Un découpage des territoires uniquement politique…

« Tout ça pour ça » pourrait résumer la situation tellement la proposition de la mission de préfiguration est énorme.

Il y a eu des versions différentes pour essayer de préparer le terrain, certaines loufoques et d’autres cohérentes… et au dernier moment, un petit coup de ciseau politique et on nous propose une division du Val-de-Marne purement politique avec 3 territoires : un à majorité communiste (Val de Bièvre, Seine amont et Grand Orly), un de droite comprenant les limites de l’ACTEP en y ajoutant Maisons-Alfort et Saint-Maur et un territoire qui, une fois enlevée la ville de Saint-Maur passe à gauche et sera à majorité socialiste comprenant la Plaine Centrale, le Haut Val de Marne et le Plateau Briard. Et pour créer ce dernier territoire on y a ajouté Valenton et Villeneuve Saint-Georges qui n’ont pas de lien avec cette partie du département et souhaitaient être reliés à Orly et Seine amont. Mais, sans eux, le territoire était trop petit, ils sont là pour compenser la sortie de Saint-Maur et de Maisons-Alfort et au passage renforcer le caractère de gauche du territoire.

Les souhaits des élus ? Manifestement ils ne comptent pas. Une lettre cosignée par les maires de Saint-Maur, Sucy, La queue en Brie, Ormesson, Noiseau, Chennevières, Marolles, Mandres les roses, Santeny, Périgny, Plessis trévise, Limeil-Brévannes, et par la communauté d’Agglomération du haut Val-de-Marne a été adressée au Préfet de Région pour signifier le mécontentement de la majorité des villes du territoire et le caractère inacceptable de ce découpage. Nous soutenons un périmètre beaucoup plus respectueux de la position de la majorité des communes concernées qui est le suivant : Plaine centrale, Haut Val-de-Marne, Plateau briard, Bonneuil et Saint-Maur.

Pourtant le gouvernement avait su unir Saint-Maur avec Bonneuil, Ormesson et Sucy lors du dernier découpage cantonal… et pas avec Champigny ce qui lui a permis de conserver le canton du Président Communiste du Conseil Départemental.

Saint-Maur a pourtant une intercommunalité avec Plaine Centrale et le Haut Val de Marne et des communes du Plateau Briard via Infocom. L’hôpital intercommunal de Créteil également en commun. Saint-Maur a aussi un terrain de sport sur la commune de Sucy, un club hippique à Marolles… mais non, on nous propose de nous relier avec l’ACTEP. Non pas que nous ne soyons pas proches de l’ACTEP, qui comporte de nombreuses villes amies, mais nous n’avons pas encore travaillé assez de projets en commun et jusqu’à présent jamais ce rapprochement n’avait été présenté par la mission de préfiguration.

Cette réforme du Grand Paris, imposée par l’Etat, doit se faire avant le 1er janvier 2016 sans qu’aujourd’hui on ne sache son financement, ni ses missions exactes, sauf cet objectif de construire 1,2 millions de logements d’ici 2030. Et la première étape formelle serait donc un découpage contre l’avis des communes ? Aucune intercommunalité, quelle que soit sa taille n’a jamais fonctionné sans l’accord des villes concernées. Il est temps que le Préfet de Région, et donc le gouvernement, revoit sa copie et écoute les villes.

Infographie du Parisien 94

 

Commentaires (11)

 

  1. Gerard dit :

    C’est effectivement assez surprenant…

    Je ne vois pas pas comment ces intercommunalités pourraient fonctionner en allant contre-nature des fonctionnements et des affinités actuelles et en respectant si peu l’avis des maires qui s’étaient mis d’accord !

    Cela n’apparaît effectivement que comme un découpage électoral, c’est tellement caricatural…

  2. Marceline dit :

    Manœuvres politiciennes… Certes, utilisées par tous les gouvernements… Sans tenir compte de la réalité du terrain, dans un seul but, hélas (élection ou réélection).
    Les découpages électoraux ne datent pas d’aujourd’hui…

  3. Le Curieux dit :

    Les temps sont durs pour certains communicants !

    Même avec l’aide de2 Barons : Pas de réactions !

    Cela dit je suis d’accord pour dénoncer la magouille politicienne qui se cache derrière ces redécoupages !

    Celle-ci n’est d’ailleurs pas spécifique au « Grand Paris » ! En province on force les communes à des regroupements contre nature avec le même objectif !

    Courage ! Encore un an et demi !

  4. jfvc dit :

    Vouloir de la démocratie alors qu’à St Maur on utilise des méthodes de voyous pour la minimiser ? J’éexagère ? Pour preuve ce témoignage d’une de nos concitoyenne Patricia Heurtebise largement diffusé sur les réseaux sociaux :
    Autre bonne nouvelle : le retour de l’antenne FREE. 20m de haut, posée à moins de 20 m de ma maison, si elle tombe, je meurs dans mon lit. Il y a quelques années, nous nous y étions opposés. L’ancien maire nous avait soutenu, son 1er adjoint de l’époque, notre nouveau maire a accepté. Panneau posé , à la fin de la semaine dernière : il faut profiter des vacances pour éviter les contestations, alors que la déclaration de travaux date du 24 avril 2015.
    Pour éviter que ça se voit, l’affichage c’est fait, à coté du local à poubelle de l’immeuble, avenue Barbés, alors que l’immeuble est boulevard de Bellechasse. (avec photo de l’arrêté du maire à l’appui ) !
    C’est confirmé , St Maur est devenu terre d’occupation des 15% d’inscrits qui ont permi à cette majorité municipale de faire main basse sur la ville…D’ailleurs nos concitoyens commencent à en prendre conciensce et quiittent la ville ! Le prix de l’immobilier stagne, voire chute dans certains quartiers. Sombre avenir pour ceux qui resteront…..

  5. Le Curieux dit :

    Si Madame Patricia HEURTEBISE (pour laquelle je n’ai aucune raison de ne pas avoir le plus profond respect) le dit ! Il n’y a plus qu’a s’incliner !

  6. Le Curieux dit :

    Et puis !…..Mourir dans son lit… N’est-ce-pas le rêve de millions de personnes ????

    Décidément, l’inénarrable jfvc est toujours aussi comique !

  7. milarepa dit :

    Bonjour à tous,

    N’habitant plus Saint-Maur, je n’interviens plus dans les débats communaux bien que je suis avec attention ce qui se passe dans une commune que j’ai habité pendant près de 40 ans.
    Cependant je ne peux m’empécher de réagir sur cet article.
    Chaque décision concernant les territoires ne peut que susciter polémiques et débats mais elle entraine des structures à long terme qui ne peuvent être modifiées tous les 5 ans…
    En regardant la carte présentée, je ne peux qu’en déduire une grande cohérence sur les plans géographique et démographique. N’est-ce pas le plus important pour mettre en place toutes les infrastructures publiques?
    Une lecture politique n’est valable qu’à un instant T et pour un court terme car chaque élection, on le voit bien, peut remettre en cause les pouvoirs en place.
    Le Val de Marne a été créé il y a 50 ans comme tous les départements de la petite couronne. Le découpage a certainement été en partie politique et pourtant cela n’a pas empéché la structure de se mettre en place et les pouvoirs de changer.
    L’organisation du tissu urbain est une vision à long terme qui demande un dépassement des clivages politiciens.
    Bonne journée.

  8. Le Curieux dit :

    @ MILAREPA

    S’il y avait un seul socialise avec une vision à long terme, cela se saurait !!!

    Vous êtes capable, vous, de me dire la vision à long terme du Président de la République !!!

  9. milarepa dit :

    Cher Le curieux, vous adoptez hélas la même lecture politique que notre hôte.
    Je vous rappelle que le Grand Paris a été initié sous un gouvernement de droite, qu’il se poursuit sous un gouvernement de gauche, au delà de tout clivage politique.
    Lorsqu’il faut adapter les structures de la ville – et des Régions – à l’évolution de nos sociétés et de notre mode de vie, toute attitude partisane ne peut que conduire à l’échec.

  10. Le Curieux dit :

    @ milarepa

    Merci pour vos incantations.
    Mais….vous n’avez pas répondu aux deux points soulevés !

    Comment voulez-vous qu’un parti qui raisonne sur des dogmes du milieu du XIXe siècle ait une vision d’avenir ?

  11. La pie qui chante dit :

    Je viens d apprendre la démission de mr le hellocco de l équipe municipale ce n est sans doute pas un scoop
    Je ne suis plus très branché sur les turbulences municipales..

    Lorsque je travaillais pour un grand groupe le fait de voir qu un collaborateur souhaitait donner une nouvelle orientation a sa carrière signifiait que l interresse était simplement viré.
    Qu en est il?
    Mauvais choix après avoir suivi plagnol idem avec son remplaçant?
    6 démissions en peu de temps ça fait beaucoup non?
    Merci
    MR le hellocco pour la couverture du mur du cimetière rabelais
    Il y a moitié du boulot de fait cela a bien avancé
    espérons que l autre moitié sera faite……
    Bon vent pour vos nouvelles activités.

Faire une réponse