Mariage pour tous, où s’arrêtera l’idéologie ?

C’est le sujet du moment en France, il n’y a plus de chômage, plus de criminalité, plus d’impôts, l’urgence du gouvernement et de ses alliés politiques est le “mariage pour tous”. Alors oui, la possibilité de se marier pour les couples du même sexe faisait partie des 60 propositions du candidat Hollande (proposition 31 : J’ouvrirai le droit au mariage et à l’adoption aux couples homosexuels.). Mais le débat qui a eu lieu à l’assemblée, a montré que c’était bien plus que cette petite formule qui était en fait en projet.

Le “droit au mariage et à l’adoption pour les couples homosexuels”, à priori, on peut se dire, comme ont tenté de le mettre en avant les défenseurs de cette idée, que le mariage c’est juste unir un couple qui s’aime, et l’adoption, c’est trouver des parents à un enfant qui n’en a pas et on sait que de nombreux couples homosexuels contournent déjà la loi en se faisant passer pour célibataires. Donc, si on ne lit que ça, on peut se dire que ce n’est pas une révolution, que cela ne changera rien à ce qui existe pour les couples hétérosexuels, et que cela peut clarifier une situation de fait. J’avoue que j’ai eu cette première idée. Je ne vois pas pourquoi on empêcherait des couples de s’unir quelle que soit leur orientation sexuelle.  Mais le débat est venu, et les arguments des uns et des autres et le projet de loi, m’ont ouvert les yeux sur les conséquences.

Oui l’union des couples reste une chose à faciliter, notamment au niveau des droits car le PACS ne va pas assez loin. Mais, quand on parle des droits, pour moi, on doit rester en lien avec ce qui est réaliste. Qu’un couple ait des avantages fiscaux, une solidarité, des droits en cas de disparition de l’un ou de l’autre, cela n’a pas de lien avec le sexe des gens et je n’y voit pas d’inconvénient. Ce que l’on ne sait pas, ou plutôt ne savait pas, c’est que dès que cette union s’appelle un “mariage” cela ouvre la porte à de nombreux droits qui vont bien plus loin que la simple union d’un couple. Notamment toute la partie liée à l’enfant. C’est pour éviter cela que les députés UMP, dont Sylvain Berrios, notre nouveau député très actif et présent dans ces débats, de jour comme de nuit, ont proposé une “alliance civile” (voir cet amendement de Sylvain Berrios). C’est à dire, se concentrer sur le couple, et non aller s’engager dans un débat sur les enfants. Je trouve cela tout à fait raisonnable et cohérent. Et si les députés n’avaient pas fait une telle bataille législative, alors nous n’aurions pas eu le fin mot de l’histoire, c’est à dire l’objectif caché, qui lui, révolutionne toute la famille.

Un droit à l’enfant ? Oui c’est la nouvelle formule, qui est lancée dans l’hémicycle pendant les débats. Les couples auraient désormais tous le droit d’avoir des enfants, quelle que soit leur orientation sexuelle, en détournant grandement les textes liés à la PMA (Procréation Médicalement Assistée) et à la GPA (Gestation Pour Autrui). Et on nous explique cela au nom de l’égalité. Mis à part qu’on déplace un peu le niveau d’égalité… Oui, tous les couples hétérosexuels sont à voir de manière égale, c’est à dire pouvant à priori procréer dans les mêmes conditions d’âge ,et de physiologie. C’est pour cela que la PMA a été mise en place, pour aider les couples qui ont des problèmes “médicaux”, pour avoir des enfants. Idem pour la GPA, qui est encadrée médicalement dans de nombreux pays, pour éviter les dérives. On offre ainsi une égalité entre les couples identiques, en les aidant, face à un problème médical qui les rends différents des autres sur le plan de la procréation, car naturellement un couple doit pouvoir se reproduire. Mais un couple homosexuel n’a pas de problème “médical”, c’est juste la “nature” qui a pour l’instant décidé que la reproduction de personnes de même sexe n’est pas possible, et c’est le cas dans toutes les espèces. En cela l’Homme ne diffère pas des autres mammifères. A un moment je pense qu’il faut revenir aux fondamentaux, c’est peut-être le vétérinaire qui parle en moi, il faut regarder la “nature” à l’heure où l’on parle partout de notre Planète qu’on détourne et qu’il faut respecter l’ordre naturel des choses. Oui les relations homosexuelles sont “naturelles”, dans le sens où on les retrouve chez d’autres mammifères, et même des primates si on veut se rapprocher de notre ADN humain. Mais la reproduction homosexuelle on ne la retrouve nulle part chez les mammifères. L’adoption existe à l’état naturel, car des petits sans mère sont élevés par une autre mère. L’altérité sexuelle n’est jamais remise en cause dans la nature, pour ce qui est d’élever les petits. Les sociétés animales savent réguler les naissances, et même aider à la procréation, on n’a rien inventé sur ces points. Mais pour l’Homme, comme il ne fait jamais rien comme les autres, et que la science a fait des progrès, au point qu’on pense que créer la vie est une petite affaire d’éprouvette, on en arrive désormais à dire que c’est le couple qui est le point de départ. Mais dans ce cas où sont les limites ? Il n’y a donc plus aucune limite ? Un couple quel que soit son âge, son altérité sexuelle, son hérédité, aura donc le droit à une aide “publique” à la reproduction ? Car oui il ne faut pas oublier que ce sont des actes médicaux et qu’en France une grande partie des soins est prise en charge, y compris pour les étrangers. Et si demain on a tous le droit d’avoir des enfants comme on va au supermarché, alors chacun aura le droit en choisissant la mère ou le père d’intégrer des critères particulier de couleur, de taille, de QI, etc. Et on va finir où ? Et derrière tout cela on ne peut lier les enfants. On sait que tout enfant a un jour envie de connaître ses parents, je veux dire les “vrais parents”, ceux qui lui ont transmis leurs gènes… Tous les parents qui ont adopté le savent, les enfants adultérins aussi ont eu à le vivre. Et avec la biologie apprise en classe les lois de Mendel sont connues de tous et donc peuvent entrainer des questions de l’enfant ou de son entourage.

Au droit à l’enfant, je préfère les droits de l’enfant. Et si on veut parler des droits des parents, alors on doit parler des droits des beaux-parents, car on nous parle uniquement des parents homosexuels comme n’ayant pas les mêmes droits, mais les beaux-parents hétérosexuels non plus n’ont pas les mêmes droits, malgré qu’ils aient pu élever des enfants pendant toute leur vie ou presque. Oui ouvrons le débat, mais dans sa globalité.

La circulaire Taubira qui donne la nationalité française aux enfants nées de GPA à l’étranger, est une incitation manifeste à aller acheter des ventres à l’étranger. Comment peut-on accepter qu’un texte légalise ainsi une pratique interdite par la loi française ? Actuellement, les gens (enfin les riches homosexuels qui ont les moyens) savent que s’ils font une GPA à l’étranger, l’enfant a la nationalité de sa mère, et donc il y aura des contraintes pour tout ce qui relève de la vie quotidienne et de la reconnaissance de l’enfant. Avec la circulaire plus de limite… Sortez vos chéquiers ! C’est là, à mon sens, que l’idéologie prend le pas sur la réalité. Les ministres jurent la main sur le coeur que non, la GPA ne sera pas permise en France, plus la peine, les ventres étrangers sont bien moins chers, et on vient de légaliser cette pratique. On nous explique qu’au nom de l’égalité on va accorder la PMA pour les couples de femmes… Mais les couples d’hommes ne seront donc plus égaux aux autres couples homosexuels, car eux, on ne va pas les aider à avoir des enfants ? Et bien si, évidemment, après au nom de l’égalité on devra accepter la GPA pour les couples d’hommes…

On nous a dit que cette loi ne changerait rien pour les couples hétérosexuels, que les noms de pères et mères ne disparaitraient pas du code civil. Mais pour les noms, on est déjà partis dans des débats sans fin. Désormais il faudra que les parents disent officiellement que leur enfant n’a que le nom du père ou de la mère sinon ce sera les deux noms accolés dans l’ordre alphabétique en cas de désaccord. Et on fait comment à la génération suivante ? On va en mettre 2 + 2 ? Pourquoi l’ordre alphabétique et pas un tirage au sort devant huissier pour éviter tout conflit, car pourquoi le nom de famille devrait être deuxième selon sa première lettre ? Quelle est cette idéologie qui veut sans cesse nier l’altérité sexuelle ? Car quand on en vient à vouloir changer le nom des écoles “maternelles” au nom de l’égalité, on va trop loin !

Ce projet, qui a été vendu comme la reconnaissance de l’amour, qui lui n’a pas de sexe c’est connu depuis des siècles, devient un changement grave et total de la société. Et pour justifier de changer on nous dit que les pratiques changent, que la société change et que de nombreux pays reconnaissent ce mariage. Mais dans le monde encore plus de pays reconnaissent la polygamie alors si d’un coup quelques lobbys se font connaitre on va devoir le valider aussi ?

La France n’a pas fait son histoire en copiant les autres. Que l’on mette vraiment le sujet, dans sa globalité, sur la place publique. Que chacun puisse donner son avis. Que les français soient consultés maintenant qu’ils savent exactement ce que voulait dire cette “proposition 31”. Car depuis les débats, les français changent clairement d’avis. Concernant l’adoption de 56 % “pour” on est à 55 % “contre”. Pour la PMA ont est à 65 % “contre” et c’est encore pire pour la GPA.

On ne change pas la société contre l’avis de la société. Et on a le temps pour ces débats car il n’y a pas “Urgence” comme l’a rappelé mardi Sylvain Berrios en interpellant le premier ministre à l’Assemblée.

394 comments on “Mariage pour tous, où s’arrêtera l’idéologie ?

  • jfvc , Direct link to comment

    ce n’est pas JFVC qui définit la notion d’état, ici ce sont les journalistes du journal “le monde”….
    Ceci précisé, de toute évidence ,Le Vatican ,même s’il est doté d’une banque, d’un territoire et même d’une diplomatie, ne peut être considéré comme un “état” !
    Et le papounet encore moins comme chef d’état…..ah mais !
    De plus ,son autorité uniquement spirituelle sur exclusivement “son clan”, ne saurait “sortir” du Vatican.
    Pour info:
    Selon Pew, plus de 8 habitants sur 10 (84 %) de la planète sont affiliés à un groupe religieux, soit 5,8 milliards des 6,9 milliards d’habitants en 2010.

    Sur l’ensemble, 2,2 milliards sont chrétiens (32 % de la population mondiale), 1,6 milliard musulmans (23 %), 1 milliard hindous (15 %), près de 500 millions bouddhistes (7 %) et 14 millions juifs (0,2 %). Plus de 400 millions pratiquent d’autres religions – Indiens d’Amérique, Aborigènes d’Australie, minorités chinoises, etc. Cinquante huit millions de personnes, soit moins de 1 % de la population, embrassent des religions comme le bahaïsme, le sikhisme ou le taoïsme. Une personne sur six, soit 1,1 milliard (16 % de la population) n’a pas d’affiliation religieuse, même si ces areligieux sont nombreux à se reconnaître une forme de croyance spirituelle.

    16% ne sont pas croyants au niveau mondial, et cela dépasse 40% dans notre pays….à méditer.

  • Le Curieux , Direct link to comment

    Ce n’est pas le problème.

    Sur un sujet – surtout un sujet de société – chacun peut s’exprimer, du moins dans les pays libres. D’aucuns le font sur ce BLOG sans pour cela entretenir une armée !

    C’est, entre autre le cas de jfvc, sauf…….que ce qu’il dit, tout le monde s’en fiche !

    Ce qui n’est peut-être pas le cas du Pape !

    La preuve : même jfvc écoute ce que dit le pape mais on peut douter que le Pape ne s’intéressent aux pensées de notre comique local.

  • jfvc , Direct link to comment

    pas au sens politique…..Le Saint-Siège, ou Siège apostolique, est une personne morale représentant le pape et la curie romaine !
    Il a été créé le 11 février 1929 comme représentation temporelle du Saint-Siège, l’ensemble des institutions de l’Église catholique romaine, aux termes des accords du Latran signés par celui-ci, représenté par le cardinal Gasparri et l’Italie, représentée par Mussolini.

    Siège de la papauté depuis Saint Pierre, centre officiel du christianisme depuis Constantin (IVe siècle), le Vatican est à la fois un important site archéologique du monde romain et le siège du monde catholique.
    C’est le Saint-Siège, organe de gouvernement de l’Église catholique romaine, et non l’État de la Cité du Vatican, qui fait l’objet d’une représentation internationale. Il dispose d’un siège d’État non membre observateur à l’ONU.

    Le Vatican a exprimé le désir de rejoindre l’espace Schengen
    La diplomatie du Saint-Siège est l’activité de négociation internationale de l’Église catholique. Avant la Réforme et le siècle des Lumières, la papauté a exercé à plusieurs reprises des fonctions d’arbitre entre les souverains chrétiens européens. La diplomatie du Saint-Siège trouva sa première expression formelle véritable vers la fin du XIe siècle quand le pape commença à envoyer des légats vers les différents royaumes de la Chrétienté. Il s’agissait de permettre au clergé résident d’avoir une plus grande marge de manœuvre à l’égard des autorités civiles locales.

    À partir du XVIe siècle, les premières nonciatures apparaissent, avec à leur tête un archevêque venant de Rome. Fragilisée par la Réforme et le développement de la philosophie des Lumières, l’autorité du Saint-Siège est contestée, mais celui-ci reste toujours présent sur la scène internationale. La légitimité de la diplomatie pontificale dans la sphère internationale est ensuite entérinée à plusieurs reprises par des traités de référence (le congrès de Vienne en 1815 et la conférence de Vienne de 1961 codifiant le droit diplomatique).
    Du fait de sa très faible superficie, le Vatican est le plus petit pays du monde. Toutefois “l’État du Vatican” n’est pas un État souverain au sens strict puisqu’il n’est pas lui-même sujet de droit international et se fait représenter par le Saint-Siège, dont les compétences s’étendent au-delà du seul État du Vatican aux ambassades, sous l’autorité du pape qui est à la fois le souverain du Saint-Siège et le dirigeant du Vatican. De plus, il n’a pas de nationaux en propre ni de territoire sur lequel sa seule puissance est souveraine (l’État italien peut intervenir dans la cité du Vatican). Ces éléments, qui fondent la définition d’un État selon la Convention de Montevideo, posent donc la question du statut juridique international du Vatican1112. De nombreux juristes estiment ainsi qu’il ne s’agit pas d’un État, mais d’un sujet international analogue à une organisation internationale telle que l’ONU13.
    La quasi-totalité des 900 citoyens du Vatican vit à l’intérieur des murs de la cité. Ce sont principalement des membres du clergé, incluant les hauts dignitaires, les prêtres, les religieuses. La fameuse Garde suisse pontificale, chargée de la protection du pape, réside également au Vatican. Près de 3 000 travailleurs étrangers composent la majorité de la main-d’œuvre de la cité, tout en résidant en dehors du Vatican. Sauf exception, les personnes possédant un passeport de la cité du Vatican conservent leur nationalité d’origine. Il n’y a aucune naissance au Vatican.

    voilà qui clarifie les choses ?

  • Scoop , Direct link to comment

    OUi ! Cela est complexe, notamment parce que c’est lié à une Histoire longue. Mais aussi parce que tout est complexe… Je reconnais que le Saint-Siège et non l’Etat de la Cité du Vatican (comme je l’ai d’abord annoncé) est reconnu par la communauté internationale comme Etat souverain, qui siège en tant qu’observateur à l’ONU, etc.
    Néanmoins, lorsque le pape se déplace à l’étranger, il reçoit la plupart du temps les honneurs dûs à un chef d’Etat. Le pape, par ailleurs, dirige une diplomatie (très active la plupart du temps) comme tout Etat, même si elle n’est pas représentée par des ambassades.

    Comme quoi, il n’y a rien de trop simplificateur qui puisse expliquer quoique ce soit (je pense que nous serons d’accord sur ce point) !

  • denau , Direct link to comment

    @ jfvc

    Autorisez vous le pape François à avoir un avis ?
    L’autorisez vous à s’exprimer ?

  • jfvc , Direct link to comment

    qu’il s’exprime…mais pas contre les lois d’un autre état ! Alors qu’il se tait face aux dictatures….

  • Le Curieux , Direct link to comment

    La controverse sur le statut juridique de l’Etat du Vatican est sans intérêt.
    Tout le Monde s’en fiche !
    Par contre le Pape est en Droit de s’exprimer sur tout sujet intéressant l’humanité.
    Comme d’autres Autorités Morales (le Dalaï Lama par exemple) il est écouté bien au delà de la Communauté Religieuse qui l’a désigné.
    Ensuite chacun (catholique ou non) est libre d’approuver ou de récuser ses positions qui sont d’ailleurs toujours mesurées.

    On pourrait peut-être blâmer le fait qu’il n’ai pas, au préalable, demander l’autorisation à jfvc mais, peut-être a-t-il oublié, après tout ?

  • denau , Direct link to comment

    @ jfvc

    Je pense que la prochaine fois il vous demandera l’autorisation.

    Il n’y a que 100 jours qu’il a été élu… et vous n’avez pas entendu ces appels :

    A la paix en Syrie, au Moyen-Orient, en Irak, au Mali, au Nigéria, en République Démocratique du Congo, en République Centrafricaine, en Corée.

    Il a également fustigé «l’avidité de ceux qui cherchent des gains faciles» qui «divisent» la vie humaine et la famille. Un «égoïsme» qui conduit à la «traite de personnes, l’esclavage le plus répandu en ce XXIe siècle», à «la violence liée au trafic de drogue» mais aussi à «l’exploitation inéquitable des ressources naturelles» alors que les hommes sont «des gardiens responsables de la création».

    Comme il n’y a que 100 jours qu’il a été élu, recherchons chez ces prédécesseurs, entre autre j’ai l’impression que vous avez du oublier Jean-Paul II et sa condamnation du communisme. La dignité de l’homme donne le droit, selon Jean-Paul II, à des droits inaliénables. Ce constat le conduit à critiquer les dangers des idéologies et des totalitarismes qui vont à l’encontre de cette dignité.

    Mais il est vrai que pour vous le communisme n’était peut être pas une dictature ?

  • NiNa , Direct link to comment

    Anyway… Notre JFVC est toujours prompt à dégainer et insulter dès qu’il s’agit des cathos, pardon des cathos réac…
    Maintenant c’est “papounet”…

    Voyez-vous, Van Campo, c’est à cause de gens comme vous que le FN est ce qu’il est devenu. Vous reniez votre pays, vous reniez les valeurs de votre pays (j’allais écrire les vôtres… mais c’est vrai que vous n’en avez pas hormis celles destinées à vous mettre en valeur…).
    Vous avez renié Créteil que vous avez récemment quitté pour venir à St Maur, maintenant vous crachez sur St Maur et ses habitants…
    Vous devez être sacrement mal dans votre peau pour être tellement aigri.

    Alors, au fait, vous en pensez quoi de la vidéo du Parisien sur le match de foot ? Rien ? Aucune réflexion ? Aucun sentiment ? Rien ? Là, c’est bizarre… rien.

    Tiens, Van Campo… un blaguounette pour terminer…
    Savez-vous que la France est en lice pour le prochain prix Nobel de la Paix ?
    Ben oui, Van Campo, c’est le seul pays arabe a ne pas être en guerre… LOL MDR 😉

  • denau , Direct link to comment

    @ jfvc

    lire : Mais il est vrai que pour vous les pays communistes, n’étaient pas et ne sont pas des dictatures.

  • Le Curieux , Direct link to comment

    Lire….qu’il n’ai pas, au préalable “demandé” ….

  • Scoop , Direct link to comment

    @Le curieux, Non, tout le monde ne s’en fiche pas ! Savoir si le Saint-Siège (et non comme l’indique jfvc à juste titre sans doute l’Etat de la Cité du Vatican) agit en tant qu’état ou autorité morale, est important, au contraire.
    Le DalaÏ Lama auquel vous faites allusion était également, jusqu’à ce qu’il y renonce récemment, le chef de l’Etat du Tibet, en exil.
    Tout le monde ne s’en fiche pas, parce qu’il y a avec la responsabilité d’un Etat, une revendication politique. C’est à dire une revendication au niveau de l’organisation des sociétés humaines qui vont au-delà de la seule religion.
    Vous avez également l’Ayatollah, en république d’Iran. Le roi du Maroc en même temps chef religieux de son pays en même temps qu’il exerce, la reine d’Angleterre également, chef religieux en même temps que reine et garante de l’unité du Commenwealth, etc.
    Si certains veulent comprendre pourquoi le pape se trouve fondé juridiquement à se mêler des affaires du monde, pourquoi il est reçu comme un chef d’Etat lorsqu’il est en visite officielle dans un pays, ce ne sont pas du tout des détails sans importance…
    Désolé de vous contredire.
    En outre, pour répondre à mon ami jfvc, je ne trouve pas que le pape outrepasse ses droits ou se mêle d’affaires qui ne le regardent pas lorsqu’il donne son opinion. Il dispose d’une forme d’autorité morale très importante, et tout le monde lui demandera son avis de toute façon. Il a répondu avec des mots très pesés et a veillé à ne choquer personne tout en exprimant ses convictions. Nous pouvons tous en prendre de la graine, n’est-ce pas . Bravo pape François !

  • Le Curieux , Direct link to comment

    @ Scoop
    Ce que j’ai voulu exprimer c’est “L’autorité morale du Pape n’a que peu de lien avec les termes des accords du Latran” qui eux me paraissent secondaires.

  • jfvc , Direct link to comment

    pas si secondaires quand ces mêmes accords avaient permis à Nicolas Sarkosy,encore président, à faire accepter en France comme reconnus par l’état des diplomes du supérieur délivré par l”université catholique, organisme à statut privé…un simple détail ?
    Pas aux yeux des doyens des universités publiques délivrant les diplômes d’état et tous hostiles à l’unanimité !
    Il semblerait que l’histoire se répète dans le domaine législatif ?
    Vous avez dit laïque…..

  • jfvc , Direct link to comment

    prochaine étape…la France redevenue la fille ainée de l’église…???

  • denau , Direct link to comment

    Depuis le début de tous ces commentaires sur ce sujet : « Mariage pour tous, où s’arrêtera l’idéologie ? », j’ai une vague impression que @ jfvc développe une certaine allergie envers les religions, et j’irai même jusqu’à dire envers la religion catholique, je le soupçonne de cathophobie, qu’en pensez vous ?

  • Le Curieux , Direct link to comment

    @ Denau

    Non ! c’est un Franc Maçon qui, aveuglé par ses dogmes a perdu depuis longtemps le sens du mot laïque !
    Quand aux Universités catholiques ou non, il s’agit de simples rivalités sans beaucoup d’intérêts.
    J’avais un ami, Président d’Université qui expliquait à qui voulait l’entendre que seule l’université valait quelque chose. Pour lui nos « grandes écoles » Polytechnique comprise délivrait des Diplômes qui, « quand même, ne valaient pas ceux de l’Université » !
    Sauf que peu d’Universités françaises jouissent d’une réelle envergure internationale, même si cela va en s’améliorant un peu

  • jfvc , Direct link to comment

    voilà qui montre le peu de culture de Le Curieux…Un Franc Maçon est adogmatique par essence, contrairement aux croyants….C’est ce qui fait la grandeur de la maçonnerie libérale adogmatique= la liberté absolue de conscience .
    Quant à la LAÏCITE ,j’ai bien peur que vous n’en connaissiez ni le sens, ni même la définition….
    LAÏCITE+ système qui exclut les Eglises de l’exercice du pouvoir politique ou administratif,en particulier de l’enseignement….(selon le Larousse encyclopédique).
    A quoi sert la laïcité ? A assurer l’égalité de tous(tes) devant la loi républicaine et à permettre l’émancipation des individu….
    Loi du 9 décembre 1905 art 1 = la République assure la liberté de conscience…,elle garantit le libre exercice des cultes,mais ne reconnait,ne salarie, ni ne subventionne aucun culte!
    Le principe de séparation protège la sphère publique de toute influence des religions.En même temps,il protège l’indépendance des religions face aux pouvoirs politiques.

    Ce que semble ne pas connaitre Le Curieux et oublié le papounet François….et quelques autres.

  • denau , Direct link to comment

    @ jfvc

    Je m’étonne que vous n’ayez pas répondu

    [quote] @ jfvc 17 juin 2013 à 17:34

    qu’il s’exprime…mais pas contre les lois d’un autre état ! Alors qu’il se tait face aux dictatures…. [unquote]

    la réponse avait été : de @ denau 17 juin 2013 à 18:35

    [quote] @ jfvc

    Je pense que la prochaine fois il vous demandera l’autorisation.

    Il n’y a que 100 jours qu’il a été élu… et vous n’avez pas entendu ces appels :

    A la paix en Syrie, au Moyen-Orient, en Irak, au Mali, au Nigéria, en République Démocratique du Congo, en République Centrafricaine, en Corée.

    Il a également fustigé «l’avidité de ceux qui cherchent des gains faciles» qui «divisent» la vie humaine et la famille. Un «égoïsme» qui conduit à la «traite de personnes, l’esclavage le plus répandu en ce XXIe siècle», à «la violence liée au trafic de drogue» mais aussi à «l’exploitation inéquitable des ressources naturelles» alors que les hommes sont «des gardiens responsables de la création».

    Comme il n’y a que 100 jours qu’il a été élu, recherchons chez ces prédécesseurs, entre autre j’ai l’impression que vous avez du oublier Jean-Paul II et sa condamnation du communisme. La dignité de l’homme donne le droit, selon Jean-Paul II, à des droits inaliénables. Ce constat le conduit à critiquer les dangers des idéologies et des totalitarismes qui vont à l’encontre de cette dignité.

    Mais il est vrai que pour vous les pays communistes, n’étaient pas et ne sont pas des dictatures. [unquote]

  • jfvc , Direct link to comment

    faire un discours est une chose;s’adresser en présence d’élus d’un état une autre…je n’ai pas d’exemple de ce second cas de figure pour un état/dictature ?
    Désolé Denau, les discours des papounets, ce n’est pas ma tasse de thé…
    Ou ai-je donc dit ou écrit que les pays communistes n’étaient pas des dictatures ?
    Que Jean Paul II,homme courageux s’il en fut, parle de dignité ,d’accord…mais de “grâce” ,ni Benoit, Ni François qui avant d’être désignés Papes, furent loin d’être exemplaire s!

    Pour le reste Denau, je vous laisse à vos obsessions ou délires habituels….Amen.

  • denau , Direct link to comment

    @ jfvc

    Je vous aime, mais avec un minimum de respect ce serait plus facile. Aidez moi merci.
    Evitez de tenir des propos désobligeant quand on vous relance sur des oublis de votre part.

    Vous dîtes [quote] Ni Benoit, Ni François qui avant d’être désignés Papes, furent loin d’être exemplaires! [unquote] ?

    Pourriez-vous argumenter s’il vous plait en dehors de toute cathophobie.

    Quand à votre définition de la laïcité ci-dessus, votre cathophobie a fait que vous l’avez volontairement tronquée :

    vous écrivez : [quote] LAÏCITE+ système qui exclut les Eglises de l’exercice du pouvoir politique ou administratif,en particulier de l’enseignement….(selon le Larousse encyclopédique). [unquote]

    la définition est : LAÏCITE+ système qui exclut les Eglises de l’exercice du pouvoir politique ou administratif,en particulier de l’organisation de l’enseignement….(selon le Larousse encyclopédique)

    Ce qui ne veut pas du tout dire la même chose en effet je pense que ni le Ministre de l’éducation nationale, ni la ministre de l’enseignement supérieure ne font parti du clergé ! Il en est de même des recteurs d’académie ! à moins qu’ils ne cachent bien leur jeu.

  • Le Prince , Direct link to comment

    “MARIAGE HOMOSEXUEL
    BFMTV > Société > Diversité > Homosexualité
    La Manif pour tous veut porter plainte contre un lycée catholique
    Un lycée catholique de Rennes a interdit les vêtements portant le logo de la Manif pour tous. Le collectif anti mariage homosexuel envisage de porter plainte contre l’établissement, selon une information de “Ouest France”.”

    Ils vont fini par se taper dessus entre eux ….trop drôle.
    Pendant ce temps des couples s’unissent et vive l’amour !

  • denau , Direct link to comment

    @ Le Prince

    Vous et @ jfvc vous êtes très fort pour la désinformation ou l’information incomplète. (voir ci-dessus la définition de laïcité dans le Larousse encyclopédique de @ jfvc )

    En effet l’intention d’examiner l’hypothèse d’un dépôt de plainte est due au fait que seul le sweat avec le logo représentant un père une mère et deux enfants se donnant la main est réprimé par le proviseur dans l’établissement.
    Par exemple un sweat avec la tête de Che Gevara ou autre n’est lui pas réprimé.

    Apparemment ce proviseur ne fait que copier les directives de manuel Gaz données aux services de polic : terrorisez les terroristes qui portent un sweat avec le logo représentant un père une mère et deux enfants se donnant la main…

    J’appelle cela de la censure et une atteinte aux libertés, alors que vous vous trouvez cela tout à fait normal.

    Vous ne m’avez toujours pas donné votre avis sur :

    https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=rqiPSm1eR6g
    http://www.youtube.com/watch?v=Dyn1kBOAYWo
    http://www.lepoint.fr/politique/video-manif-pour-tous-quand-les-policiers-sont-hors-la-loi-31-05-2013-1674967_20.php

    normal ?

  • denau , Direct link to comment

    @ jfvc

    La confirmation que vous soyez membre de la franc-maçonnerie, explique beaucoup de vos commentaires, cependant les francs-maçons que j’ai pu connaître par le passé, me paraissaient beaucoup plus discret que vous et surtout beaucoup plus tolérant.
    De plus ils n’utilisaient pas l’injure ni la grossièreté comme vous avez pu le faire à de nombreuses reprises.
    Je n’ai jamais ressenti chez eux, une cathophobie à ce point marquée.
    Je découvre ainsi qu’il existe peut être un intégrisme chez les francs-maçons ?

  • jfvc , Direct link to comment

    Je ne suis pas membre de la franc maçonnerie mais Franc Maçon du GODF ,obédience adogmatique et libérale, riche de 60 B000 adhérents (association loi 1901) en France….
    La discrétion me concernant(et moi seul) n’est pas une obligation!
    Je ne pratique la tolérance que si réciprocité, la moindre des choses…
    Enfin je ne suis nullement anti cathos;je compte dans mes ami(e)s une majorité de cathos de la paroisse d’Adamville, son prêtre y compris…mais je suis LAÏC dont ennemi du communautarisme et des dogmes….
    Je ne suis pas certain que vous puissiez apprécier les nuances ???

  • denau , Direct link to comment

    @ jfvc

    Mon point de vue est clair, vous représentez la pire des cathophobies qui est « je n’ai rien contre les catholiques et leur représentant le Pape, car j’ai plein d’amis catholiques » ; pour moi cela est dans la lignée de « je ne suis pas raciste, mon voisin est noir », vous êtes dans le déni de cathophobie, comme d’autres sont dans le déni de racisme.
    (réplique déjà utilisée par d’autres pour d’autres phobies ! )

    Vous êtes ennemi du communautarisme ?? mais qu’est ce que la franc maçonnerie si ce n’est une communauté de réflexion plus tout ce qui s’est rajouté officieusement.

  • jfvc , Direct link to comment

    OOOOOOOOOOOOOOOOOOH

    ah qu’il est beau mon HLM ! >>>>>>>>>> Frigide Barjot et son mari ont été sommés par Bertrand Delanoë de régulariser leur situation. Motif : les époux Tellenne, qui occupent un HLM dans le XVe arrondissement de Paris depuis une vingtaine d’années, y ont domicilié leur société, Jalons, révèle L’Express. Or, leur bail interdit toute activité commerciale sur ces lieux d’habitation. Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Car la société Jalons paie un loyer aux époux, ajoute le site d’information. Le couple se sous-louerait ainsi une partie de l’appartement, ce qui est également interdit par la Régie immobilière de la ville de Paris (RIVP).

    L’assignation de la RIVP était prête à être envoyée depuis un moment mais le maire de Paris a souhaité attendre la fin des manifestations contre le mariage pour tous, selon L’Express. En repoussant l’envoi de la demande de mise en conformité, le maire PS a ainsi évité d’être taxé de tentative de déstabilisation politique en plein débat sur le mariage pour tous. Virginie Tellenne, alias Frigide Barjot, jusqu’alors connue pour ses frasques et engagements décalés de chroniqueuse mondaine, est devenue l’égérie du mouvement de protestation. Avec Bruno Tellenne, plus connu sous son nom d’emprunt Basile de Koch, ils occupent un logement social d’une superficie de 173 m², situé non loin du Champ-de-Mars à Paris. Celui -ci leur aurait été fourni par la mairie de Paris dans les années 1980. Basile de Koch, écrivain et chroniqueur, était alors la plume de Charles Pasqua, ministre de l’Intérieur de 1986 à 1988, dans le gouvernement Chirac II.

    http://www.lepoint.fr/societe/le-hlm-de-frigide-barjot-dans-le-viseur-de-delanoe-19-06-2013-1683763_
    http://www.lepoint.fr

  • jfvc , Direct link to comment

    le bon lien =http://www.lepoint.fr/societe/le-hlm-de-frigide-barjot-dans-le-viseur-de-delanoe-19-06-2013-1683763_23.php

  • denau , Direct link to comment

    Polic politique de François Hollande et Manuel Gaz, en 2013 !

    Messieurs Hollande et Valls, rangez vos flics
    Par Eric Le Boucher | publié le 16/06/2013 à 10h10, mis à jour le 17/06/2013 à 7h16

    Il est 20h30 samedi, je rentre de dîner avec un ami dans un restaurant du carrefour de l’Odéon. Nous marchons rue Saint-Sulpice quand, derrière nous, des cris, deux motos de la police à fond, une personne, un homme très jeune, court sur le trottoir. Il s’arrête fait demi-tour, reprend sa course. La première moto pile, fait demi-tour à son tour, monte sur le trottoir et fonce. La seconde la suit. On se dit, avec mon ami, qu’il s’agit d’un voleur de sac. Et que les policiers ont l’air très énervés.
    Sur le même trottoir, courent vers nous deux autres jeunes hommes et une jeune femme puis ils s’arrêtent tous essoufflés. On leur demande ce qui se passe.
    – «Une manif anti-mariage gay», nous dit un garçon, genre propre sur lui, souriant, pas du tout l’air d’un casseur.
    Je lui demande pourquoi les flics… mais il n’a pas le temps de répondre, deux voitures de police, puis trois, foncent dans notre direction, bloquent le croisement avec la rue Mabillon. Tout va très vite.
    Les policiers sortent des voitures, sautent sur un des jeunes, le ceinturent, le poussent brutalement vers une voiture. La fille sort son portable pour prendre une photo. Elle est immédiatement ceinturée et emmenée à son tour. D’une voiture banalisée sortent deux hommes, qui foncent sur un autre jeune, et le jettent par terre avec violence.
    D’autres voitures passent à fond, freinent à mort, des policiers en sortent, attrapent d’autres jeunes.
    Les passants s’émeuvent de ces comportements de cowboys. Je montre ma carte de presse, m’approche des voitures demande: «pourquoi les arrêtez-vous? Qu’ont-ils fait?». Pas de réponse. Je brandis ma carte devant les yeux du motard qui semble un peu le chef avec ses trois galons, mêmes questions.
    Il s’approche très près, me parle les yeux furieux: «demandez au service de presse de la préfecture, nous n’avons rien à vous dire». J’insiste, demande s’ils ont cassé quelque chose… «Demandez au service de presse» et comme je me retourne pour essayer de poser les mêmes questions à d’autres, il me poursuit, sans me repousser et ni me toucher, mais avec un ton qui monte.
    Les voitures partent. D’autres jeunes viennent me voir, ils m’ont vu poser des questions, je dis que je suis journaliste. Un certain Maxime me raconte qu’ils étaient une centaine à aller manifester devant le Conseil constitutionnel, puis ont traversé le Louvre et se sont retrouvés place Saint-Michel en montant vers le Sénat.
    Là, les CRS les ont bloqué. Certains ont alors descendu la rue de Tournon et c’est là que la police est entrée en action pour, ce que je comprends, les poursuivre et les arrêter. Course des manifestants, virage à gauche dans la rue Saint-Sulpice, où je les vois.
    Combien sont-ils? Une dizaine ou une vingtaine, sans doute, âgés de 18-22 ans. La manif n’est pas autorisée? Sans doute. Parmi les manifestants contre le mariage gay il y a des militants d’extrême droite qui savent habilement faire de la provocation? Et des homophobes. Sans doute aussi.
    Mais là, une poignée de jeunes a peur, et court pour échapper aux flics qui, eux, font preuve d’une violence complètement hors de propos et se plaisent à faire les cowboys dans la rue. Tous les passants sont choqués de la disproportion.
    Je raconte cet épisode pour arriver à ceci: messieurs Hollande et Valls, vous venez en un quart d’heure de perdre une centaine d’électeurs dans un quartier où vous avez de nombreux sympathisants. Les jeunes qu’on pourchasse dans le quartier latin qu’on arrête pour les envoyer à «Beaujon» et les ficher, me rappellent mes années Pompidou. Apprenez donc Manuel Valls, que la matraque c’est la «contingence» sartrienne, celle qui vous fait voter, pour des décennies, contre le pouvoir qui cogne.
    Tout ça inutilement Monsieur le ministre de l’intérieur. La loi est passée, il ne sont que cent à manifester, leur nombre diminue. Un peu de sagesse devrait quand même vous conduire à calmer vos troupes qui, elles, on le sait depuis toujours, ne se refusent jamais un rodéo. A Odéon comme en Seine-Saint-Denis.
    Monsieur Hollande, ne soyez pas le Georges Pompidou de gauche. Ne laissez pas la haine contre vous s’installer dans la jeunesse de droite. Ce n’est pas ce que vous souhaitiez. Ce n’est pas votre genre. C’est un très mauvais résultat politique.
    Libérez ces jeunes au plus vite et rangez vos flics.
    Eric Le Boucher

  • denau , Direct link to comment

    La République apaisée de François Hollande et Manuel Gaz

    Manif pour tous : 150 interpellés reçus à l’Assemblée
    Par Stéphane Kovacs Mis à jour le 19/06/2013 à 22:13 Publié le 19/06/2013 à 20:16

    Un groupe d’amis arrêtés quatre fois, le même après-midi, pour port de sweat-shirt de la Manif pour tous près des Champs-Élysées.
    Une lycéenne de 16 ans embarquée dans un fourgon sans pouvoir prévenir ses parents, puis relâchée loin de chez elle à 1 heure du matin.
    Le directeur financier d’un groupe industriel, qui a passé 44 heures en garde à vue pour avoir dit «Bon courage!» à un manifestant blessé…
    Quelque 150 sympathisants anti-mariage gay, tous victimes d’arrestations qu’ils estiment arbitraires, ont été reçus mercredi soir à l’Assemblée nationale. Histoire de «leur montrer notre solidarité, témoigne Jean-Frédéric Poisson, député UMP des Yvelines, et de leur expliquer ce que nous faisons pour eux».
    Sollicité par M. Poisson, qui souhaitait obtenir les chiffres exacts, le ministère de la Justice n’a pas encore répondu. Mais le collectif de la Manif pour tous estime à plus d’un millier le nombre d’«arrestations arbitraires» ou autres «contrôles d’identité abusifs» d’opposants à la loi Taubira. «En ce qui concerne les gardes à vue, on approche des 500, précise Ludovine de la Rochère, sa présidente. Et cela continue: dimanche dernier, après l’“accueil” de François Hollande près de M6, il y a encore eu 25 arrestations.»
    De multiples actions judiciaires ont été engagées afin de faire cesser «les dérives des forces de l’ordre et de l’institution judiciaire», utilisées, selon la Manif pour tous, «à des fins politiques». Lancée il y a quinze jours, la sextuple saisine -du bâtonnier de Paris, des syndicats de magistrats, du procureur de la République, du Conseil supérieur de la magistrature, du défenseur des droits et du contrôleur général des lieux de privations de liberté- a déjà porté ses fruits: le défenseur des droits, Dominique Baudis, qui «veille au respect de la déontologie par les personnes exerçant des activités de sécurité», a reconnu sa compétence: une délégation de la Manif pour tous sera reçue prochainement.
    «Nous sommes dans une forme de déni quand on s’adresse aux autorités compétentes. Soit nous n’obtenons pas de réponse, soit on nous fait comprendre qu’on ment. Pourtant on a énormément de preuves matérielles»
    Jean-Frédéric Poisson, député UMP des Yvelines
    De nombreuses plaintes au pénal ont aussi été déposées pour «entrave à la liberté d’expression, de réunion ou de manifestation». Ainsi qu’une action civile pour l’ensemble des gardés à vue sans suite.
    «La faute lourde de l’État, explique Me Henri de Beauregard, résulte de la disproportion entre le nombre d’interpellations et le nombre de déférés. Pour l’instant, seules six personnes ont été jugées, dont la moitié relaxée! Ce qui atteste d’une utilisation de la garde à vue à des fins étrangères à la justice.»
    Une double action en justice a également été lancée contre le préfet de police de Paris: pour récupérer les vidéos de la manifestation du 24 mars, et pour «l’ensemble de son œuvre», raille un organisateur, évoquant notamment quatre arrêtés d’interdiction de manifestation délivrés «à la dernière minute».
    Un «échange de correspondance», à propos des incidents du 24 mars (utilisation de gaz lacrymogène), entre Jean-Frédéric Poisson et le ministère de l’Intérieur, «n’a rien donné». «Nous sommes dans une forme de déni quand on s’adresse aux autorités compétentes, commente le député. Soit nous n’obtenons pas de réponse, soit on nous fait comprendre qu’on ment. Pourtant on a énormément de preuves matérielles!»
    C’est pour cela qu’avec 48 autres parlementaires de droite, il a décidé de «s’adresser au plus haut niveau de l’État».
    Dans une lettre à François Hollande, ils demandent au chef de l’État de «faire cesser ces agissements arbitraires, que rien ne fonde en droit, et qui donnent de notre pays une image détestable».
    La répression policière a d’ailleurs récemment été dénoncée par un élu italien auprès du Conseil de l’Europe, ainsi que par un juriste au Conseil des droits de l’homme des Nations unies. «C’est quand même invraisemblable que l’on soit obligé de passer par des instances internationales pour faire respecter des droits fondamentaux dans notre pays! s’indigne Jean-Frédéric Poisson.

    On est loin de la République apaisée souhaitée par le chef de l’État.»

  • jfvc , Direct link to comment

    JFLH vient de célébrer le premier mariage”homo” de St Maur…..By by Denau….

  • Scoop , Direct link to comment

    Vous oubliez vospropres leçons de courtoisie, denau dirait-on, lorsqu’il s’agit d’appeller quelqu’un qui s’appelle Manuel Valls : “Manuel Gaz”

  • denau , Direct link to comment

    @ Scoop

    “Manuel Gaz” est maintenant son surnom usuel suite aux ordres, qu’il a donné le 24 mars, de gazer des familles place de l’Etoile, au même titre que “flanby”,”Babarre”, “Monsieur petites blagues”, “Pépère”, “Petit Nicolas”, “Naboléon”, “Speedy Gonzales”, “Iznogood”, “Yoyo”, “Tonton”, “Bernie”, “Nanard”, “Bécassine”, “Zapatera”, “la mère Emptoire”…..

    Je vous signale que d’autres ont inventé ce surnom et je ne me permettrais pas de m’adresser à ce monsieur en utilisant son surnom, ni à aucun de ceux cités ci-dessus en utilisant leur surnom.
    Alors que vous vous adressiez à Monsieur Le Helloco en utilisant un surnom de votre invention.

    A moins que derrière votre pseudo @ Scoop il y ait Manuel Gaz et dans ce cas, vous avez raison et je m’en excuse.

  • Scoop , Direct link to comment

    Ah ah , mon pseudo fait beaucoup parler en ce moment. Il semble même qu’il fasse parler en dehors de ce site. Dés que l’on rentre en contradiction avec la “famille”, la réponse est le placard.
    Je connais, et cela ne m’arrêtera pas.
    Cela ne m’empêchera pas non plus de dénoncer des propos tels que les vôtres deux poids deux mesures qui justifient que l’on applique un sobriquet ridicule à une personnalité et non à une autre.
    Rantanplan, n’est pas un personnage de mon invention. Comme vous le savez c’est un chien un peu fou, et il n’est pas franchement antipathique. Je n’ai strictement aucune antipathie vis à vis de JFLH, contrairement à beaucoup d’autres. Mais j’ai de l’antipathie pour certaines façons d’agir, parmi lesquelles le fanatisme.
    En parlant ainsi, je ne parle pas des sobriquets dont sont affublés par certains des personnalités politques. Pour moi madame Boutin n’a pas besoin d’un sobriquet pour être l’égérie du ridicule. Rien ne peut donner une meilleure image d’elle si ce n’est elle-même dans ses émois passagers ! Et pourtant, je ne suis pas parmi les plus enthousiastes par rapport à cette loi qui vient d’être votée. Mais, il n’y a rien que je méprise autant que la lâcheté des groupes de tout poil qui désignent à tour de rôle leur ennemi.

  • denau , Direct link to comment

    En prison les terroristes de Manuel Gaz

    Stéphane Kovacs – SKOVACS@LEFIGARO.FR

    JUSTICE A-t-on voulu créer un exemple ?
    Pour la Manif pour tous, c’est évident. Un opposant au mariage homosexuel de 23 ans a été condamné mercredi à deux mois de prison ferme, avec mandat de dépôt, par le tribunal correctionnel de Paris.
    Il s’agit de la première condamnation assortie d’un mandat de dépôt prononcée à l’encontre d’un sympathisant de la Manif pour tous. « C’est incompréhensible au regard des droits de l’homme ! » a lancé mercredi soir Ludovine de la Rochère, présidente du collectif, tandis que quelque 150 personnes ayant subi des « arrestations abusives » étaient justement reçues à l’Assemblée nationale et conseillées par une vingtaine d’avocats bénévoles (lire ci-dessous).

    Originaire d’Angers, Nicolas, qui suit un double cursus – sciences politiques et histoire à la Catho, en plus d’être en troisième année d’école d’ingénieur – faisait partie des cinq membres fondateurs des Veilleurs, ce mouvement pacifique de jeunes qui se retrouvent régulièrement le soir pour lire des textes et des poèmes.

    Dimanche dernier, tandis que François Hollande participait à l’émission « Capital » sur M6, le jeune homme a manifesté, avec quelque 1 500 opposants au mariage homosexuel, devant les locaux de la chaîne de télévision M 6, à Neuilly-sur-Seine.

    Il a ensuite décidé d’aller sur les Champs-Élysées avec des amis. « Ils se sont fait courser par cinq ou six flics avec une violence extraordinaire, qui criaient “Interpellation ! ” comme si les jeunes étaient en train de braquer une banque ! » raconte Albert, qui a filmé la scène avec son téléphone depuis le trottoir d’en face.

    Vêtu d’un sweat-shirt gris frappé du logo de la Manif pour tous, Nicolas, un « grand jeune homme assez baraqué », selon l’une de ses camarades, a été interpellé après 22 heures, alors qu’il se réfugiait dans un restaurant.

    Le patron de la pizzeria Pino n’était pas sur place dimanche soir. Mais il indique avoir porté plainte contre l’étudiant, car,« à cause de son arrestation, il y a eu des dégâts, et le restaurant a dû fermer un quart d’heure ».

    Nicolas a refusé de se livrer à un prélèvement de ses empreintes ou à un prélèvement ADN. Lors d’une audience en comparution immédiate, il a donc été condamné pour « rébellion et refus de prélèvement » à quatre mois de prison, dont deux ferme, avec mandat de dépôt et 1 000 euros d’amende.

    « C’est ubuesque ! s’indigne Me Henri de Beauregard, l’un des avocats bénévoles de la Manif pour tous. Il a été jugé pour des infractions consécutives à une interpellation qui n’a pas de cause. » Frappé par cette « tentative d’intimidation », le député UMP Jean-Frédéric Poisson renchérit : « Quand vous êtes interpellé sans raison, il n’est pas anormal que vous vous rebelliez ! » Nicolas vient d’être incarcéré à Fleury-Mérogis. Une page facebook a déjà été créée en soutien à celui que ses amis considèrent comme un « prisonnier politique ».

  • denau , Direct link to comment

    La Manif Pour Tous appelle à un rassemblement pour la libération immédiate de Nicolas et pour la cessation de la répression policière et judiciaire à l’encontre des sympathisants de La Manif Pour Tous.

    Le rassemblement est prévu vendredi 21 juin à 18h rue Saint-Guillaume, Paris 6e, au moment où le Président de la République interviendra à Science Po.

  • denau , Direct link to comment

    Modification de lieu du rassemblement encore une fois au dernier moment.

    21 Juin ce soir, fête de la musique et

    Fête pour l’égalité devant la justice au Panthéon
    et contre la répression de François Hollande & Manuel Gaz

    Le rassemblement est prévu vendredi 21 juin à 18h place du Panthéon, Paris 5e,

    Demande la libération immédiate de Nicolas

    et la cessation de la répression systématique à l’encontre des opposants à loi Taubira

  • denau , Direct link to comment

    @ jfvc

    Je vous aime.

    La censure vous plait, cela vous permettrait de proférer encore plus d’injures et laisser cour à votre cathophobie basique.

    Mais vous n’avez pas besoin de la censure, votre lobby est encore plus efficace envers les politiques et les médias, on en a vu le résultat avec cette loi imposée par une minorité à la solde d’un tout petit lobby en nombre, mais très puissant : inter LGBT, Pierre Bergé, Jean-jacques Augier, GO .

  • denau , Direct link to comment

    21 juin 2013 à 20:21

    N’en déplaise @ jfvc

    Nous avons tous entonné la Marseillaise devant les cendres de Jean Moulin.

    Nous avons d’ailleurs beaucoup parlé de résistance.

    Et de Nicolas B prisonnier politique de François Hollande, de Manuel Gaz avec l’approbation de jfvc .

    21 juin 2013 à 20:40

    Nicolas B jeune étudiant de 23 ans en école d’ingénieur, passe sa fête de la musique à Fleury Mérogis …

    Merci François, merci à Manuel, merci à Jean-François vc

    On ne lâche rien. Jamais

  • denau , Direct link to comment

    Nombreuses manifestations ce weekend pour la libération du Prisonnier Politique Nicolas Bernard-Busse.

    Manif pour tous: 1500 manifestants à Lyon pour soutenir Nicolas
    Par LEXPRESS.fr, publié le 23/06/2013 à 19:52, mis à jour le 24/06/2013 à 07:26

    Ils étaient quelque 1500 manifestants à protester, à Lyon dimanche soir, contre l’emprisonnement de Nicolas Bernard-Busse, un opposant au mariage pour tous jugé la semaine dernière pour sa participation aux manifestations du printemps

    Quelque 1500 personnes selon les organisateurs et la police, pour une fois d’accord, ont défilé dimanche soir à Lyon pour soutenir Nicolas, cet opposant au mariage homosexuel condamné à deux mois de prison ferme. Des affrontements ont opposé quelques manifestants aux forces de l’ordre à la fin du défilé.

    Quatre personnes ont été interpellées, après la dispersion du cortège, mais aucune dégradation n’a été commise. Selon les organisateurs, les heurts avec la police ont été le fait de membres de groupuscules d’extrême droite.
    Dans un communiqué, le conseiller régional (UDC) et secrétaire général du Mouvement pour la France, Patrick Louis, a indiqué avoir été “violemment poussé et gazé de façon infondée”. Il annoncé son intention de porter plainte pour “atteinte à la liberté fondamentale de circulation et pour usage abusif de la force publique”.

    Vers 18h00, les manifestants, qui brandissaient des drapeaux du collectif la Manif pour tous et des drapeaux français, avaient quitté la place de la Comédie pour se diriger vers la préfecture du Rhône, derrière une banderole sur laquelle était inscrit “Soutien à Nicolas”.
    “Parce qu’un jeune homme a osé dire: ‘François ta loi on n’en veut pas’, il se retrouve en prison? Nous sommes face à un régime autoritaire qui ne supporte pas la moindre critique”, s’est indigné le président de l’association lyonnaise Cosette et Gavroche, Raphaël Nogier, coorganisateur de la manifestation.

    Nicolas Bernard-Busse est un étudiant parisien de 23 ans, arrêté dimanche dernier sur l’avenue des Champs-Elysées à Paris après une manifestation et poursuivi pour rébellion. Il a été condamné mercredi à quatre mois de prison dont deux ferme et immédiatement incarcéré.
    La justice a déjà condamné des manifestants opposés au mariage homosexuel, mais c’est la première fois que l’un d’eux est écroué.

    “Nicolas est un prisonnier politique”, a fustigé de son côté Louis-Marie Jusot, membre du collectif la Manif pour tous du Rhône, la voix couverte par les cris des manifestants qui scandaient “Libérez Nicolas”.

    Les parents de Nicolas Bernard-Busse ont lancé samedi, sur le site du journal La Croix, un appel au calme, demandant aux militants qui se rassemblent pour lui apporter leur soutien de “ne pas céder à la violence”.
    “Ne faites pas de lui un héros, encore moins un martyr! Il ne mérite ni tant d’honneur ni, pour d’autres, tant de haine”, ont-ils écrit.

    Quatre parlementaires UMP du Maine-et-Loire ont pour leur part jugé, toujours, dimanche “incompréhensible” le mandat de dépôt délivré contre Nicolas Bernard-Busse. Les députés Jean-Charles Taugourdeau et Marc Laffineur ainsi que les sénateurs Catherine Deroche et Christophe Béchu “considèrent que le mandat de dépôt (…) est incompréhensible, étant donné qu’il n’y a eu ni atteinte aux biens ni atteinte aux personnes”.

    Dimanche soir, à Paris, plusieurs centaines de personnes manifestaient également pour soutenir Nicolas Bernard-Busse.
    Les manifestants se sont tout d’abord rassemblés, à l’appel de la Manif pour tous, place Dauphine (Ier), en criant “Libérez Nicolas”. Ils ont ensuite traversé la Seine en direction du Quartier Latin (VIe), suivis et précédés par d’importantes forces de police, qui ont finalement scindé le cortège.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *