Yom HaShoah, journée de commémoration de l’holocauste.

Le 19 avril 2012 (27 nissan dans le calendrier hébraïque) est la journée de commémoration de l’holocauste.

6 millions de juifs ont été tués par la folie nazie. En ce jour de souvenir je repense à ce voyage fait avec des jeunes lycéens de Saint-Maur à Auschwitz en plein hiver 2009. Ce voyage au milieu de l’horreur m’a marqué à tout jamais. On ne peut imaginer les conditions d’horreur sans avoir été devant ces valises, ces chaussures, ces cheveux, ces bâtiments froids,…

J’avais fait un article sur ce blog à mon retour (lire l’article) / Voir les photos (cliquez ici autre album ici).

La ville de Saint-Maur a été touchée dans sa chair, dans son coeur par cet holocauste. Je pense aujourd’hui aux familles qui ont été personnellement touchées et qui sont nombreuses dans notre ville. Je pense également à ces 18 enfants de l’orphelinat Beiss Yessoïmim du 30 rue Saint-Hilaire et aux 10 enfants et au personnel de la pension Zysman 57 rue Georges Clémenceau, enlevés dans la nuit du 21 au 22 juillet 44. Ils sont partis pour Drancy puis pour Auschwitz pour ne jamais revenir… (le site de la communauté de la Varenne rappelle ces événements : cliquez ici)

J’ai également une pensée pour nos amis de notre ville jumelle de Ramat Ha-Sharon qui aujourd’hui commémorent Yom HaShoah.

;

06 comments on “Yom HaShoah, journée de commémoration de l’holocauste.

  • Sphinx , Direct link to comment

    J’ai de la famille (grands oncles, etc.) qui est partie dans les camps et le devoir de souvenir est PRIMORDIAL mais je me suis aussi fait aggresser (coup de poings, de pieds alors que j’étais déjà mis à terre) dans la rue à Saint Maur par un homme devant femmes et enfants l’accompagnant.

    Pourquoi le mais ? car cette famille était en habits traditionnels (juifs) , que les autres hommes qui ont fini par le retenir de continuer à s’acharner m’avaient demandé pourquoi je faisais toute une histoire. Une histoire pour quoi ? simplement parcequ’à vélo j’ai été géné par cet attroupement qui marchait en bloquant toute la rue et que j’ai prononcé “c’est pas vrai”. Voila mon seul crime : passé à tabac, roué de coup pour cela. A aucun moment je n’ai été aggressif ou proféré des mots déplacés. Je n’ai prononcé que ces mots et une autre phrase lorsqu’ils se sont précipités pour m’arréter “pas d’insulte, vous géner simplement le passage” (ils avaient crié “enculé”).

    Certes il s’agit d’un cas isolé mais, lorsque je ramassais ce qu’il me restait “d’abatis” mon agresseur a lancé “je n’ai pas peur, tu veux mon nom ?” alors que je ne lui parlais plus depuis la déferlante de coups. J’ai failli aller voir le rabin de st maur mais lorsque j’ai consulté son site, j’ai pris peur. On voit tout un tas de propos agressifs (comparaison usa/france indiquant que la France est antisémite car la kippa au comptoir d’une banque peut choquer, etc.).
    Et la je n’ai pas reconnu du tout les propos de tolérance que m’a mère m’a toujours enseignés.

    Ne l’oublions on pas : faisons le devoir de mémoire, mais ne hérisson pas celui ci en “excuse” pour “attaquer” car vu l’heure,”la joyeuse troupe” revenait des prières du sabbat. Et si j’ai toujours soutenu les interventions du pays (Israel), pauvre petite état isolé et esseulé, entouré tel fort alamo par des pays aux pensées “parfois” hostiles, je dois dire que ma vision depuis mon agression a grandement changé. (de même que mon souhait du principe de kibbouts en France).
    Mes parents étaient adolescents durant la guerre, Feu mes grands parents ont connu les deux guerres.
    Hé bien, et on le voit avec la différence entre mitterand, chirac et le nabbot :une guerre ca vous change un Homme (ou une femme) et si l’on ne peut pas souhaiter qu’une nouvelle soit faite, on peut en tout cas regreter que ceux qui l’ont connue n’aient pas toujours réussi à faire passer le message aux générations futures car si cela avait été le cas je n’aurais pas été tabassé gratuitement et en tout cas au lieu de juste porter plainte, si je n’avais pas reçu le message, j’aurai sans doute fait un malheur puisqu’ils passent toujours à la même heure au même endroit, sans doute gargasisé par je ne sais quel sentiment d’inpunité sans doute du justement à la shoah.

    Et c’est cela que je tenais à condamner par mon billet. Que se serait il passé si d’une conféssion différente j’avais pourtant appliqué la loi d’Israel (telle que racontée par mon père) : “Oeil pour oeil, dent pour machoire” ?
    Je laisse imaginer saint maur dans le feu et le sang étant donné la communauté.
    Alors qu’au final j’ai été la victime et tout ce que je dois dire c’est “amen” 😉
    LA fermer, baisser la tête et passer mon chemin, comme une fautif, tout cela pour préserver la tranquillité des saint mauriens de l’embrasement ?
    La men ta ble, non ?
    Spx
    ps: si les blessures physiques ont disparu, je vis pourtant au quotidien avec deux questions : pourquoi moi ? et comment faire pour éviter de le(s) recroiser ?

  • Anne-France , Direct link to comment

    Sphinx… quel rapport avec le sujet de cet article??

    Pour votre histoire, vous auriez dû déposer une plainte. Point barre.

  • Sphinx , Direct link to comment

    @anne-france : j’ai déposé plainte.
    @anne-france & Nini :
    En résumé :
    Les horreurs qui ont eu lieu ne doivent pas être oubliées mais le devoir de mémoire ne doit pas non plus se transformer en sentiment d’impunité et de toute puissance car si “on riposte” alors on “nous” invoque l’antisémitisme, etc.

    Mon post était très long car il était sensé “expliquer par l’exemple notamment à Saint Maur” la conclusion que je viens de mettre ci dessus. Hélas, visiblement il n’a pas été compris du tout.
    Spx

  • Anne-France , Direct link to comment

    Sphinx, des cons, des violents, des incivils il y en a partout… d’un cas particulier vous ètes tenté de faire une généralité, voilà ce qui est choquant dans vos propos.

    Le gars qui vous a tabassé, l’aurait fait, kippa ou pas! Cet homme là n’a rien à voir avec ceux dont l’article parle.

  • Sphinx , Direct link to comment

    @ Anne-France, certes mais ce qui m’a choqué ce sont les propos de “son” rabbin (celui de saint maur sur son site).

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *