Les zones bleues : faire plus de places aux Saint-Mauriens

macaronResident-2Depuis le 1er septembre les nouvelles zones bleues sont effectives sur la ville. Il y avait déjà un stationnement payant dans certaines rues et le stationnement dans les parkings qui sont maintenus, il y a désormais 4 zones bleues autour des gares RER avec un nouveau système de stationnement « résident ».

Les premiers échos que j’entends sont qu’il est désormais plus facile de se garer ce qui était le but initial. Et encore, durant le mois de septembre la police municipale informe plus qu’elle ne verbalise. Une fois que chacun aura adopté les règles tout sera encore plus fluide.

Pourquoi mettre en place des zones bleues ?

Depuis des années de plus en plus de monde vient se garer autour des gares RER pour aller travailler, et peu de zones sont réellement « payantes ». Il est devenu très dur pour les habitants de Saint-Maur, ou ceux qui y ont un commerce, de trouver une place en raison du grand nombre de voitures qui viennent d’autres villes, ou sont tout simplement laissées sur une place par le propriétaire par facilité. Il a donc été décidé de revoir la politique de stationnement sur la ville, comme nous l’avions annoncé dans notre programme de campagne, et de mettre en place des zones bleues et la création d’un stationnement « résident ».

Le principe est simple pour les habitants de Saint-Maur, les professions libérales ou les entreprises de la ville qui sont dans les zones concernées : un abonnement annuel de 10 euros par mois (aout est gratuit) et vous pouvez stationner toute la journée sans avoir à venir changer votre disque ou payer dans les horodateurs. Pour ceux qui ne sont pas de la ville, il y a la possibilité d’aller dans les parcs de stationnement qui sont près des RER, ou d’utiliser le stationnement payant, ou de se garer dans les places non payantes mais évidemment, plus éloignées des RER. Reste également la possibilité, pour ceux qui le souhaitent, de revoir leurs habitudes, et utiliser par exemple le vélo ou les transports en commun internes à Saint-Maur pour se rendre au RER. De nouvelles places dédiées aux vélos ont d’ailleurs été créées autour des gares et dans la ville.

Pourquoi des zones bleues ainsi étendues ?

Il a été regardé les zones de stationnement actuelles et les zones de déport éventuelles. Si vous faites un zone trop petite vous déplacez le problème sans le résoudre, ni pousser ceux qui le peuvent à changer leurs habitudes (vélo, covoiturage, transports en commun). Et comme il y a mise en place d’un stationnement résidentiel sur abonnement il faut que le nombre de places dont vous pouvez bénéficier soit conséquent. A Saint-Maur il y a désormais  5 200 places en zones bleues. Les zones ont également intégrés les marchés pour permettre un accès plus facile à ceux qui viennent y faire leurs courses dans la semaine ou le week-end.

panneaustationnementComment reconnaitre une zone bleue ?

Il y a à l’entrée de la zone un panneau qui vous précise que le stationnement en zone bleu débute dans la rue et est effectif de 9 h à 19h du lundi au samedi inclus (article R27.1 du code de la route). Il n’est pas obligatoire que les places soient matérialisées en bleu au sol. Cependant, des demi-cercles sont placés en début et fin de zone et par endroit sur la longueur de la rue. Attention c’est bien le panneau d’entrée et de fin de zone qui compte.

Les personnes handicapées, disposant d’une carte spéciale, ne sont pas soumises à la limitation de durée d’une heure 30. La carte spéciale remplace le disque de stationnementLa carte est strictement personnelle; elle ne peut être utilisée que lorsque le titulaire est transporté dans le véhicule qui est mis en stationnement ou lorsqu’il conduit lui-même le véhicule.

Qui a décidé de la mise en place du stationnement résidentiel à 10 euros par mois ? 

stationnement16avril2015C’est un vote unanime du conseil municipal le 16 avril 2015 qui a validé cette proposition faite par le Maire et la majorité municipale. Aujourd’hui de nombreux élus d’opposition essaient de crier au loup contre ces zones bleues à tarif résident mais ils ont pourtant tous voté cette mesure qui a été proposée au vote après celle définissant les zones bleues, donc, chacun savait quelles étaient les zones où ce stationnement allait être mis en place. Et ceux qui étaient contre le périmètre des zones, n’ont jamais voté contre et ont juste dit qu’il faudrait enlever certaines rues dans préciser lesquelles… Je les laisse proposer un zonage plus approprié, mais curieusement on ne voit rien venir… Evidemment, qui dit zonage, dit choisir des rues et donc faire des contents et des mécontents. Encore que, depuis la mise en place des zones certains voient des places se faire dans leur rue et d’autres souhaiteraient que leur rue soit également mise en zone bleue. Donc tout n’est jamais aussi simple que l’on pourrait le croire.

On pourra toujours critiquer le fait de payer 10 euros mais je vous invite à regarder les tarifs pratiqués dans les villes avoisinantes pour voir que nous sommes sur un tarif parfois 5 fois moindre que les autres (Paris : 36€ mensuels + 45€ pour la carte d’abonnement annuel ; Vincennes : 32€ / mois ; Nogent : 30€ / mois ; Ivry : 28€ / mois ; Maisons-Alfort : 22€ / mois). La gestion des macarons et la mise en place des panneaux et le marquage ont un également un coût.

Certains parlent de faire payer ceux qui ne sont pas de la ville, mais cela reviendrait à leur donner l’accès aux places dans les rues et donc à ne pas faire gagner de places pour les Saint-Mauriens. Car la réalité est là, la zone bleue ce sont des places où chacun peut rester 1 h 30 et où les Saint-Mauriens qui le souhaitent peuvent rester une journée entière avec le macaron résident.

Comme certains adorent les rumeurs, je préfère tout de suite préciser que les élus n’ont pas de macaron résident gratuit, nous sommes donc concernés comme tous les habitants. D’ailleurs, pour avoir votre macaron résident cliquez-ici 

Pourquoi on parle de stationnement limité à 24 h ? 

panneaustmaurCertains semblent découvrir cette mesure qui s’applique sur toute la ville depuis 2002, qui n’a rien à voir avec la mise en place des zones bleues et qui est rappelée sur les panneaux d’entrée de ville depuis plus de 10 ans. Il est vrai ce n’est pas une mesure qui est appliquée et peu de verbalisations se font sur ce motif. Cependant, il est parfois utile pour enlever plus vite une épave ou un véhicule qui n’a rien à faire dans une rue. Plus vite uniquement car le code de la route, dans son article R417-12, précise qu’il est interdit de stationner plus de sept jours à la même place (ou pendant une durée inférieure mais excédant celle qui est fixée par arrêté municipal). Donc, si demain il y’a changement, la loi reste de ne pas permettre de rester plus de 7 jours stationné au même endroit. Ceux qui demandent comment faire quand on part 15 jours en vacances, découvrent que le code de la route est ainsi fait pour toute la France et pas juste pour Saint-Maur… Après, comme toujours, c’est une question d’abus qui doit être régulée par les agents municipaux en charge de la verbalisation. Ce que chacun n’aime pas ce sont ces voitures qui se couvrent avec le temps de poussière et deviennent des épaves et nuisent à la qualité esthétique du voisinage. 

Pour ceux qui souhaiteraient se garer sur leur propre bateau devant chez eux, je rappelle que le code de la route dans l’article R417-10 interdit tout stationnement devant une entrée carrossable d’immeuble (y compris pour le propriétaire). Là aussi, c’est une tolérance qui se pratique habituellement dans les villes mais c’est comme tout, il faut veiller à ne pas en abuser et surtout à ne pas empêcher le passage des piétons.

On parle de passage au privé du stationnement ?

Ce qui a été voté, c’est la création d’une délégation de service public pour les parkings souterrains et de surface (parking place Stalingrad par exemple) qui sont actuellement gérés entièrement par la Ville (la ville reste donc propriétaire des parkings). Pourquoi faire cela ? Tout simplement car chaque année la ville doit rajouter 1,5 million d’euros du budget pour équilibrer les parkings où peu de gens vont et que cela nous est interdit par la chambre régionale des comptes qui nous en fait régulièrement la remarque. Si la mise en place des zones bleues pousse certains non-saint-sauriens à aller se garer dans ces parkings, ce sera autant d’argent en moins à dépenser pour la Ville, mais pour autant, nous avons pas le droit de continuer avec un tel déséquilibre.

En surface cela reste évidemment le rôle des agents municipaux (ASVP et policiers municipaux) et nationaux de faire respecter les règles de stationnement comme partout.

C’est définitif ?

Ces nouvelles dispositions sont toutes neuves, elles ont été créées pour simplifier le stationnement des Saint-Mauriens. Il y aura une analyse dans quelques semaines pour ajuster éventuellement certaines modalités comme l’a déjà précisé le maire. Le principe de la zone bleu qui cohabite avec une zone rouge, lui, n’a pas vocation à être revu, mais les demandes de riverains qui souhaitent que leur rue passe en zone bleue et l’étude de l’usage des zones actuelles, rue par rue, peut amener à revoir un peu certaines zones. De même, les modalités de paiement du stationnement résidentiel pourront être revues pour simplifier le paiement des 10 euros par mois.

Voilà, j’espère avoir été complet sur le sujet, les commentaires sont à votre disposition pour débattre de ce thème 😉

zonesbleues

 

Commentaires (33)

 

  1. jfvc dit :

    Si les élus ont approuvé la mise en place de zones bleues à l’unanimité , au dire de beaucoup d’entre eux, s’ils en ont admis le principe et la necessité, il faudrait que MR JFLH ait l’honnêteté de dire que nombre d’entre eux , tout comme d’autres ( les comités de quartier en particulier) ne connaissaient ni le controur des zones et leur étendue, ni les modalités pratiques comme en particulier celle du statut de résident! D’ou l’énervement de beaucoup. Si vraiment cette majorité municipale avait voulu associer de façon plus démocratique les acteurs de notre cité, elle aurait préalablement remis en place des conseils de quartier (prévus par la loi) et les aurait consultés avant d’arrêter ces modalité….Elle a fait un autre choix qui montre les faiblesses dues à une réflexion préalable très incomplète, une organisation bien trop précaire et trop rapide et crée ainsi un climat social délétère qui ne fait que diviser nos concitoyens. Franchement je ne crois pas que c’était le but recherché. Si comme presque tous , je suis convaincu de la necessité de réformer tous les modes de stationnements dans notre cité, je reste convaincu que ce ne pourra ce faire que dans une construction qui prenne en compte le seul intérêt général sans exclure personne,dans l’ harmonie des modes de stationnement déjà existants et dans un accompagnement soft de décisions plus éclairées.De plus , la configuration de notre cité est unique(entourée de la Marne), la solution lui sera donc unique et ne pourra s’inspirer que très partiellement de solutions voisines.
    A ce stade je laisse la discussion à mes concitoyens à ce détail près…je m’oppose à ce macaron de résident, impôt supplémentaire qui ne dit pas son nom , tel qu’il est imposé….et dit que sur l’ensemble de ces décisions notre municipalité peut vraiment mieux faire…..à suivre donc.

  2. jfvc dit :

    PS…j’ajouterai ceci ! Le titre « plus de places aux saintmauriens » procède de l’exclusion de tous ceux qui travaillent ou viennent dans notre cité , sans y résider ! « plus de places disponibles en journée dans notre cité  » aurait été sans doute plus approprié comme titre, non ?

  3. Le 16 avril, avec des documents transmis à l’avance comme dans chaque conseil, tous les élus ont eu une délibération qui montrait la carte des zones bleues (sinon il aurait été impossible de les mettre en place) puis, juste en suivant, une délibération expliquant les modalités de mise en place du stationnement résident avec le prix et les conditions (idem, sans délibération il aurait été impossible de mettre cela en place). La seule chose que les gens n’avaient pas c’est la photo du macaron mais je ne pense pas que c’est sur ce point que les gens sont perturbés. Un seul groupe s’est abstenu sur les zones bleues (pas de vote contre juste abstention), tous les autres ont voté pour et l’unanimité des élus a voté le point de la mise en place du stationnement résident à 10 euros par mois. Alors si certains ont du mal aujourd’hui à assumer leur vote c’est leur problème mais qu’ils proposent une carte des zones bleues puisqu’ils en ont validé le principe et assument le prix car ils l’ont voté.

  4. jfvc dit :

    A eux de s’exprimer là dessus !

    Tout de même avoir consulté les seuls comités de quartier (association subventionnée par la ville ) c’est un peu gros comme alibi de démocratie locale…

    Enfin, parler de provisoire en fin d’article est dejà l’aveu d’une décision bien mal ficelée…..à suivre.

    Question subsidiaire = ou se procurer facilement des disques agréés dans notre quartier ? Au PILA ? Chez les commerçants?….Dans le prochain St Maur infos ?

  5. jfvc dit :

    Autre question…Le macaron est-il attribué à un titulaire ou à une immatriculation ? QU’est-il indiqué dessus dans ce sens ?
    Les membres d’associations qui se réunissent en journée comme à la maison des associations , située en zone bleue, quelle solution pour eux stationner ? Une question parmi les nombreuses qui ne manqueront pas…

  6. Le disque « agréé » est en vigueur depuis 2012 et chaque automobiliste depuis 3 ans est donc libre d’en avoir un ou pas… et dans ce cas s’interdit tout stationnement dans une zone bleue partout en france. La ville et la police municipale en avaient déjà distribué lors de la mise en place de la zone bleue au niveau du marché de la Varenne à la fin du mandat précédent, là, la ville en a proposé, je ne suis pas certain qu’elle en dispose pour tout le monde mais certains ont des disques dans leurs voiture et peuvent en acheter partout où se vendent des articles pour automobiles.

  7. Stéphane Guillou dit :

    Ok le conseil municipal a voté pour et nous en subissons les conséquences aujourd’hui.
    Mais les saint mauriens n’ont pas l’air d’adhérer en tout cas.
    Les réactions sur les réseaux ne sont pas tendres.
    Mais je ne doute pas que votre consultation a été faite correctement et avec des habitants représentatifs….
    En tout cas nous sommes nombreux à ne pas nous satisfaire de la situation actuelle.

  8. CHOUXFLEURIX dit :

    cet article est très intéressant car il expose correctement le problème actuel du stationnement. Il est à remarquer que certaines rues figuraient dans l’exposé de Mr Cipriano lors du
    conseil municipal en avril dernier mais ont disparues dans la version actuelle (comme l’avenue de l’arc ou l’avenue de Diane)

    Mais personne pour l`instant n’évoque le stationnement
    anarchique dans l’avenue Charles de Gaulle
    Cela serait important de connaître la position de tout le monde sur ce sujet

  9. LHR dit :

    Mr Le Helloco,

    Merci pour cet article qui explique de manière précise et exhaustive les règles et le pourquoi.
    Il est cependant bien dommage qu’il paraisse après la mise en place effective de la règle. Pour ma part, j’ai pris connaissance du projet en juillet, en passant sur le site de la mairie, et je le prend de ce fait un peu comme une mauvaise surprise. La ville a été pour le moment très mauvaise en communication, expliquant tardivement que ce nouvel impôt était une super idée que tous les saint-mauriens avaient hâte d’expérimenter. Je cherche encore aujourd’hui une connaissance confortant vos arguments « langue de bois ».
    J’ajouterai que j’ai passé plusieurs appels téléphoniques au service du stationnement en mairie en juillet et qu’il m’a été répondu à chaque fois que le stationnement zone bleue serait 24h/24, mais que les agents ne passeraient pas la nuit pour verbaliser (sic). Je n’ai eu de réponse correcte à cette question qu’en déterrant les CR du conseil municipal concerné !

    Je n’ai jamais rencontré de difficulté à stationner mon véhicule dans ma rue, mais elle est tout de même passée en zone bleue, pour mon bien, car maintenant je pourrai me garer dans ma rue ?!?
    Cette histoire montre relativement bien comment une idée louable dans son intention est mal mise en œuvre (volontairement ou non) par nos décideurs.
    Vous citez pour avancer un argument positif que le problème des « voitures qui se couvrent de poussière » sera plus facilement réglé, mais vous citez aussi le code de la route qui interdit de stationner plus de 7 jours à la même place. Quand la voiture est couverte de poussière, le code de la route devrait donc suffire pour enlever la dite voiture, non ?
    Il s’agit simplement de volonté.
    Pour conclure je dirai que la mise en place du stationnement résident payant sur la ville relève uniquement de l’impôt (environ 50000€ pour cette fin d’année et une ligne de rentrée budgétaire d’environ 120000€ pour 2016) et qu’il est malhonnête de vouloir en plus faire croire aux habitants que c’est ce qu’ils demandaient.
    Sachons enfin tous, que ces tarifs de 10€/mois sont voués à augmenter pour boucler les budgets des années futures…

  10. @LHR, effectivement il y a des rues en zone bleue où actuellement il n’y a pas de pb de stationnement mais si elles n’avaient pas été passées « bleues » alors elle auraient eu à subir directement l’impact des zones bleues voisines et c’est le cas actuellement de certaines rues qui ne sont pas en zone bleue et dont les résidents commencent à en faire la demande. Nous aurons un ajustement des zones courant novembre, comme c’est classique dans ces mises en place. Nous n’en sommes qu’à une semaine de mise en place, sans aucune verbalisation, sans que les gens se soient tous adaptés, ni équipés de badges résidents, il sera fait une analyse une fois le système en plein fonctionnement. Et il ne s’agit pas d’un nouvel impôt mais d’une solution pour améliorer le stationnement sur la ville dans des endroits connus pour poser problème que sont les tours des gares RER et des marchés.Si c’était de l’impôt, vu les finances de la ville laissées par nos prédécesseurs les tarifs auraient été bien supérieurs. Je vous invite à regarder ce qui se pratique dans les villes voisines en fonctionnement « normal ».

  11. LHR dit :

    Dans ce que je comprend de la « mécanique de report » dont vous parlez, cela ne concerne que le stationnement de l’ordre de la journée ; on parle en majorité de personnes prenant le RER le matin et récupérant leur véhicule le soir. Effectivement il convient de limiter l’impact dans les rues de « report ». Mais pourquoi donc ne pas imaginer un système de stationnement résident gratuit valable dans la rue où l’on habite uniquement, et dans les autres zones bleues le disque devient nécessaire ?

    Exemple concret :

    J’habite rue « machin » près du RER, aujourd’hui en zone bleue.
    J’ai un macaron résident gratuit valable uniquement rue « machin », inscrit sur le macaron.
    Lorsque je veux stationner ailleurs en zone bleue dans Saint-Maur, j’utilise le disque et suis limité à 1h30, puisque n’habitant pas le quartier, il est improbable que je souhaite stationner 24h.

    Résultat :
    Les riverains continuent de stationner gratuitement dans leur rue.
    Les non riverains stationnent 1h30 maxi, on élimine donc les personnes laissant leur véhicule la journée pour prendre le RER.

    Pourquoi ne pas avoir pensé à ce système ?

  12. Gad dit :

    bravo pour cette mesure, j’habite a proximité du marché de la varenne et maintenant je peux me garer sans difficulté, j’ai même des voisins qui ne sont pas en zone bleue qui réclament son extension.

  13. @LHR : un stationnement par rue va être ingérable car il y aura toujours une personne qui dira que la rue juste à coté est celle où tout le monde se gare car elle a plus de place que la rue X qui elle n’a pas autant de place que la rue Y où il vit. Là c’est la zone qui est bleue et chacun est traité de manière identique car tous les Saint-Mauriens peuvent avoir un macaron. C’est le cas aussi dans les rues qui sont actuellement en stationnement payant (zone rouge), ils n’ont pas de tarif car c’est en bas de chez eux, c’est ainsi, ce n’est pas une logique de rue mais de ville et d’usage des RER et des commerces et des marchés.

  14. alex dit :

    Bonjour,
    Je me retrouve actuellement en zone bleue et gare ma voiture devant chez moi. Je me rends à mon travail en RER et utilise mon véhicule très souvent le weekend et parfois en semaine. Je trouve cela très contraignant de devoir déplacer mon véhicule chaque jour alors que je ne l’utilise pas. De plus, où puis-je garer ma voiture lorsque je pars en vacances ou en long weekend? Ce système complique beaucoup la vie des Saint-Mauriens.

  15. @Alex, sachez que l’interdiction de laisser sa voiture plus de 24h au même endroit date de 2002 sur toute la ville de Saint-Maur… comment faites vous depuis 2002 ? Pour ce qui est des vacances c’est le code de la route qui donne une limite maximale de 7 jours de stationnement au même endroit (quand les villes ne choisissent pas de mettre moins … mais n’ont pas le droit de mettre plus). Comment faisiez vous si vous étiez dans une autre ville avant ? Cette mesure des 24h que certains semblent découvrir n’a rien à voir avec la zone bleue et concerne tout Saint-Maur depuis 13 ans.

  16. LHR dit :

    Alex, vous faites partie de cette catégorie de saint-mauriens qui n’avaient aucun problème de stationnement et qui vont devoir payer dorénavant…

    Mais c’est pour votre bien…

  17. alex dit :

    @LHR, absolument. En discutant avec mes voisins, amis Saint-Mauriens, et personnes venues chercher leur petit macaron à la mairie, je me rends compte que je ne suis pas la seule à me plaindre de la situation. Je ne connais d’ailleurs personne se réjouissant de ce nouvel impôt.

  18. SYMCHO dit :

    Bonjour A toutes et à tous,
    Pas de remarques particulières sur les zones bleues…

    Juste un point à porter à la vigilance des agents municipaux qui distribuent en ce moment des faux PV aux voitures « en infraction » : j’ai pour ma part 3 voitures (grande famille) et j’ai apposé depuis une dizaine de jours les macarons sur les trois voitures. Pourtant, j’ai retrouvé à 2 reprises les faux PV sur mes trois voitures !!!!
    Il conviendrait de montrer aux agents municipaux à quoi ressemble ces macarons…

    Merci d’avance ! 🙂

  19. LHR dit :

    @JFLH

    Je suis un peu surpris que vous considériez comme ingérable la maxime « c’est gratuit uniquement dans ta rue » ; pour le reste tu prends ou pas ton macaron qui te permet de stationner 24h dans les zones bleues…
    Dommage.
    La mairie devrait poser la question à chaque personne venant chercher son macaron si elle est contente ou non de la mise en place de ce système. Et ensuite publier les résultats. La majorité ayant raison, les gens seront au moins conscient de leur position au sein de la communauté saint-maintienne.
    Bonne continuation

  20. @ LHR, vous dites cela car vous êtes en zone bleue et dans une rue qui a des places, pensez à celui qui sera à un angle avec son numéro sur la rue qui n’a pas de place et l’autre coté sur une rue à Places 😉 Ou celui qui est dans une petite rue et qui verra des places dans la rue juste derrière.
    Pour l’avis de ceux qui viennent chercher un macaron, il varie avec la mise en place et l’usage… celui qui trouve une place tous les jours est ravi (je rappelle qu’on parle de 50 centime par jour ouvré ou 30 centime par jour à l’année pour se garer hors de chez soi sur l’espace public… et c’est un mot important car justement ce n’est pas plus à celui qui habite au dessus qu’à celui qui en habite loin, c’est « public » et donc c’est la ville qui le gère pour tous.

  21. HARICOLO dit :

    c’est très bien tout ça, permettre aux uns de se garer plus facilement, repousser les autres plus loin dans les rues qui ne sont pas en zone bleue!
    je remercie les élus d’avoir voté à ma place sans me demander ce que j’en pensais!
    maintenant c’est fait mais ma grande question c’est … pourquoi?
    pourquoi certains quartiers vont payer une nouvelle TAXE supplémentaire pour rester tranquillement chez soi et d’autres non! on paye déjà assez pour vivre dans cette ville.
    Ou bien tout le monde paye, ou c’est gratuit/avec disque ou ce que vous voulez! vous êtes en train de foutre la merde, là ou n’y en a pas !
    Régler dans un premier temps l’ordre, enlèvement des voitures épaves, des stationnements dangereux ou mal placés (carrefour/clous/sur trottoir etc…) les double files type la Mairie où tout le monde s’en fout!
    j’ai du mal a voir la surveillance de dizaines de rues (par la municipale) quand vous n’êtes pas capable de gérer le peu visible

    j’attends vos réponses blablabla de politique .
    un Saint Maurien mécontent de la situation

  22. CHENAUD dit :

    Bonjour,
    Biensur que que les gens qui habite à 2mn du RER et proche commerce sont contents car on le sait tres bien quand on achete à un tel endroit on ne peut pas se garer et vu le prix du parking du casino ……. En revanche vous n’avez fait que deplacé le probleme …. car tous les gens qui ont acheté loin du RER à plus de 12mn, on fait le choix d’etre loin pour ne pas avoir ce probleme est de pouvoir se garer devant chez eux. La semaine derniere, un Tiguan av georges clemenceau avait encore une fenetre fracturée …. on va payer pour se garer devant chez nous pour se faire voler et fracturer nos voitures ( regarder le nombre de plainte au commissariat ….. on est 5 copropriétaires et juste sur 2015 une voiture volée, et 3 infractions sur nos vehicules …… Nous somme au milieu de la rue clemenceau les gens du RER ne vienne pas se garer devant chez nous, et meme le dimanche les jours de marché les gens ne viennent pas se garer devant chez nous. Pour le moment nous n’avons pas pris le macarron, nos voitures sont toutes garer plus loin chez les voisins qui commencent à hurler qu’il peuvent plus se garer devant chez eux et oui parce que nous aussi nous prenons le RER et que nous marchons tous les matins et tous les soirs entre 12 et 18 mn a pieds et que nous n’avons pas de garage pour rentrer nos voitures et quelles restent dehors. Alors reflechissez bien si nous prenons le maccaron nous n’allons plus laisser nos voitures devant chez nous mais nous allons venir nous garer devant les commercants puisque que l’on va payer et que apparemment ily a des places de libres. Donc vous aurez de nouveau des voitures de 7h le matin à 20h le soir ……… vous n’avez rien changé du tout ……. il fallait nous permettre d’avoir un maccaron gratuit pour se garer dans notre rue uniquement. Et faire payer ceux qui viennent de l’exterieur. Avez vous juste penser que nous travaillons à Paris et que nous avons des voitures personnelles ou de fonction et que nos patrons nous obligent à prendre le RER, car ils ont des pressions pour les problemes de pollution ….. et qu’il nous incite à ne pas prendre nos voitures. …… Et nous payons deja des taxes d’habitation, des taxes foncieres …
    De plus le selus n’ont pas de maccarons gratuits, je pense qu’ils n’en n’ont pas besoin,j ‘aimerai savoir ou il habite et s’ils ont faits le choix de mettre leur rue en zone bleue !!!!!!!! car certaines rues beaucoup plus proche du RER que le bout de la rue clemenceau ne sont pas en zone bleue ……. bizarre tout de meme.

  23. kilidjian dit :

    pour toute les personnes qui habite dans c est zone bleu je trouve ce nais pas juste…Ont habite touts a st maur et je nais comprends pas pourquoi les gens qui habit dans ce zone recois pas le macron gratuitement il pays bien le impots locaux….Si no fait les zones bleus pour toute le monde et pas seulement autour les gares et toute le monde va payeeS;;;;excuse des errrors je suis sud africaine…..FREE FOR THE LOCALS WHO PAY THEIR LOCAL INCOME TAX AND CAN PROVE THAT THEY LIVE IN THE ZONE BLUE…I THINK ITS JUST NOT FAIR FOR THE PEOPLE WHO LIVE IN THESE AREAS TO PAY AND THE OTHER ST MAURIANS DO NOT……………

  24. @ Chenaud, jusqu’à présent personne ne payait et donc chacun pouvait se garer où il le voulait. Désormais les personnes qui ne sont pas de saint-maur et non commerçants ne peuvent plus se garer ce qui libère des places. Et en mettant payant, même modique comme c’est le cas (50 centime par jour) le stationnement sur la zone bleue à la journée, on libère encore plus de places çar certains trouvent des solutions autres auxquelles ils n’avaient à priori pas pensé avant… Le fait que des voitures soient fracturées ne va pas de pair avec le stationnement dans certaines rues à mon avis mais relève de la délinquance que nous combattons avec la vidéosurveillance et l’équipement des policiers municipaux.

  25. HARICOLO dit :

    Ah ce n’est que 30 centimes par jour! ben oui mais à l’année les petits ruisseaux font des fleuves, ne noyez pas le poisson s’il vous plait!
    et puis demain on aura une autre taxe pour ceux qui ont un chien, une autre parce que la couleur de la voiture fait tache dans la rue
    après les âneries des politiques comme Mme Ségolène sur les feux de cheminée /interdiction de récupération des pluviales ou d’autres etc , moi je pense qu’il faudrait bien en venir à taxer l’air que l’on respire, ce serait le ponpon!

    le mieux est de mettre à l’amende les imbécilités de nos politiques qui trouvent tous les jours des idées de plus en plus farfelues et débiles qu’ils ne sauraient s’appliquer a eux même!
    merci de descendre de votre nuage et de vivre parmi nous! amen

    pour le stationnement de mes véhicules, je n’ai jamais payé à Saint Maur et je ne serai pas le futur mouton qu’on détrousse

  26. jfvc dit :

    Une autre vérité, celle du comité de quartier d’Adamville! je cite….

    ZONE BLEUE
    9/09/15

    Depuis le 1er septembre 2015, la zone bleue est opérationnelle. Les comités de quartier étaient d’accord sur ce principe de stationnement.

    Cependant, je regrette que les propositions retenues par la municipalité pour conduire le bouleversement des habitudes des saint-mauriens n’aient pas été le reflet de celles énoncées lors des réunions de concertation avec les comités de quartier.

    En effet, à l’origine, ces zones bleues étaient déterminées indépendantes les unes des autres, ,avec un macaron défini par quartier et prévu uniquement pour les riverains. Elles sont devenues unifiées avec accès au macaron pour tous les habitants de Saint-Maur ou les personnes y travaillant.

    Les comités de quartier n’ont pas souscrit à cette seconde formule.

    Nous espérons que la ville présentera un nouveau plan pour éradiquer l’invasion des voitures-ventouses venant de l’extérieur qui monopolisent 40 % des places de stationnement autour des gares RER.

    Chacun est libre d’acheter un macaron, mais pour ceux disposant d’un garage (et ils sont nombreux), la solution la plus simple et la moins onéreuse consisterait à l’utiliser pour y garer leur véhicule.

    André DULOISY

  27. jfvc dit :

    Ce qui revient à dire qu’en écrivant avoir eu l’aval des comités de quartier sur les zones bleues saintmauriennes cette majorité municipale à faire acte de parjure???

  28. jfvc dit :

    Maintenant c’est le comité de Champignol qui témoigne, je cite = je cite =Depuis le 1er septembre, la zone bleue est opérationnelle. La spécificité de Champignol m’a conduit à rencontrer Monsieur Cipriano, Conseiller Municipal en charge, entre autre, du stationnement. J’ai regretté que les réunions de concertation avec les Comités de Quartier, pour conduire ce bouleversement des habitudes des saint mauriens, n’aient pas été le reflet des propositions énoncées.

    çà commence à faire beaucoup qui contestent, non ???

  29. CHOUXFLEURIX dit :

    Je reviens toujours sur ma remarque effectuée au début
    de la discussion.
    Tout le monde parle des zones bleues selon ses « affinités »
    mais personne ne parle des zones ROUGES et plus particulièrement pour l’avenue CHARLES de GAULLE

    Il y a quelques années un commerçant de cette avenue me disait : « Monsieur si les clients pouvaient entrer dans mon
    magasin avec leur véhicule ils seraient très heureux »

    Cette avenue représente un fléau qui ne devrait plus exister
    mais personne ne semble intéressé par ce problème qui est
    toujours d’actualité à l’heure ou j’écris ces quelques lignes

  30. jfvc dit :

    Encore un comité qui se désolidarise…

    Zones Bleues sur notre quartier.

    Le Parc Saint Maur, jeudi 10 Septembre 2015

    Le Comité de Quartier du Parc de Saint-Maur (association indépendante non subventionnée par la ville depuis 2013) tient à réaffirmer sa position sur le contesté dossier des zones bleues présenté aux Saint-Mauriens depuis la mi-août et officiellement en vigueur depuis le 1er septembre 2015.

    Dans notre quartier, le comité a recueilli de très nombreux témoignages négatifs et de colère exprimée en cette rentrée suite au démarrage de la zone bleue, en particulier lors de la journée des Associations ou au hasard de rencontres avec les riverains et usagers.

    La plupart des remarques portent essentiellement sur l’emprise excessive des zones bleues qui s’étendent sur près de 25% des rues de notre ville, sur la pertinence de leur localisation et sur leur coût. Deux euros cinquante par semaine est un chiffre qui peut paraître modeste, mais qui payable à l’année pour un montant de 110 Euros et cumulé avec d’autres augmentations (cantine, garderie, activités périscolaires…), devient véritablement excessif pour les familles.

    Notre Comité se félicite toutefois que la municipalité ait accepté de revoir à la baisse, même très modestement, le nombre des rues (à l’origine non payantes) destinées à devenir zone bleue dans le quartier du Parc comme nous l’avions demandé en mai 2015. Le projet municipal, prévoyait en effet de convertir également en zone bleue plusieurs rues (Gouverneur Général Binger, Sapins jusqu’à Pierre Brossolette, Charles VII, Diane, L’Arc et Neptune) situées bien au-delà des avenues Delattre de Tassigny, de la Tourelle, des Sapins qui pour ces dernières, le sont restées.

    Les changements intervenus depuis, l’ont été sans concertation et sans information. Ceci entraîne de la part du Comité de Quartier du Parc de Saint-Maur, l’impossibilité de défendre en l’état ce projet. Un projet né pourtant d’une idée qui, au départ, allait dans le bon sens.

    Dans ce projet de septembre 2015 auquel nous ne souscrivons pas, le macaron « résident » perd son lien au quartier et devient général, il s’étend aux commerçants, à tous leurs employés et à tous ceux qui auront les moyens de le payer (110 Euros par an). La zone bleue est surdimensionnée, elle est étendue à des zones résidentielles dépourvues de commerces, d’administrations, d’écoles ou de services.

    La zone bleue surdimensionnée du vieux Saint Maur, évidemment, provoquera le reflux des véhicules vers le Parc. Dans une moindre mesure, un effet collatéral semblable en rapport avec la zone bleue de Champignol sera très probablement observé sur le Parc.

    Dans le même temps, rien n’est fait pour résoudre le problème des zones extrêmement sensibles et existantes depuis des années, telles que l’avenue du Général de Gaulle où le stationnement anarchique est toujours d’actualité.

    Devant la contestation générale, il est désormais urgent que la municipalité engage une réelle concertation avec une écoute sérieuse des habitants, des associations, des collectifs et des comités de quartier. Dans cette optique, le Comité de Quartier du Parc de Saint-Maur demeure prêt à y participer.

    Le Conseil d’Administration.

  31. Le Petit dit :

    Dès qu on touche à la BAGNOLE, c’est la rébellion !
    Quartier du Parc n’est pas saturé du tout si on accepte de marcher 100 mètres.(attention à ne pas se fouler le pied.!!!). En plus des tas de gens ont des garages mais restaient dans la rue, maintenant ils rangent enfin leur caisse …ça dégage enfin les rues