Une soirée de conseil municipal ubuesque

  Hier soir une centaine de parents sont venus au conseil municipal contester notre décision de tarifer l’accueil du matin de 7:30 à 8:00 et du soir de 16:30 à 19:00 et la mise en place d’une grille tarifaire de 7 tranches au lieu de 5. Que des parents ne soient pas d’accord de payer peut se comprendre, personne n’aime payer… Mais que les élus de l’opposition, qui sont responsables de notre situation financière, jouent les populistes en essayant d’être à tour de rôle celui qui sera le meilleur ami des parents, j’ai trouvé cela choquant. Ça aurait pu être drôle de les voir faire la course aux applaudissements si ce n’était un sujet aussi grave et s’ils n’étaient pas les vrais coupables. 
Pourquoi nous devons tarifer ? 

– car les emprunts toxiques de Nicolas Clodong nous coûtent cette année 3,5 millions d’euros de plus que l’an dernier et chaque année 8 millions d’euros de plus qu’en 2004. La dette de notre ville est 3 fois plus importante que celle des villes de même state.  

– car Jacques Leroy nous a laissé plus de 3,4 millions d’euros de factures 2013 à payer sur 2014 et n’a pas osé prendre les décisions importantes pour juguler les dépenses. Sans compter les millions d’euros perdus lors de la vente des immeubles de l’OPH comme l’a rappelé la MILOS dans son rapport présenté également hier soir au conseil.

– car le gouvernement socialiste nous ponctionne de 3 millions cette année en baissant les dotations. 

Près de 10 millions de moins pour juste une Année ! Quand on sait que l’ensemble des dépenses scolaires représente 18 millions d’euros par an…  Qui sont ceux qui nous obligent à prendre des décisions difficiles mais courageuses et responsables. Car sinon un jour ce sera la faillite et là il ne sera plus question de rien pour nos enfants. 

Hier, chacun des coupables a osé expliquer qu’il ne fallait rien changer en niant une réalité qu’ils connaissent tous et sans jamais assumer ses responsabilités…

Pourtant nous avons veillé à mettre en place une tarification qui respecte un principe d’égalité, de justice sociale et de responsabilité. 

Pour ceux qui n’ont pas ou peu de revenus ce sera une baisse de 50% du prix d’un repas qui est parfois le seul repas équilibré et chaud de la journée. Pour les autres nous avons remonté les seuils et c’est vrai pour les ménages qui ont plus de 100.000 euros de revenus ce sera 90 centimes de plus par repas par jour… Sachant que ces tarifs ne couvrent évidemment pas le coût réel du repas et de l’encadrement des enfants. La chambre régionale des comptes a fait un rapport qui précise que seulement 24% des coûts sont compensés par les tarifs, le reste étant payé par les impôts de tous. 

Est-il anormal que celui qui utilise l’accueil du matin de 7:30 à 8:00 paye 2,12 € par mois ? Oui c’est de 2,12 € par mois dont on parle car la volonté du maire a été de mettre un tarif au plus bas et forfaitaire qui nous permet de toucher des aides de la CAF (oui la CAF n’aide pas les villes si c’est gratuit). 

Pour ceux qui dépassent et ne respectent pas l’heure pour revenir chercher leur enfant on a mis une pénalité. C’est anormal que celui qui nous fait payer en heure sup deux animateurs (car personne ne peut rester seul avec un enfant) paye 7,5 € ?

Nos tarifs sont inférieurs à ceux de toutes les villes autour. Car oui les villes autour ont toutes mis en place une tarification des services périscolaires. On serait donc la seule ville qui ne devrait pas le faire tout en étant la ville la plus endettée du département ?

Donc oui nous avons été obligé de revoir la gratuité de certains services et cela ne fait jamais plaisir. Mais c’est avant tout une vraie responsabilité de faire ainsi. Si on ne prend pas à bras le corps notre budget on ne pourra plus rien faire demain et peut être que le Préfet prendra la main et, lui, trouvera une solution rapide, simple et efficace … Une hausse massive d’impôts. Pour juste compenser les 10 millions en moins cette année, il faudrait une hausse de 10%… Nous voulons rester maîtres de nos investissements et de notre budget c’est pourquoi, comme l’a rappelé le maire, Sylvain Berrios, hier, “le tout gratuit c’est fini”. 

141 comments on “Une soirée de conseil municipal ubuesque

  • Scoop , Direct link to comment

    Je n’ai aucunement fait mention du prix Nobel de Stiglitz. Il est dommage que vous soyez incapble de reconnaître qu’un propos tient debout en dehors des étiquettes que porte son auteur. Hissez haut, Santiago !

  • Le Curieux , Direct link to comment

    @ Scoop

    C’est vous qui avez choisi le texte de Stiglitz !

    Son propos tient-il debout : oui !…comme un floppée d’autres…

    L’économie ce n’est pas comme les mathématiques !

  • Le Curieux , Direct link to comment

    En tout cas il est absurde que, dans une même Commune 2 structures dispensent des cours dans la même langue étrangère

    A Saint-Maur les cours dispensés par l’Université pour Tous (Association) ont toujours été d’une qualité nettement supérieure à ceux de la Mairie :

    – Nombre de participants par classe mieux adapté
    – Niveaux plus homogènes

    …entre autres..

    Regrouper les cours de langue au niveau d’une Commune (ou même Communauté) permet :

    D’avoir un total de participants dans chaque langue plus élevé ce qui permet de répartir les participants dans un nombre de niveaux plus élevé permettant une meilleure homogénéité et par-delà efficacité.

    Toute personne ayant appris ou enseigné une langue étrangère sait cela parfaitement.

    Les résultats médiocres de l’enseignement des langues dans les collèges et Lycées français en sont l’illustration.

    La capacité de leurs Enseignants n’est évidemment pas en cause.

  • jfvc , Direct link to comment

    Pas si absurde !
    Si ils ne s’addressent pas au même public, aux mêmes heures, dans un but et avec des méthodes différentes….
    Et si cette structure a bient fonctionnée jusqu’à ce jour , n’est -ce pas preuve d’utilité et d’efficacité ?

  • Le Curieux , Direct link to comment

    Dans toutes les Communes bien gérées, du fait de la diminution des dotations de l’état (plus pour Saint-Maur les conséquences des crédits toxiques) on fait la chasse aux déficits et dépenses non indispensables.

    Pourquoi une Collectivité fabriquerait-elle des déficits pour des activités que les structures associatives font mieux qu’elles avec beaucoup peu d’argent ?

    C’est de l’argent des contribuables qu’il s’agit.

    Pour organiser des cours de langues il faut du personnel administratif pour : gérer les inscriptions, les plannings etc…etc…

    Une association le fait avec des bénévoles…cela ne coute rien.

    Pour les professeurs, une structure associative fonctionne avec des gens de divers profils souvent – complémentaires d’ailleurs -, (Professeurs à la retraite, Etudiants natifs ou autre profils) selon des formules variables (salariés, semi bénévolat, bénévolat etc…) qui permettent un meilleur enseignement pour un cout moindre.

    Et puis !….Dans ce beau Pays qu’est la France, il faudra bien qu’un jour L’Etat et les Collectivités publiques comprennent qu’elles doivent se concentrer sur leurs rôles régaliens (Santé, Justice, Enseignement, Sécurité etc…) et ne pas s’intromettre dans des activités qu’elles font généralement mal et pour un coût excessif au frais des Contribuables.

  • Scoop , Direct link to comment

    Allez, je vais rajouter un peu de philosophie de comptoir (pour notre ami financier et bénévole à la fois): imaginez, j’ai bien écrit “imaginez”, que les divers cumulards “ceux qui cumulent les prébendes”, mais ne disposent comme les autres que de 12 heures dans une journée… Imaginez que ces cumulards commencent par consacrer la partie cumulée de leurs prébendes à payer les professeurs de langue de cette bonne ville. (Rappel: les cours de langue municipaux sont déjà payants et non gratuits). Imaginez, je dis bien imaginez, que ces gens-là aient la volonté de sauver ces cours de langues simplement parce que ce sont des lieux de partage, de culture et de bonheur dans leur ville. (Ceci dit, le contrôle de la culture dans ce cas précis, leur échappe le plus souvent). Imaginez, je dis bien imaginez, que les associations, malgré leurs bénévoles encouragés par un sourire, n’aient pas de frais…
    Décidément, j’ai fait un rêve, cer après-midi !

  • Le Curieux , Direct link to comment

    @ Scoop

    Eh oui !

    On peut parfaitement avoir travaillé dans la finance et autres activités périphérique pendant des décennies et enseigner bénévolement ensuite !

    Bénévolement n’est d’ailleurs peut être pas tout a fait exact car j’ai été largement “payé” par l’amitié que m’ont manifesté mes “élèves” (que je salue au passage) auquel j’ai essayé de transmette non seulement la pratique d’une langue étrangère mais aussi l’amour du peuple qui la pratique.

    Pour cela il n’est nullement besoin des lourdeurs administratives municipales.

    Tiens, rien que pour vous : Un bel exemple d’absurdité !

    Mon épouse a, durant des années pratiqué bénévolement à SAINT-MAUR « l’aide aux devoirs » pour des enfants en difficulté du fait de leur contexte familial ou pour toute autre raison.

    Après quelques années il lui a été demandé d’assumer la responsabilité d’un centre, avec l’assistance de 7 ou 8 autres bénévoles retraités ou non.

    Ce centre accueillait gratuitement plusieurs douzaines d’enfants après l’école pour faire leurs devoirs..

    Les locaux étaient prêtés par la Mairie.

    Un jour la Municipalité a décidé de prendre en charge cette activité. Elle a demandé à mon épouse de continuer d’assurer la responsabilité du centre en question tout en lui signifiant qu’elle serait désormais salariée de la Mairie (elle n’avait jamais rien demandé) laquelle a fixé la rémunération (à laquelle ce sont ajoutées les charges sociales) alors que cette même fonction était assumée GRATUITEMENT depuis plusieurs années.

    De deux choses l’une :

    – Ou bien on était en pleine démence
    – Ou, plus probablement il s’agissait de la conséquence d’un de ces règlements ubuesques dont l’Administration a le secret.

    Ne riez pas ! Ce sont les Saint-Mauriens qui se sont mis à payer pour ce qui auparavant ne coutait pas un centime.

    Bien entendu, avant comme après ce changement de statut, l’accueil des enfants a été assuré gratuitement pour les familles mais….avec une charge financière inutile que s’est infligée la Commune.

    Strictement authentique. Sans commentaire !

  • jfvc , Direct link to comment

    et bien sûr c’était un maire de gauche à l’initiative de salarier une bénévole? MDR….

    Dans le genre pas triste Le Helloco repprochant à un élu d’opposition, hier en CM, d’avoir appartenue à la précédente municipalité et de ce fait d’avoir contribué à accentuer la dette….Le même Le Helloco qui avec une mémoire plus que sélective, oublie avoir lui même appartenu à cette même précédente équipe !
    Culotté tout de même ce JFLH….Je serai presque tenté de dire = les élus c’est comme les cons, çà ose tout ???

  • Jean-François Le Helloco , Direct link to comment

    @ JFVC, pourquoi toujours insulter les élus et déformer leurs propos ?
    Je n’ai pas tenu les propos que tu me prêtes, je te les rend.
    Mais ma critique contre les élus qui voulaient faire élire maire Jean-Bernard Thonus en 2008 et qui ont pour cela accepté une dérive des finances en terme de dépenses et de dette toxique est réelle. Concernant ceux qui étaient de la majorité dont j’ai fait partie jusqu’en décembre 2001, je leur ai reproché les marchés par clairs (bigmalion dont une facture de 100 000 euros de travaux non effectués est signée par Jacques Leroy par exemple…), la non décision pour redresser les finances, le fait d’avoir accepté d’engager la ville pour 40 millions d’euros à un taux bien supérieur au taux réel pour se sortir de quelques millions de crédits toxiques (sans en parler à la majorité de l’époque), d’avoir bradé l’OPH au point de perdre des dizaines de millions d’euros (sans nous le dire à l’époque), et d’avoir laissé 3,4 millions d’euros de factures impayées du budget 2013 sur 2014… Pour la gauche, qui soutient un gouvernement qui, incapable de faire ses propres réformes n’a pas trouvé mieux que de vider les caisses des mairies, j’ai aussi des reproches effectivement.
    L’argent qu’ils nous ont fait perdre en un an correspond à 30 ans de patinoire, ou 150 stations autolib, ou 3 ans du coût de la restauration scolaire, ou 115 ans de cours de langue, ou 35 % de l’ensemble du coût de l’aménagement des bords de Marne à la Pie, ou 50 % du futur centre sportif Gilbert Noël, … Et après on va nous reprocher de chercher à faire des économies ?

  • Scoop , Direct link to comment

    Être dans l’opposition à soi-même ! Une voie nouvelle en politique, appliquée à la lettre par le mercenaire que vous savez au niveau local, mais qui ne mène évidemment nulle part.
    Les ex-UMP devraient commencer à y réfléchir, à défaut de quoi chacun d’eux, une fois élu, cherche à entraîner le pays tout entier derrière sa (souvent toute petite) personne, en rêvant d’un lointain de Gaulle, avec lequel ils n’ont plus un atome en commun.

  • jfvc , Direct link to comment

    JFLH A bien voté tous les budgets des 4 premières années de la précédentes mandature, factures Bygmalion et emprunts toxiques contractés au début, tout compris, n’est ce pas ???

  • Le Curieux , Direct link to comment

    Les personnes objectives ne relèvent pas une “absurdité municipale” en fonction de la couleur politique de celui qui en est l’auteur !

    J’ai clairement indiqué que ce “haut fait” s’était produit à SAINT-MAUR.

    Or tout le monde sait que les Citoyens de SAINT-MAUR n’ont jamais laissé la gauche s’installer à la Mairie.

    Et pour ceux qui ne le saurait pas il leur suffit de comparer l’urbanisme local avec celui de BONNEUIL ou CHAMPIGNY !

    Comprend qui veut !

    Cet exemple n’était d’ailleurs pas destiné à illustrer un choix politicien mais plutôt à mettre en exergue que les pouvoirs publics (Etat, Régions, Départements, Communes) feraient mieux de se centrer sur leurs fonctions régaliennes et de laisser d’autres structures plus souples et efficaces se consacrer à celles qui constitutionnellement ne relèvent pas de la sphère publique.

  • Le Curieux , Direct link to comment

    @ JFLH

    Vous devriez savoir que faute d’argument jfvc ne répond qu’en insultant ceux qui ne pensent pas comme lui.

    Ce n’est pas nouveau ! Vous feignez de vous en apercevoir seulement maintenant parce que vous êtes vous même victime des insultes de ce mal éduqué.

  • Scoop , Direct link to comment

    @Le Curieux, tout d’abord merci pour vos précisions concernant le “bénévolat rémunéré” dont vous avez été le témoin dans cette bonne ville.
    Sans vouloir sauter du coq à l’âne (réservé à nostre vétérinaire), l’expérience de bénévolat rémunéré que vous avez décrite tend à remettre en cause l’objectivité dont vous parlez dans votre dernier post.
    Je ne crois pas qu’il existe des situations objectives, et c’est sans doute là tout ce qui nous différencie vous et moi.
    Les politiciens en situation, c’est à dire élus, quels que soient leurs bord cherchent bien souvent à démontrer une objectivité qui n’existe pas. Dans ce cas, ce sont eux qui en viennent à jouer un rôle d’autant plus angélique u’ils donnent des coups de menton.
    L’objectivité en politique est donc rare. Elle se démontre seulement dés lors que l’on applique, avec cohérence dans le temps, une vision concernant un territoire. Par exemple, la France, ou Saint-Maur.
    Si je parle ici de l’ex-UMP, c’est en référence à la situation de SMaur que nous évoquons. Cette ville a été livrée (et désormais elle l’est entièrement) à cet ex-parti. J’avais pour ma part mis en garde les électeurs sur les différents blogs, dés 2008, sur les dangers de finir de livrer cette ville entièrement à l’ ex-UMP.
    Les mises en place des bygmalion et autres ne sont pas les faits d’un homme (c’est pourquoi je réprouve les propos de monsieur Le Heloco dans son post plus haut, et trouve son affichage des responsabilités de Jacques Leroy pour une bonne part cette fois, indécent…) Ce sont les faits d’un système.
    Or, aujourd’hui, monsieur Le Helloco est bien devenu mercenaire au service de cet ex-UMP. Il ne s’agit donc pas de critiquer seulement des partis, mais les systèmes qu’ils recouvrent lorsqu’ils se retrouvent aux affaires. La question est, concernant Saint-Maur, que c’est l’ex-UMP qui est aux affaires, Ô combien. Et c’est le spectacle de la doite ex-UMP qui s’entredéchire auquel nous assistons. Elle s’entre-déchire sur la méthode pour faire des économies parce qu’elle ne défend pas de vision pour le la ville. Le spectacle est ridicule et honteux et fait naturellement se poser des questions sur le sérieux des élus, même si elles sont souvent imméritées ou si les réponses apportées sont injustes.
    L’enjeu véritable des quolibets et des formes d’insultes cachées que nous réprouvons tous est celui de l’application erronée d’un principe de l’exclusion: “je ne suis pas d’accord avec vous dont je vous exclus”. Ces formes d’insultes sont des exclusions. L’exclusion est l’apanage de la droite pour répondre à ce qui défie ce que vous apellez “l’objectivité”. Regardez, même le centre, qui est pourtant bien souvent une droite qui ne veut pas dire son nom, se base moins sur l’exclusion.
    Donc, d’accord, l’ex-UMP n’est pas responsable de tous les maux, mais force est de constater que la seule chose qui fait l’unité de cet ersatz de parti, est le principe de l’exclusion.

  • jfvc , Direct link to comment

    JFLH, je te le concède , les propos sont de ton maire….mais aucun(e) de cette majorité municpale ne désapprouve, non ?

    Enfin la vidéo du 25 ou même le maire est obligé de reculer face aux munifestants….

    https://youtu.be/l-QktoAONH0

    Toujours solidaire de cette majorité Le Curieux ???

  • Le Curieux , Direct link to comment

    Déjà répondu à 12:23

    En outre je commente “des faits ou des actions”, pas.”des personnes”.

  • jfvc , Direct link to comment

    curieuse idée de la démocratie ou des votes de conseil municipal ne seraient ni des faits, ni des actions….quelle mauvaise foi !

  • Le Curieux , Direct link to comment

    Mes positions sont “générales” et ne concernent pas uniquement SAINT-MAUR.

    Je ne m’exprime pas sur la Politique de la Ville depuis mon départ.

  • Le Curieux , Direct link to comment

    ………………………………………………………PUB !

  • Le Curieux , Direct link to comment

    L’Histoire se renouvelle.

    Episode 1

    PYRRHUS était grec ! Non ?

  • Le Curieux , Direct link to comment

    L’Histoire se renouvelle.

    Episode 2

    Quand les Marxistes sont arrivés au pouvoir en Russie il y à un siècle, ils ont commencé par ne pas honorer leur dette, ni en capital ni en intérets.

    Nos grands-parents et arrière grands-parents qui avaient placé là toutes leurs économies pour assurer leurs vieux jours (a part les fonctionnaires il n’y avait pas de retraite pour les ouvriers ou employés) ont été RUINES et sont mort dans la misère.

    Au début du XXIe siècle les Russes ont payé une aumone en monnaie de Singe.

  • Scoop , Direct link to comment

    L’Histoire se fait maintenant… Mais, sans la vision de Sarko, notre phare, notre leader, notre aide, le père de toutes les batailles lybiennes…, il est vrai que nous sommes perdus.

  • Le Curieux , Direct link to comment

    L’Histoire se renouvelle.

    Episode 3

    Durant la Guerre civile espagnole les Républicains ont transféré “par sécurité” toutes les réserves d’OR de la Banque d’Espagne en Union Soviétique.

    Pas un gramme d’or n’a jamais été restitué au Peuple espagnole à ce jour.

  • Le Curieux , Direct link to comment

    L’Espagne était au 4eme rang parmi les Pays détenteurs de réserves en or en 1936.

    Celles-ci s’élevaient à 630 / 640 Tonnes.

    Elles ont été transférées à Moscou en 1936.

    Elles n’ont jamais été restituées.

    C’est un fait indéniable.

    A moins que Nicolas n’ait été les voler à Moscou….. elles y sont encore !

  • Scoop , Direct link to comment

    Parlons d’or ! Qu’ont à voir les réserves d’or avec le déficit démocratique de l’Europe et la crise conséquente autour de l’euro ?
    N’est-ce pas monsieur Nicolas premier, le génial ministre des finances de la France, qui a vendu (pour une poignée de cerises…) une partie importante des stocks d’or de la France, soient près de 600 tonnes d’or à partir de 2004 ? Brader le stock d’or national et par la même occasion la stabilité de son pays au plus mauvais moment pour le faire, n’est pas forcément l’argument le mieux choisi pour défendre les réalisations du clown visionnaire.

  • Le Curieux , Direct link to comment

    @ Scoop

    Le rapport c’est la confiance que l’on peut nourrir envers un marxiste ! Pardi !

  • Le Curieux , Direct link to comment

    C’est bien de consulter le Peuple !

    Surtout quand la réponse est connue d’avance !

    Je suggère 2 premiers référendums pour les Français :

    Le Premier : « Préférez-vous être Riche et bien portant plutôt que pauvre et malade ?

    Le résultat est imprévisible mais …bon….

    Le second serait plus intéressant :

    « Sachant que la Grèce vous doit, comme à chaque citoyen français, 600€ approuvez-vous l’effacement du tiers de la dette afin d’avoir le privilège de lui prêter quelques centaines d’EUROS supplémentaires sans que le montant dû n’augmente de trop »

    Dans un an ou deux, le troisième référendum serait encore plus intéressant :

    « Souhaitez-vous faire de nouveaux prêts à fonds perdu à la Grèce pour permettre aux fonctionnaires grecs de partir à la (pré) retraite à 51 ans même si la France doit reporter l’âge légal de la retraite à 70 ans pour les financer»

    OUI ! Je suis pour l’expression populaire des Citoyens par référendum !
    En France aussi !

    Cela dit, il faut aider Grecs !

  • Scoop , Direct link to comment

    Non, la réponse au réferendum grec n’était pas connue d’avance. Il y avait d’ailleurs à ce sujet une manupulation gigantesque, à laquelle vous avez d’ailleurs prêté ici même votre aimable contribution, en affirmant que le oui pouvait très bien l’emporter.
    La consultation du peuple par rapport à une réforme économique importante, par Charles de Gaulle, alors président, a reçu une réponse qui était négative. On peut peut-être le déplorer, mais Charles de Gaulle s’y est plié. Il a choisi de démissionner. La consultation du peuple par Jacques Chirac, je crois, au sujet du traité de Lisbonne, a reçu une réponse négative. Je l’ai sans doute regretté à l’époque (car j’avais voté oui) mais je m’y suis plié parce que le peuple souverain (dont je fais partie, avait voté non) . Il a fallu qu’arrive aussitôt après le Hercule Français, un gaulliste déterminé, appliquant la doxa gallienne du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, pour que le referendum précédent soit immédiatement passé à pertes et profits (pour ne pas dire seulement au bénéfice de la commission de non-élus Bruxelloise, par définition adversaire des modes de décision démocratique).

    Vous paraissez connaître très bien l’Histoire. Vous savez donc que les rois de France n’ont pas attendu les communistes pour organiser les pillages des biens matériels des communautés: templiers, lombards, par exemple, afin de remplir les caisse de l’Etat vidées par des surcroîts de dépenses. Aujourd’hui, si les russes peuvent jouir de réserves d’or très importantes qui les placent à l’abri d’une déroute monétaire qu’anticipent pourtant nombre de cassandres qui prennent, comme il se doit, leurs rêves de banquiers pour des réalités déjà acquises. Ils les doivent en partie aux communistes. Le régime non démocratique soviétique n’est devenu marxiste que de nom. De même, le Hercule français, républicain de pacotille, n’est gaulliste que de nom.

    Vous avez d’autre arguments à apporter pour que le tsarinet Hercule Nicolas premier, soit réélu à la tête de notre beau pays ?

  • Le Curieux , Direct link to comment

    @ Scoop

    Il est à peu près acquis que Philippe IV dit LE BEL (qui fut l’inventeur de la dévaluation monétaire) s’est approprié indûment la fortune des Templiers.

    Cependant, aujourd’hui, personne ne se revendique de Philippe IV,et des Capétiens que je sache !

    Tandis que TSIPRAS lui, se revendique du Marxisme qui, par le biais de l’Union Soviétique, a ruiné des millions de Français, nos aïeux, qui ont fini leur vie dans la misère.

    De la même manière que l’URSS a ruiné l’Espagne en lui volant les 640 Tonnes d’or que les Républicains lui avaient (par imprudence, naïveté ou désir de privilégier d’idéologie au dépens de la Nation et de son peuple) remis en dépôt.

    Les Espagnols n’ont dû leur survie qu’aux bateaux de blé et de maïs que les « pays frères » d’Amérique latine (Argentine en tête) leur ont généreusement offerts.

    Pour la même raison, faute de devises, les Espagnols ont bu pendant plus de 25 ans du « café populaire » contenant plus de pois chiches grillés que de grains de café.

    Et puis, inutile de « noyer le poisson »

    Je voudrais bien savoir ce que les Français répondraient au référendum N° 2 ci-dessus et la réponse ne se ne se trouve pas dans le comportement de l’un des derniers Capétiens directs.

    Malheureusement la Constitution ne permet pas de consulter les Citoyens sur ce point.

  • Le Curieux , Direct link to comment

    @ Scoop

    Pour rester sur une note d’humour.

    Un Citoyen Grec se présente dans une administration l’Après-Midi et demande à l’huissier à parler à Monsieur Xxxxxxxpoulos.

    L’huissier : i Ce n’est pas possible.
    Le Citoyen : Ah ! Il ne travaille pas l’après-midi ?
    L’Huissier : Ce n’est pas cela Monsieur ! Quand il ne travaille pas c’est le Matin. L’Après-Midi il ne vient pas !

  • Scoop , Direct link to comment

    Non, Tsipras possède ne se revendique pas nécessairement du marxisme dans un contexte où il se retrouve partenaire avec des banquiers. S’il possède une culture du marxisme, il provient de la gauche digne de ce nom qui ne comporte pas seulement le marxisme, mais également la défense d’une authentique démocratie. Tsirpas se revendique donc de la démocratie.
    Cependant, avec de tels raccourcis de l’Histoire, tels que ceux que vous développez, l’Histoire commençant avec les marxistes, on se retire évidemment tout moyen de comprendre la situation. Monsieur Tsipras n’a pas menti à son peuple, comme l’avance par exemple monsieur Sarkozy… Une telle sortie venant de sa part n’est plus remarquable… Cependant que ceux qui se sont enfilés derrière cette affirmation ont désormais perdu toute crédibilité devant leur pays. Ces derniers sont désormais lourdement plombés par Sarkozy , ce qui arrange bien les affaires du tsarinet dans la seule perspective qui lui importe et lui fait prononcer toutes ces assertions lapidaires autant que débiles: redevenir chef de l’Etat, finir le travail de saccage et d’appropriation.

    J’ai cité le fait que les rois de France aussi bien que les autres laissaient croître les biens de communautés pour ensuite les piller et les massacrer au nom d’une idéologie quelconque et sous un prétexte quelconque, ne date pas d’hier ni d’avant hier. Hitler, qui n’était apparemment pas communiste a, dans une période plus récente, très bien pris ce relais. Ces méthodes sont celles de régimes autoritaires, par définition non démocratiques, qu’ils soient communistes ou pas.
    Le seul barrage contre ce genre de méthode est la démocratie. La démocratie est en déficit dans une Europe dépourvue d’une unité politique minimum, qui se veut démocratique mais qui se laisse dépouiller des principes de la démocratie (les paroles mêmes de Junker sont: “il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens”. Ce sont des paroles de banquier non de démocrate. La victoire du non en Grèce n’a jamais signifié une sortie sine die de la Grèce de la zone Euro. Elle est un ACTE politique, démontrant qu’il ne saurait en aucun cas y avoir d’Europe démocratique si le pouvoir est abandonné aux mains des gens de la comission. Nous avons atteint les limites ultimes de ce qui était supportable.
    Car, aujourd’hui, ce sont les banques qui organisent le désordre mondial pour leur seul profit comme notre bonne ville ” et son les ennemis de tout procécédé démocratique. “Saint-Maur que nous aimons” a pu en faire l’expérience à son modeste niveau ou le manque de concertation, la lente anesthésie des habitudes démocratiques, le clientélisme, ont détruit tout le tissu des procédures d’alerte en matière de gestion.
    Tsipras, lui, n’y est pour rien. Par contre, il a parfaitement bien rempli sa fonction de premier ministre de la Grèce. Ce n’est pas lui qui a plongé son pays dans la difficulté. Mais c’est lui qui fait tout ce qu’il faut pour tenter de l’en sortir.
    Ne pas reconnaître cela et oser avancer qu’il travaille en ce moment au nom d’une idéologie est méconnaître l’exemple qu’il apporte. Tsipras revendique un fonctionnement démocratique pour l’Europe. Avant, c’était peut-être de Gaulle qui montrait l’exemple. Aujourd’hui c’est peut-être Tsipras. Mais le contexte, évidemment, n’est pas le même, et les menaces sont d’une nature différente.

  • Le Curieux , Direct link to comment

    Un flot de paroles pour noyer le poisson et éluder l’essentiel.

    Oublions Philippe IV, De Gaulle, HITLER et trois ratons laveurs…

    TSIPRAS est marxiste et ne le nie pas.

    En France il est soutenu par Mélenchon qui a comme vision du futur les dogmes du XIX siècle et chante l’Internationale le poing levé. C’est comique !

    Pour en revenir à la Grèce essayons d’être clair.

    – Tsipras ne manque pas de charisme : Non, il n’en manque pas
    – Il est l’élu du peuple Grec : Oui
    – Il est marxiste : Oui
    – Il a été élu en promettant de résoudre la Crise grecque : Oui
    – Il avait promis dans son programme de faire une grande réforme fiscale : Oui
    – Cette réforme devait toucher notamment les fraudeurs de tous poils : Oui
    – Il a fait quelque chose dans ce domaine : Non
    – Sous sa direction la Grèce tient ses engagements : Non
    – Il demande SEULEMENT un moratoire avec rééchelonnement : Non
    – Il demande en plus l’annulation d’une partie de la dette : Oui
    – Il demande en plus de nouveaux prêts : Oui
    – Il présente un plan présentant un minimum d’espoir de remboursement : Non

    J’ai peur pour les Grecs en général et les classes modestes en particulier : Oui

    L’heure n’est plus aux discours et réflexions philosophie.

  • Scoop , Direct link to comment

    Cher Le Curieux,

    Mais c’est vous qui parlez sans cesse des communistes, pas moi. C’est vous qui appellez l’Histoire à la rescousse des monstuosités d’illogisme que vous proférez sans jamais prendre en compte un avis différent.
    Vous avez peur pour les Grecs, mais vous décidez à l’avance de ce qui leur convient. Vous avez même, à cet égard, le don de prophétie. Drôle de peur, en vérité. Auriez-vous peur de vous-mêmes ?

    Il est vrai que des flots de parole sont parfois nécessaires pour développer une idée lorsqu’il ne vous convient pas de l’entendre. Je reconnais, cette fois, qu’elles sont de trop.

  • Le Curieux , Direct link to comment

    @ Scoop

    Excusez-moi mais je ne sais parler d’un marxiste sans parler du Communisme.

    Par contre je n’ai jamais cité Philippe IV, ni HITLER, ni De Gaulle ni d’autres personnages qui n’ont rien à voir avec le sujet !

    Mes propos sont tranchés : Oui !…pour cela ils sont clairs.

    Oui ! Je m’inquiète pour le Peuple grec qui chantait hier (on se demande bien pourquoi ?) et qui risque de déchanter avant longtemps.

    Tout débiteur peut avoir des difficultés et il appartient aux deux parties de chercher une issue satisfaisant pour les deux parties.

    Mais TSIPRAS (même si c’est une posture) ne peut se moquer du Monde de cette manière.

    Faisons une comparaison :

    Vous avez prêté 1000 € à votre voisin qui ne peut les rembourser à la date convenue.

    Vous envisagez d’être bienveillant :

    Ce qu’il vous : propose c’est :
    1/ Vous allez d’abord me faire cadeau de 300e à 350€ que je ne paierai jamais.
    2/ Les 650€ / 700€ restants j’envisage, au mieux, de vous les rembourser sur plusieurs décennies, avec un taux d’intérêts symboliques !
    3/ Enfin vous allez en plus me prêter des centaines d’EUROS en plus
    4/ Ah ! J’oubliais Vous ne pensez tout de même que je vais changer mon mode de vie !

    Quelle est votre réaction ?

  • Scoop , Direct link to comment

    Vos propos sont tranchés ? Rassurez-vous, ils sont seulement stupides. Ce que vous dites est à peu près aussi idiot que : “Taisez-vous Elkabach”, le rire en moins.
    Dés que vous sortez de votre domaine de compétence vous ne savez que fulminer.On croirait un sourd qui se met en colère parce qu’il ne veut pas que l’assemblée se rende compte qu’il n’entend rien à rien.
    Le peuple Grec pour lequel vous avez peur (c’est touchant…), déchante déjà depuis un sacré bout de temps. Il n’a pas attendu Tsipras pour déchanter. Ni, évidemment, qu’il vous prenne l’envie soudaine d’avoir peur pour lui. Quoi, qu’est-ce qu’il a, Mélenchon. C’est moi qui ai parlé de Mélenchon ?

  • Le Curieux , Direct link to comment

    @ Scoop

    Sauf erreur, Mélenchon est plus concerné par cette affaire que Philippe le Bel. Est-ce surprenant ?

    En tout cas, je viens d’écouter La Chancelière allemande et le Président de la République. J’ai lu la déclarations des Républicains.

    Les termes sont très légèrement différents mais le fond est identique.

    Le langage diplomatique en plus ce sont à peu près mes propos.

    Ces commentaires sont beaucoup moins violents que ceux de la presse espagnole de droite comme de gauche !

    A suivre….

  • Scoop , Direct link to comment

    Je n’ai aucunement parlé de Philippe Le Bel, (mais vous, oui). J’ai parlé des rois de France qui ont spolié de leurs biens de groupes, des communautés et j’ai cité en exemple les Templier, les Lombards… C’était fin d’illustrer ce que vous disiez à propos des marxistes, faisant un amalgame entre marxisme et union soviétique. J’ai ajouté que tous les Etats autoritaires pratiquaient le vol et ainsi que meurtre collectif. C’est pourquoi j’ai parlé de Hitler. J’ai en outre cité des noms seulement lorsqu’il s’agit d’une période récente parce que ces noms propres évoquent pour nous quelque chose dont nous sommes les descendants. Outre Hitler, j’ai cité de Gaulle, dans un autre contexte de notre échange. Sa revendication du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes concernait le non-suivi par ceux qui se réclament du fondateur de cette république de cette idée maîtresse de son oeuvre lorsqu’il fut président.
    Quant à ce que disent Les chefs d’état Français et Allemands lorsqu’ils se réunissent, ils font le travail qu’ils ont à faire. Je ne spécule pas ni ne tire de conclusions, le moins possible en tout cas, sur ce qu’ils peuvent dire ou faire alors qu’ils sont tous les deux en exercice et se trouvent confrontés à une crise.

  • Le Curieux , Direct link to comment

    @ Scoop

    Excusez-moi mais je n’ai pas le temps de jouer sur les mots.

    Cela ne changera (malheureusement) rien à la situation de la Grèce.

    Vous avez parlé des (???) Rois qui se sont approprié les biens des Templiers mais n’avez pas parlé de Philippe IV ???

    Qui a fait condamner au bûcher les Templiers pour voler leurs bien…..: Philippe IV dit le Bel.

    Soyons sérieux !

    Plus important : l’actualité !

    Les propos du Président de la République se retrouvent dans la déclaration du principal parti d’opposition (et vice versa bien entendu). C’est bien !

    La Position du Président est à l’unisson de celle de la Chancelière allemande. C’est bien !

    Le problème de la Grèce c’est le non recouvrement des impôts par la faute d’une pléthore de fonctionnaires inefficaces.

    Or qui est censé payer les plus gros impôts ? Les plus aisés bien entendu !

    Je comptais sur TSIPRAS pour s’attaquer à ce problème crucial. Or depuis son élection il n’a rien fait préférant par populisme faire payer les autres Etats européens.

    C’est là que cela coince évidemment.

    Exemple : L’impôt sur les piscines. (Même en Grèce ce n’est pas l’apanage des gens modestes) il est impayé à 90% alors que pour quelques centaines d’euros vous achetez la version PRO de Google Earth (comme le font toutes les communes françaises) et en quelques jours vous avez identifié les fraudeurs.

    La plupart des maisons en Grèce ont 3 fers à béton qui dépassent des murs pour signifier que la maison n’est pas terminée et échapper aux impôts locaux pendant des décennies.

    Je l’ai vu de mes yeux !

    Il est difficile de voter une loi disant qu’en tout état de cause 2 ans après l’obtention du permis de construire la maison est réputée construite ?

    TSIPRAS avait fait naitre de grands espoirs en Grèce et hors de Grèce.

    Il ressort les vieilles recettes communistes : répudier sa dette et spolier les créanciers.

    Mais attention ! Dans le cas présent ce sont les Citoyens de l’Union Européenne qu’il tente de gruger !

  • Scoop , Direct link to comment

    Non, je n’ai pas parlé de Philippe Le Bel, j’ai parlé des rois. Vous avez pris un détail que j’ai cité, (les templiers) parmi d’autres afin de montrer que les rois, systématiquement spoliaient et tuaient afin de récurpérer des biens qui leurs faisiaent défaut une autre façon de payer la dette en uelque sorte , et vous y avez naturellement cité Philippe IV parce que vous ramenez sans cesse votre science.
    Je suis sérieux et vous êtes par trop imprécis. Je ne vous en veut pas personnellement. C’est le fait de a plupart des militants. Ils préfèrent suivre des politiciens eux-mêmes douteux au lieu de faire l’effort de penser ar eux-mêmes.
    Vos analyses de la situation ne s’appuient pas sur des points que vous connaissez, qui font partie de votre nevironnement direct. Saint-Maur était une bonne base à partir de laquelle discuter de politique et de géopolitique et sommes capables d’y apprécier une situation concrète. Vous mettez trop d’étiquettes sur un Premier Grec suivant en cela un grand nombre de vos congénères qui le traitent de menteur.

  • Le Curieux , Direct link to comment

    @ Scoop

    Vous sautez du coq à l’âne.

    Les Rois de France, La situation de Saint-Maur, la Crise grecque.

    Je n’ai jamais traité TSIPRAS de Menteur !

    Je n’ai même pas jugé ses propos comme mensonger.

    J’ai dit qu’il n’avait, pour l’heure, rien fait de ce qu’il avait promis sauf de rejeter la faute sur les peuples qui ont prêté des sommes astronomiques à son Pays en pure perte pour l’instant.

    Pour ce qui est du référendum grec et de son résultat, je résumerais un article de bon sens lu dans la presse espagnole ce matin :

    « C’est démocratique d’avoir organisé un référendum en Grèce pour connaitre les désirs de la population.
    Avec la même logique il faudra soumettre à référendum populaire, dans les pays créanciers, les conditions d’octroi de nouveaux prêts à la Grèce »

    Commentaire personnel : C’est logique, on est Démocrate ou on ne l’est pas !

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *