Une usine de fabrication de bitume à 400 m des habitations Saint-Mauriennes

Eiffage est en train de construire une usine d’enrobage de bitume à chaud, sur le port autonome de Bonneuil, à quelques centaines de mètres des maisons de notre ville. Le conseil municipal avait émis un avis défavorable le 2 décembre 2010 à l’implantation de cette usine lors de l’enquête publique, mais manifestement cela n’a pas ému le Préfet qui a tout de même accordé le permis de construire le 27 juin. 

Le conseil municipal avait notamment demandé une étude d’impact claire avec analyse des rejets dans l’air, dans l’eau des différents polluants ainsi qu’une étude du bruit du poste de concassage. Mais malgré tout cela l’autorisation de construire l’usine a été donnée. Le 6 octobre 2011 le conseil municipal a missionné le maire pour agir et demander une campagne de mesures pour la qualité de l’air et de l’eau. Dans le Saint-Maur infos de février vous avez un article qui explique que le port autonome « répond aux inquiétudes de la ville » en autorisant des analyses régulières de la qualité de l’air et de l’eau. Alors oui, autoriser des analyses c’est une chose, rester dans les normes légales c’est également une chose, mais se retrouver avec une usine qui envoie des polluants et des odeurs dans l’air, c’est un vrai risque.

Une usine d’enrobage de bitume à chaud c’est quoi exactement ?

C’est une usine qui broie du gravier pour en faire du granulat et le mélange à des « fines » qui sont des sables ou poussières, et le tout est lié par un liant hydrocarboné plus communément appelé bitume. Le tout à 180°C.

Une fois qu’on a compris ce que doit faire cette usine on comprend vite les risques de nuisances. L’usine sera à 400 m des premières maisons de La Varenne, les plus proches étant celles entre le pont de Bonneuil et la passerelle du RER. Pas de chance car ce sont également les mêmes qui avaient eu à subir le passage des avions pendant les travaux d’Orly.

La seule « chance », si on peut parler ainsi, c’est que les vents majoritaires dans notre secteurs vont vers le sud donc les nuisances olfactives devraient être un peu moins dures pour nous que pour les habitants au sud de l’usine. Néanmoins des risques d’odeurs sont à prévoir en temps « anticyclonique » c’est à dire quand il fait beau… Donc pas rassurant. Et avec l’odeur viennent également les polluants et quand on regarde la nature des polluants de ce type d’usines ça fait réfléchir : CO2, NOx, CO, SO2, COT, CH4, Benzo(a)pyrène… ! On croirait lire un paquet de cigarettes… mais normal, il y a aussi du goudron dans les cigarettes… Et pour cette usine on parle de 80 000 t/an d’enrobé produit au rythme maxi de 320 tonnes/h. Et quand on lit l’arrêté préfectoral qui précise que : « Les poussières, gaz polluants ou odeurs sont, dans la mesure du possible, captés à la source et canalisés, sans préjudice des règles relatives à l’hygiène et à la sécurité des travailleurs » on se sent parfaitement rassuré « dans la mesure du possible »… c’est à dire pas du tout !

Un collectif s’est constitué pour lutter contre l’implantation de cette usine : collectif t’air-eau 94 avec une pétition disponible (cliquez ici)

Le collectif a fait une étude poussée des centrales identiques et certains commentaires “Quand il y a le vent du Nord, je bouche mes entrées d’air “
“Je vis en fonction de la production d’ E26″ ; “Je referme mes fenêtres avant 7h30, l’heure où la centrale démarre” ; “J’ai un peu de scrupules à laisser mes enfants jouer dehors quand la centrale tourne”…

Selon l’arrêté préfectoral, la durée du concassage sera de 6 semaines par an, réparties en 2 périodes. Je ne sais pas quelles seront les bruits liés à ce concassage et les périodes ne sont pas définies, cela peut être l’été comme l’hiver…

Dans l’étude faite par le collectif on apprend que l’usine ne demande que 4 à 7 emplois en période de croisière pour tourner, qu’elle va utiliser comme combustible du lignite, qui est un « charbon pauvre ». Ce qui est à la fois peu rassurant concernant l’écologie et le rendement de cette future usine, et aussi, le lignite étant par ailleurs riche en sulfure, il est connu pour être la cause des pollutions responsables de pluies acides…

La cheminée de 32 m de haut devant normalement avoir un débit de 75 000 m3/h de rejet dans l’air… avec des valeurs de 40 mg de poussières, 155 mg de Souffre, 270 mg équivalent de NO2… Si on fait des multiplications ça fait peur… 12 kg de Souffre et 20 kg de dioxyde d’azote dans l’air par heure !

Concernant la vérification des rejets, l’arrêté prévoit un « auto-contrôle » par l’exploitant 3 mois après la mise en service, 6 mois après la mise en service, puis seulement une fois par an …. Cela me semble vraiment peu au regard des polluants évoqués, d’autant que le fonctionnement peut varier, alors comment savoir si c’est une prise en compte des rejets au moment du pic de pollution ? Des contrôles inopinés sont prévus, mais on ne connaît pas leur fréquence minimale annuelle…

Oui on aime tous rouler sur des routes en bon état, à saint-Maur on est bien placé pour le savoir, mais pour autant ce genre d’usine devrait être placée loin des habitations même si ensuite il faut transporter le goudron encore chaud… Si vous avez déjà été en voiture ou a pieds près d’un de ces camions, vous comprenez la nuisance dont je parle, et qui n’est évoquée nulle part dans l’arrêté. Les 80 000 t de bitume vont devoir partir de cette usine par camions, et vous pensez que pour aller dans le Nord, elles vont faire le tour de Saint-Maur ? Je pense qu’en plus des nuisances de l’usine, on va avoir un ballet de camions impossible à quantifier qui va traverser Saint-Maur en direction de champigny (et de l’A4 et de l’A86) et cela va être très désagréable pour les riverains.

Inadmissible, comme le rappelle le collectif, que saint-Maur, ville qui a un vrai risque d’impact ne soit plus entendue. La ville de Bonneuil a donné son accord, celles de Créteil, Chènevières et étrangement Sucy… Saint-Maur s’est opposée tout comme Ormesson à cette implantation… Et nous sommes clairement à risque.

Une mobilisation de tous peut peut-être être plus efficace, ou alors devons nous nous résoudre à attendre de voir la réalité des nuisances… Et ensuite, si les normes sont respectées, mais que pour nous ce sont des nuisances, on pourra dire ou faire quoi ?

Pour signer la pétition en ligne : cliquez ici !

Jean-François Le HellocoUne usine de fabrication de bitume à 400 m des habitations Saint-Mauriennes

Comments 116

  1. My name is...

    @le curieux

    je dis juste qu’elle n’était point la a cette séance et qu’en plus aujourd’hui elle n’est plus la du tout

  2. le curieux

    @ my name is…
    Désolé mais Madame Meric s’est bien exprimée par le truchement d’un pouvoir donné à Monsieur Rosaire.
    Pas la peine d’ergoter…..les 4 membres du mini-groupe socialo/communiste se sont bien exprimés sous la forme d’un abstention collective du groupe au complet refusant ainsi la motion proposée par le Maire.
    Ils ont donc bien choisi le camp de leurs « Camarades » Bonneuillois au détriment de l’intéret des Saint-Mauriens.
    Que cela vous dérange….c’est possible;…mais ce sont les faits clairement relatés dans les minutes du Conseil Municipal en question.
    Pour dissiper par avance tout malentendu le compte rendu du Conseil Municipal en question a été approuvé à l’unanimité lors de la séance suivante.

  3. Pingback: JF Le Helloco » Usine Eiffage d’enrobage de bitume à Bonneuil, la mobilisation continue…

  4. Le Curieux

    Alors Jame Bond triple zéro on ne vous entend plus !
    Plus aucun nouveau mensonge a asséner pour défendre les élus de gauche ?

  5. Pingback: JF Le Helloco » Usine Eiffage : après la rencontre avec le Préfet, MOBILISATION URGENTE !!!!

  6. Audrey

    Ce soir l’usine a été mise en route (jeudi 19 avril 2012) vers 21h ayant les fenêtres fermées une odeur insuportable de bitume s’est installée dans notre maison Quai de Bonneuil, face à l’usine, c’est inadmissible! Comment allons nous faire pour vivre avec une telle odeur alors que les fenêtres sont fermées? Nous ne sommes qu’en avril et il n’y a pas encore les grosses chaleurs ou l’odeur sera encore pire! Nous sommes désespéres! Il y a également un bruit de fond permanent ainsi que des bruits de concassage. Nous ne pouvons accepter cela! Il y a urgence pour la santé de tous…

  7. Anne-France

    Je suis rentrée d’Orly hier au soir… à peine arrivée à la hauteur de Bonneuil et quasiment jusque chez moi, une odeur de goudron chaud nous a pris violemment!
    Dire que je venais de séville où les rues toutes bordées d’orangers embaument… Brusque retour au quotidien!

    Notre Maire nous a demandé de lui transmettre nos témoignages avec jour, heure etc…

  8. Le Curieux

    Quand je pense que certains me critiquaient d’oser fustiger le Maire de BONNEUIL et son équipe qui a voté le permis de construre en question…..
    Ils ont bonne mine maintenant que vont affluer les témoignages comme ceux d’Audrey ou d’Anne-France….
    Il faut unanimement soutenir la Mairie qui seule peut intenter une action en justice !
    Or un « collectictif » ne le peut pas , faute d’avoir la personalité juridique.
    C’est le point faible de Terre-Eau94.
    EIFFAGE et le Camarade Maire de BONNEUIL le savent
    c’est pourquoi ils fichent pas mal des gesticulations d’un « collectif » sans réel pouvoir.
    Ceci dit soutenons Terre-Eau94 (cela ne peut faire de mal) mais aussi notre Maire qui, depuis toujours a été opposé, avec son équipe et les élus de droite, à cette implantation !

  9. NiNi

    et les nôtres, les DELOCHE, ROSAIRE, SAVARY et consorts… ils sont où ??????

    Ils sont bien silencieux… ils font l’autruche.., ils se disent que les Législatives c’est foutu mais ils sont tenus par leurs copinages rougeo-rosâtres.

    Quant au maire Communiste de Bonneuil, Mr Patrick DOUET , soit il doit présenter déficit neurologique soit il a eu d’autres intérêts à signer ce permis de construire…

    La Vérité finit toujours par ressortir un jour. A suivre…

    Je suis passé hier sur les bords de Marne… cest une infection, le Resto au Bord’eau peut fermer !

  10. NiNi

    Erratum… lire « communiste » et non « Communiste ».

    On ne met pas de majuscule à une idéologie dont certains se réclament encore alors qu’elle n’a causé que morts à millions, destructions, famines dans le monde depuis 1 siècle.

    Monsieur DOUET, Maire communiste de Bonneuil, signataire du permis de construire, organisez-vous des voyages en Corée du Nord ou vous contentez-vous de détruire à votre proximité immédiate ?

    A toutes fins utiles… il y a un lien sur le site de la Mairie de Bonneuil qui permet de s’adresser au Maire…

  11. Le Curieux

    @ Nini
    J’ai effectivement laissé un message, poli, sur le site de la Mairie de BONNEUIL il y a plus de 2 mois mais je n’ai jamais reçu de réponse.
    Sur ce blog nous n’avons eu droit qu’aux inepties du Sous-Marin, la Camarade MIREILLE qui, depuis qu’elle a été démasquée est aux abonnés abscents !

  12. Sphinx

    @Nini : il ne faut pas confondre idéologie et son « application » par ceux qui s’en revendiquent. L’open source est une bien meilleure illustration du Communisme que le PC ou l’URSS…

    @leCurieux & @ Nini : il est bien dommage que le débat « parti politique » se soit invité à la problématique de l’usine (cf conseil municpal)

    De droite, de gauche, du centre ou de la planète mars : il faut soutenir la démolition de cette usine et terreau devrait donner sa pétition et autre (sous pour un avocat ?) à la mairie qui elle peut agir.
    Spx

  13. BASILE

    @ Sphinx
    En effet un débat sur les vertus et les vices du communisme est hors sujet.
    Par contre il est normal, pour clarifier un problème, – et celui-ci est suffisamment grave – d’identifier les intervenants et de définir les responsabilités.
    Il est également logique de mettre chacun face à ses responsabilités.
    Je suis d’autre part d’accord avec vous sur le besoin de lutter contre cette usine polluante avec les moyens les plus efficaces et si l’action de Terre-eau94, dont on doit saluer l’initiative, même tardive, atteint ses limites pour des raisons juridiques, le collectif doit :
    -soit se doter des structures Ad Hoc
    -soit passer le relais à une structure pouvant agir avec efficacité.
    Il n’y a pas de nuisances et de pollutions de Droite ou de Gauche ce que certains feignent de ne pas comprendre.
    Pour être complet on ne peut pas dire que le débat se soit invité dans cette problématique.
    Le Conseil Municipal de SAINT-MAUR était dans son rôle de tirer la sonnette d’alarme dés décembre 2010 (on le voit bien aujourd’hui) et si les élus Socialistes et Communistes n’ont, à l’époque, pas cru devoir se joindre à cette première action contre cette usine, ils ne doivent s’en prendre qu’à eux-mêmes.

  14. NiNi

    @ Sphinx…quand vous écrivez
    « De droite, de gauche, du centre ou de la planète mars : il faut soutenir la démolition de cette usine »…

    Certes, je suis d’accord, mais Monsieur Patrick DOUET, maire communiste de Bonneuil, va t’il renier sa signature pour autant alors que celle-ci commence à empuantir tout autour ?

    Et puis, dans le fond, il vaut mieux que cette usine pue, pollue et soit bruyante… il vaut mieux ça qu’une toute petite nuisance comme annoncé par Eiffage… un gros problème d’environnement et de santé publique c’est plus vendeur pour un futur démentèlement…

  15. Pingback: JF Le Helloco » Usine Eiffage : participez à l’enquête publique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *