Robert Hossein … quelle vie !

Le rideau rouge s’ouvre, un homme à l’écran parle des Molières et de sa vision du théatre… le rideau rouge se referme et entre un homme marchant avec difficulté et une canne. Robert Hossein et Joffrey ne font plus qu’un… L’artiste nous raconte sa vie et ses souvenirs. Une vie que seuls quelques Grands ont eu. Il a rencontré du monde, il a son franc parlé, même à presque 81 ans. Le voyou de sa première pièce est là (« les voyous » est son premier vrai rôle au théatre 19 ans), toujours caché au fond de lui. Il aura passé sa vie à mendier, pour manger, dormir ou pour monter ses spectacles… bref pour tout ce qui lui est vital.

Il a croisé les plus grands est devenu leur élève, leur ami… Il a séduit des femmes, il est amoureux de la dernière dont il parle régulièrement et qui va le gronder en rentrant le soir pour toutes les histoires qu’il a raconté qu’elle ne veut pas qu’il raconte en public…. Il est tout simplement humble, grand, et quelque part désormais immortel.

 

D’Angélique Marquise des Anges au Professionnel, des Misérables à Ben-Hur, de Jésus à Jean-Paul II, de son premier rôle à son prochain, tout est là, simplement et agréablement dit. Oui son prochain rôle, car Robert Hossein n’a pas terminé de nous étonner.

Vraiment, si vous avez raté cette pièce (jouée pour la première d’une longue tournée à Saint-Maur) n’hésitez pas à trouver une date. C’est une tranche de vie inoubliable d’un vrai grand Monsieur.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *