Sylvain Berrios notre député UMP pour Saint-Maur

La campagne législative est désormais lancée et Sylvain Berrios a déposé hier sa candidature avec comme suppléante Laurence Bouchet Coulon. Tous les deux ont mon total soutien.

Au fur et à mesure de la campagne j’interviendrai sur ce blog pour développer certains thèmes et aussi pour remettre un peu de vérité dans les tracts d’Henri Plagnol qui, comme pour la campagne précédente, commence déjà à s’inventer des actions qu’il n’a jamais faites…

Pour tous ceux qui souhaitent nous aider dans cette campagne je mettrai en ligne les documents afin que vous puissiez les faire passer à vos amis. (si vous voulez nous aider, vous pouvez utiliser le bouton “contact” de ce blog pour nous contacter)

La campagne va être courte, intense, difficile… C’est une élection partielle, il y aura donc peu de votants. Peu de votants car les gens sont énervés de venir revoter pour l’erreur d’un seul homme qui n’a pas respecté le code électoral et n’a pas voulu assumer en se retirant de la course en juin.

C’est déjà la deuxième élection partielle provoquée du fait d’Henri Plagnol. La première était pour les élections cantonales quand il a, grâce à un recours opportun, cumulé 3 mandats pendant un temps supérieur à la normale… La seconde c’est celle-ci car il n’a pas voulu respecter le code électoral et les directives pourtant inscrites dans le guide des candidats en choisissant un suppléant qu’il ne pouvait choisir. Le coût de cette élection partielle, à supporter par les finances publiques est d’un demi million d’euros environ... alors que le pays est en crise, que notre ville est endettée, que nos impôts augmentent, je laisse à chacun le soin d’apprécier le prix de l’entêtement d’un homme à être député… Quand on voit son bilan parlementaire totalement vide et son absentéisme chronique, j’avoue que j’ai un peu de mal à me dire que des centaines de Saint-Mauriens vont payer des impôts cette année juste pour réparer ses propres erreurs et servir son ambition personnelle… 

L’enjeu de cette campagne est de choisir un député, c’est à dire un élu qui doit proposer des lois, amender des textes, être présent à l’assemblée. Or sur ce point le bilan du député sortant est éloquent : 0 proposition de loi en 15 ans, 0 permanence tenue auprès des habitants, 0 amendement porté qui ait été adopté, moins de 2 questions écrites par an sur la dernière législature, … un député qui n’a donc jamais proposé ou fait bouger une seule virgule d’une loi !

 Des fois j’en viens à me demander pourquoi il se représente… même si j’ai, comme vous une petite idée…  Je rappelle qu’un député est payé chaque mois 7100,15 €, plus des frais de représentation de 6412 €, plus des indemnités pour payer des collaborateurs de 9138 € par mois, plus le train en première gratuit dans toute la France et d’autres avantages et voyages….

Je pense, comme le dit Sylvain Berrios dans son premier document de campagne, que l’heure n’est plus au député “fantôme” (voir l’article sur ce thème).

Vous êtes nombreux sur les marchés, sur ce blog, sur Facebook et ailleurs à nous encourager, j’en suis ravi et nous allons tout faire pour gagner cette élection. Il est temps que, comme dans de nombreux endroits de France, les habitants décident de leur représentant sans se le laisser imposer par des tripatouillages politiques parisiens et des petits arrangements entre énarques. Et, un élu qui ne fait pas bien son travail d’élu, qui ne respecte pas le code électoral, doit aussi être sanctionné.

En votant pour Sylvain Berrios vous enverrez à l’Assemblée Nationale un élu qui sera actif, présent, efficace pour nous représenter.

 

Télécharger le tract en PDF cliquez ici

 

353 comments on “Sylvain Berrios notre député UMP pour Saint-Maur

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *