus fluide.

Pourquoi mettre en place des zones bleues ?

Depuis des années de plus en plus de monde vient se garer autour des gares RER pour aller travailler, et peu de zones sont réellement « payantes ». Il est devenu très dur pour les habitants de Saint-Maur, ou ceux qui y ont un commerce, de trouver une place en raison du grand nombre de voitures qui viennent d’autres villes, ou sont tout simplement laissées sur une place par le propriétaire par facilité. Il a donc été décidé de revoir la politique de stationnement sur la ville, comme nous l’avions annoncé dans notre programme de campagne, et de mettre en place des zones bleues et la création d’un stationnement « résident ».

Le principe est simple pour les habitants de Saint-Maur, les professions libérales ou les entreprises de la ville qui sont dans les zones concernées : un abonnement annuel de 10 euros par mois (aout est gratuit) et vous pouvez stationner toute la journée sans avoir à venir changer votre disque ou payer dans les horodateurs. Pour ceux qui ne sont pas de la ville, il y a la possibilité d’aller dans les parcs de stationnement qui sont près des RER, ou d’utiliser le stationnement payant, ou de se garer dans les places non payantes mais évidemment, plus éloignées des RER. Reste également la possibilité, pour ceux qui le souhaitent, de revoir leurs habitudes, et utiliser par exemple le vélo ou les transports en commun internes à Saint-Maur pour se rendre au RER. De nouvelles places dédiées aux vélos ont d’ailleurs été créées autour des gares et dans la ville.

Pourquoi des zones bleues ainsi étendues ?

Il a été regardé les zones de stationnement actuelles et les zones de déport éventuelles. Si vous faites un zone trop petite vous déplacez le problème sans le résoudre, ni pousser ceux qui le peuvent à changer leurs habitudes (vélo, covoiturage, transports en commun). Et comme il y a mise en place d’un stationnement résidentiel sur abonnement il faut que le nombre de places dont vous pouvez bénéficier soit conséquent. A Saint-Maur il y a désormais  5 200 places en zones bleues. Les zones ont également intégrés les marchés pour permettre un accès plus facile à ceux qui viennent y faire leurs courses dans la semaine ou le week-end.

panneaustationnementComment reconnaitre une zone bleue ?

Il y a à l’entrée de la zone un panneau qui vous précise que le stationnement en zone bleu débute dans la rue et est effectif de 9 h à 19h du lundi au samedi inclus (article R27.1 du code de la route). Il n’est pas obligatoire que les places soient matérialisées en bleu au sol. Cependant, des demi-cercles sont placés en début et fin de zone et par endroit sur la longueur de la rue. Attention c’est bien le panneau d’entrée et de fin de zone qui compte.

Les personnes handicapées, disposant d’une carte spéciale, ne sont pas soumises à la limitation de durée d’une heure 30. La carte spéciale remplace le disque de stationnementLa carte est strictement personnelle; elle ne peut être utilisée que lorsque le titulaire est transporté dans le véhicule qui est mis en stationnement ou lorsqu’il conduit lui-même le véhicule.

Qui a décidé de la mise en place du stationnement résidentiel à 10 euros par mois ? 

stationnement16avril2015C’est un vote unanime du conseil municipal le 16 avril 2015 qui a validé cette proposition faite par le Maire et la majorité municipale. Aujourd’hui de nombreux élus d’opposition essaient de crier au loup contre ces zones bleues à tarif résident mais ils ont pourtant tous voté cette mesure qui a été proposée au vote après celle définissant les zones bleues, donc, chacun savait quelles étaient les zones où ce stationnement allait être mis en place. Et ceux qui étaient contre le périmètre des zones, n’ont jamais voté contre et ont juste dit qu’il faudrait enlever certaines rues dans préciser lesquelles… Je les laisse proposer un zonage plus approprié, mais curieusement on ne voit rien venir… Evidemment, qui dit zonage, dit choisir des rues et donc faire des contents et des mécontents. Encore que, depuis la mise en place des zones certains voient des places se faire dans leur rue et d’autres souhaiteraient que leur rue soit également mise en zone bleue. Donc tout n’est jamais aussi simple que l’on pourrait le croire.

On pourra toujours critiquer le fait de payer 10 euros mais je vous invite à regarder les tarifs pratiqués dans les villes avoisinantes pour voir que nous sommes sur un tarif parfois 5 fois moindre que les autres (Paris : 36€ mensuels + 45€ pour la carte d’abonnement annuel ; Vincennes : 32€ / mois ; Nogent : 30€ / mois ; Ivry : 28€ / mois ; Maisons-Alfort : 22€ / mois). La gestion des macarons et la mise en place des panneaux et le marquage ont un également un coût.

Certains parlent de faire payer ceux qui ne sont pas de la ville, mais cela reviendrait à leur donner l’accès aux places dans les rues et donc à ne pas faire gagner de places pour les Saint-Mauriens. Car la réalité est là, la zone bleue ce sont des places où chacun peut rester 1 h 30 et où les Saint-Mauriens qui le souhaitent peuvent rester une journée entière avec le macaron résident.

Comme certains adorent les rumeurs, je préfère tout de suite préciser que les élus n’ont pas de macaron résident gratuit, nous sommes donc concernés comme tous les habitants. D’ailleurs, pour avoir votre macaron résident cliquez-ici 

Pourquoi on parle de stationnement limité à 24 h ? 

panneaustmaurCertains semblent découvrir cette mesure qui s’applique sur toute la ville depuis 2002, qui n’a rien à voir avec la mise en place des zones bleues et qui est rappelée sur les panneaux d’entrée de ville depuis plus de 10 ans. Il est vrai ce n’est pas une mesure qui est appliquée et peu de verbalisations se font sur ce motif. Cependant, il est parfois utile pour enlever plus vite une épave ou un véhicule qui n’a rien à faire dans une rue. Plus vite uniquement car le code de la route, dans son article R417-12, précise qu’il est interdit de stationner plus de sept jours à la même place (ou pendant une durée inférieure mais excédant celle qui est fixée par arrêté municipal). Donc, si demain il y’a changement, la loi reste de ne pas permettre de rester plus de 7 jours stationné au même endroit. Ceux qui demandent comment faire quand on part 15 jours en vacances, découvrent que le code de la route est ainsi fait pour toute la France et pas juste pour Saint-Maur… Après, comme toujours, c’est une question d’abus qui doit être régulée par les agents municipaux en charge de la verbalisation. Ce que chacun n’aime pas ce sont ces voitures qui se couvrent avec le temps de poussière et deviennent des épaves et nuisent à la qualité esthétique du voisinage. 

Pour ceux qui souhaiteraient se garer sur leur propre bateau devant chez eux, je rappelle que le code de la route dans l’article R417-10 interdit tout stationnement devant une entrée carrossable d’immeuble (y compris pour le propriétaire). Là aussi, c’est une tolérance qui se pratique habituellement dans les villes mais c’est comme tout, il faut veiller à ne pas en abuser et surtout à ne pas empêcher le passage des piétons.

On parle de passage au privé du stationnement ?

Ce qui a été voté, c’est la création d’une délégation de service public pour les parkings souterrains et de surface (parking place Stalingrad par exemple) qui sont actuellement gérés entièrement par la Ville (la ville reste donc propriétaire des parkings). Pourquoi faire cela ? Tout simplement car chaque année la ville doit rajouter 1,5 million d’euros du budget pour équilibrer les parkings où peu de gens vont et que cela nous est interdit par la chambre régionale des comptes qui nous en fait régulièrement la remarque. Si la mise en place des zones bleues pousse certains non-saint-sauriens à aller se garer dans ces parkings, ce sera autant d’argent en moins à dépenser pour la Ville, mais pour autant, nous avons pas le droit de continuer avec un tel déséquilibre.

En surface cela reste évidemment le rôle des agents municipaux (ASVP et policiers municipaux) et nationaux de faire respecter les règles de stationnement comme partout.

C’est définitif ?

Ces nouvelles dispositions sont toutes neuves, elles ont été créées pour simplifier le stationnement des Saint-Mauriens. Il y aura une analyse dans quelques semaines pour ajuster éventuellement certaines modalités comme l’a déjà précisé le maire. Le principe de la zone bleu qui cohabite avec une zone rouge, lui, n’a pas vocation à être revu, mais les demandes de riverains qui souhaitent que leur rue passe en zone bleue et l’étude de l’usage des zones actuelles, rue par rue, peut amener à revoir un peu certaines zones. De même, les modalités de paiement du stationnement résidentiel pourront être revues pour simplifier le paiement des 10 euros par mois.

Voilà, j’espère avoir été complet sur le sujet, les commentaires sont à votre disposition pour débattre de ce thème 😉

zonesbleues

 

Jean-François Le HellocoLes zones bleues : faire plus de places aux Saint-Mauriens